Auguste MARTINEAU (1864-1958)

Génération 4 – Sosa 10

Mon père nous parlait souvent d’Auguste MARTINEAU, son grand-père maternel, qu’il aimait et admirait beaucoup.

Dans la dernière partie de sa vie, Auguste vivait chez sa fille, Rose MARTINEAU, ma grand-mère, à La Saulnerie à Melay

Ainsi mon père a t-il vécu quelques années avec son grand-père à ses côtés.


Naissance le 5 février 1864 à Chanzeaux (49).

Auguste MARTINEAU – Acte de Naisssance – 6 février 1864 – Chanzeaux – AD49

Auguste est né en 1864. Il est le troisième enfant d’Auguste MARTINEAU, laboureur au Plessis-Florentin à Chanzeaux et de Rosalie HUMEAU.

Frères et soeurs

  • René Auguste MARTINEAU (1861-1861) – SP
  • Jean Auguste MARTINEAU (1862- ?) – Marié le 21 novembre 1893 à Chanzeaux avec Marie Perrine MARSAIS.
  • Marie Louise MARTINEAU (1866-  ?) – Mariée le 23 novembre 1897 à Chanzeaux avec Louis Jacques METAYER.
  • Rose Jeanne MARTINEAU, Soeur Marie de Saint BernardReligieuse à la Congrégation du Bon-Pasteur à Angers (1867-1954)
  • Joseph Louis MARTINEAUCultivateur au Bignon (1870-1892) – SP
  • Désirée Marie MARTINEAU (1872- ?) –  Mariée le 27 septembre 1898 à Melay avec Pierre Auguste JOLIVET.
  • François MARTINEAU (1875-1954)

Mariage avec Marie-Joséphine PITON le 27 septembre 1892 à Melay (49).

A son mariage, Auguste MARTINEAU est cultivateur à La Bottière sur la commune de Melay. Il épouse Marie-Joséphine PITON, cultivatrice à La Girardière dans la même commune. Ils auront ensemble cinq enfants, dont deux mourront pour la France, l’un pendant la première guerre, l’autre pendant la seconde… Selon mon père, Auguste pleurait souvent l’un et l’autre de ses garçons, en particulier son petit Joseph…


Ses enfants

  • Auguste Henri Marie Désiré MARTINEAU (1893-1972)
  • Joseph Louis Marie MARTINEAUMort pour la France (1895-1915)
  • Marie Augustine Joséphine MARTINEAU (1900-1967)
  •  Rose Francine MARTINEAU (1905-1985), ma grand-mère.
  • Jean Joseph Pierre Marie MARTINEAUMort pour la France (1906-1940)

Mort le 20 mars 1958 à Melay (49).

La maison de La Saunerie en 2015 dans laquelle Auguste MARTINEAU a vécu ses dernières années.

C’est à La Saunerie à Melay, le 20 mars 1958, qu’Auguste MARTINEAU s’éteint à l’âge vénérable de 94 ans. Sa longévité, toujours selon mon père, serait peut-être le résultat de son petit verre d’eau de vie qu’il s’octroyait, parcimonieusement mais régulièrement, tous les midis après le café…


ARTICLES

R comme Rose

ou l’histoire de Rose MARTINEAU, fille d’Auguste, ma grand-mère.

Voir aussi…