Un orphelin et un soldat

Du décès d’un petit FELON orphelin jusqu’à la découverte d’un FELON soldat, voici une nouvelle preuve de l’ascendance de Marc FELON qui corrobore la dispense de mariage dont j’ai parlé précédemment ici. Décès d’un petit FELON Le 6 novembre 1719 décéda à Andard, chez son oncle Jean FELON, un petit orphelin de sept ans, natif de la paroisse de Trémont. Il n’en fallait guère plus pour aiguillonner ma curiosité… Le garçon se nommait François et était le fils d’un certain Nicolas FELON. Que faisait donc ce dernier dans cette paroisse située à plus d’une journée de marche d’Andard (environ 50 … Continuer de lire Un orphelin et un soldat