Quelques aveugles d’autrefois…

Le fait d’être aveugle était une infirmité suffisamment importante et grave pour être parfois signalée dans les archives, ainsi ai-je rencontré quelques aveugles – et aussi quelques boiteux, quelques bossus, mais jamais un seul sourd…

Voici donc quelques aveugles ayant vécu autrefois, bien avant Louis BRAILLE, dont c’était l’anniversaire de la mort, le 6 janvier 1852, il y a 170 ans.


Novembre 1576, Saint-Lambert-du-Lattay

Où l’on découvre que l’on peut être aveugle et mère…

Germaine, femme de François ARONDEAU, bien qu’aveugle, met au monde une petite fille prénommée Catherine.

Le [effacé] jour de novembre 1576 baptizée Katherine fille de François ARRONDEAU et de Germaine sa femme, laquelle est aveugle, feut parain ? BIDET et marenne Françoise femme de Jehan DENIS et Jehanne JARY femme de Jehan GAISSIER.


15 mars 1610, Briollay

Mais on peut aussi être aveugle et père !

Macé GOUAULT, aveugle, sera père d’au moins deux petites filles.

Le XV mars l’an mil six cent dix fut baptizée Macée fille de Macé GOUAULT aveugle et de Renée sa femme, fut son parain André PROUST et sa maraine Renée CHASTILLON.


3 mars 1613, Briollay

On peut être aveugle et se marier deux fois !

La seconde fille de Macé GOUAULT, aveugle de Verrigné, est baptisée. Il semble même que depuis la naissance de sa première fille, il se soit remarié…

Le III jour de mars comme dessus fut baptizée Nicolle fille de Macé GOUAUT aveugle de Verrigné et Marguerite ANGER, fut son parain Jehan VAILLANT et sa maraine Noelle EPINARD.


31 mars 1631, La Chapelle-du-Genêt

Où l’on découvre que l’on pouvait devenir aveugle et vivre quand même assez longtemps…

Ce jour-là on enterra Pierre METAYER, âgé de 32 ans et aveugle depuis quinze ans, soit depuis ses 17 ans.

Le dernier de mars au susdit 1631 est mort en la communion de l’église Pierre MESTAYER aveugle de quinze ans, aagé de trente sept ans ou environ, fils de déffunt Sébastien, son corps inhumé le lendemain au petit cimetiere proche le jardin de Nostre Dame…


4 février 1672, La Jumellière

Et même naître aveugle et vivre encore plus longtemps…

Renée BELIARD, aveugle de naissance et infirme, a vécu tout de même quarante huit ans !

Le jeudy quatriesme jour de feubvrier mil six cent soixante et douze a esté inhumé au cimetière de ceans le corps de Renée BELIARD fille aveugle née et infirme, aagée de quarante et huit ans, morte à la Barre es presence de René MARTIN, Pierre THOMAS et Mathurin GASTÉ tous de cette paroisse…


Sur une idée de #Geneatheme proposée par #Geneatech.

Vignette – Peter Brueghel L’Ancien, Les Mendiants, 1568.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.