H comme Hiver

L’Hiver vient…! C’est ce qu’aurait pu écrire Pierre CLOQUET, curé au Plessis-Grammoire, en 1659. En effet, comme je l’ai signalé dans un article précédent, (Voir C comme CLOQUET), ce curé nous a gratifié de nombreuses observations tout au long des registres qu’il tenait en sa paroisse. Je vais parler ici des notes concernant les phénomènes météorologiques exceptionnels qui ont lieu pendant les années où il tenait la cure du Plessis-Grammoire. J’ai conservé son orthographe, parfois assez fantaisiste. Le Grand hiver- 1659-1660 Tout commence en avril 1659 , il écrit : « Le  vingt et troisiesme jour d’avril 1659 les vignes gellerent tout … Continuer de lire H comme Hiver