Une femme si merveilleuse…

Calendrier de l’Avent 2022 – 25 actes insolites rencontrés cette année.

5 – Eloge funèbre de Catherine ROBINEAU, Fontevraud, 26 janvier 1658.

L’éloge funèbre de cette dame est exeptionnel. Jamais je n’ai rencontré un prêtre dépeindre une défunte avec autant d’exhaltation. Selon lui, Catherine ROBINEAU était un modèle de vertu, ayant vécu depuis sa plus tendre enfance jusqu’à sa mort comme une sainte, dans le jeûne, l’abstinence et la chasteté, sans jamais fléchir ni trahir ses engagements !

Acte de sépulture de Catherine ROBINEAU, 26 janvier 1658, Fontevraud, BMS-1639-1669, vue 285/336 – AD49

Le vingt et sixiesme jour du mesme mois de janvier audict an 1658 a esté inhumé dans le cimetiere de ceans le corps de deffuncte Catherine, fille de deffuncts Pierre ROBINEAU et d’Olive SALMON de cette paroisse, aagée de soixante et neuf ans. Cette dicte Catherine c’est merveille de dire en quelles vertus elle a passé sa vie depuis ses plus tendres ans, qu’elle a toujours employé dans les debvoirs de chrestienne, principallement dans les ecercices de piété, de jeusne, d’abstinence et chasteté, qu’elle a toujours gardé inviolablement, aussy sa fin a esté semblabe au commencement estant morte comme une saincte ayant vescu en saincte.

Dans la marge, on a ajouté – un peu à l’image de mon désormais célèbre vicaire de Seiches, René Gourand ! – la date de son baptême : 29 janvier 1583, et calculé l’âge de sa mort : 75 ans ( et non 69).

Cette dame savait signer, on découvre sa signature, par exemple, lors du baptême de Anne BIDAL, le 22 janvier 1651, toujours à Fontevraud.


Vignette – Sainte Véronique Giuliani. (Wikipedia)

3 réflexions sur “Une femme si merveilleuse…

  1. Honorable Dame Marie Guespin est morte en odeur de sainteté.

    Le 2 février 1715,sépulture dans l’église du Plessis-Grammoire d' »honorable dame Marie Guespin,agée de 84 ans ,laquelle est morte en odeur de sainteté,ayant toujours vescu dans l’excercice de la charité corporelle et spirituelle ,ayant été la merre des pauvres,des veuves et des orphelins,frequentant souvent les sacrements de la pénitence et de l’eucharistie,ayant été un exemple de piété et d’une vertu infinie par son assiduité à l’églize et à la prière.
    Ont été présens à la sépulture ses enfans, parens et amys soussignés.
    Le Sourd: Dupuy,gendre; Milscent,petit fils;Landreau petit fils »( vue 271).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.