soulaire

Bourg – Dictionnaire Historique du Maine-et-Loire, Célestin Port (1878)

BourgDictionnaire Historique du Maine-et-Loire, Célestin Port (1878)

Bourg, petit bourg, commune de Soulaire-et-Bourg. – Villa que dicitur Vi 1094-1101 (1er Cartul. St-Serge, p. 229) – Otbertus, Adam de Vi 114-1124 (Ib.) – Villa cui Vicus nomen est 1114 (Cart. De Bourgueil, p. 179 – Il s’agit peut-être ici de Vivy) – Presbiter de Vico 1131 (Pr. De Bessé) – Bourc près Soleire 1362 (H.-D.) – La villa, qui doit être aussi antique que Soulaire, possède une église et un desservant depuis au moins le XIIe s. La paroisse conservée jusqu’à la Révolution et alors maintenue à simple titre d’oratoire a été érigée en annexe de Soulaire par ordonnace du 6 mai 1818.

L’Eglise, dédiée à St Martin de Vertou, avait été reconstruite en 1491 aux frais de Jean Bourré. De 1858 à 1861 une restauration l’a complètement remaniée en refaisant à neuf le portail et le clocher (arch. Dellêtre). Le chœur seul a conservé deux fenêtres à meneaux ogivaux de la fin du XVe s. et son ancienne chapelle seigneuriale ouvrant par un arc en anse de panier dont la clef port l’écu de Bourré à la bande fuzelée. – Au fond du chœur, statues de St Pierre et de St Blaise, ce dernier en évêque, sa mitre à terre. On y conservait autrefois un portrait de Charles de Blois, au témoignage de Grandet et de Roger. – La sacristie possède encore un reliquaire en forme de bras, en bois peint et doré, qui porte écrit : M. Patrin rector dedit m. p. anno MVcI – Autour de l’église, le cimetière.

Curés : Hamon Laillier, 1438 – Jean Chartier, 1491 – M. Patrin, 1501 – Méry Mauclerc, 1538 – Jean Thuau, 1550 – Jacques de Vaux, 1572, écuyer, sieur de Haute-Ville, en même temps curé de Combrée en 1579, prieur du Bois-en-Jarzé en 1582. – René Desnoes, « bachelier ès saints décrets », 1583 – Julien Babin, 1591-janvier 1620 – Jean Bruneau, 1620 – François Michau, 1637 – Mathurin Coiscault, 1645, suppléé pour cause de maladie continuelle à partir de 1653 par Guillaume AmaryJean Thourault, 1668, † le 11 avril 1691 – Nicolas Carré, 14 avril 1691, 15 mars 1696 – Nicolas Trochon, 10 avril 1696, † le 22 août 1723, âgé de 63 ans. Il avait fait le 1er août 1706 la translation en son église de la relique de Ste Libérale, apportée de Rome par le capucin Félix de Blois. – Pierre Paulet, 28 octobre 1723, † le 28 mai 1745, âgé de 63 ans. – Pierre Normand, 3 septembre 1745, † le 26 février 1772, âgé de 77 ans. – M. Girard, précédemment vicaire, signe curé depuis le 25 octobre 1771. Il résigne au profit de son vicaire et demeurait encore en 1790 à Bourg avec une pension sur le Séminaire St-Charles. – René-Marie Dutertre, installé le 30 janvier 1789, est transporté en Espagne en septembre 1792.

La paroisse, dépendant du Doyenné d’Ecuillé, à la présentation du Chapitre de St-Martin d’angers, faisait partie de la châtellenie de Soulaire et ne fut pas conservée en commune.  – Elle avait pour maire en 1790 Mathurin Jarry.