René AUBRY (~vers 1630 – 1694), meunier à Ecouflant

René AUBRY est-il le fils de Jean AUBRY et de Perrine MARTIN ? Cette ascendance proposée de nombreuses fois sur Geneanet ne semble pas avoir de source précise… Voyons cela de plus près.

Mon René AUBRY s’est marié en 1654 avec Françoise CHARON. Son mariage malheureusement n’est pas filiatif.

Angers, Saint-Léonard, 6 juillet 1654, mariage de René AUBRY et Françoise CHARON – (AD49)

René AUBRY s’éteint à Ecouflant le 19 juillet 1694 âgé d’une soixantaine d’années.

Ecouflant, 20 août 1694, Mort de René AUBRY – (AD49)

Les enfants de René AUBRY et Françoise CHARON

Puisque l’acte de mariage de René AUBRY n’est pas filiatif, essayons de trouver une trace de son ascendance parmi les parrains et marraines de ses enfants. Ces derniers ont été baptisés successivement à Saint-Léonard d’Angers, aux Ponts-de-Cé, à Saint-Sylvain-d’ANjou, et enfin à Ecouflant.

  • Madelaine AUBRY, baptisée à Saint-Léonard d’Angers le 28 février 1659. Son parrain est François CHARON, sa marraine, Madelaine JAHIER, tous deux parents du côté maternel.
  • Renée AUBRY, baptisée aux Ponts-de-Cé le 24 mars 1661. Son parrain est Pierre CHARON, sa marraine est Renée LE MERCIER.
  • Pierre AUBRY, baptisé aux Ponts-de-Cé le 4 mars 1664, dont je descends, qui a pour parrain et marraine Pierre SOUCHET et Anne CHAUVEAU.
  • Urbain et Marie AUBRY, jumeaux baptisés le 7 décembre 1665 à Saint-Sylvain-d’Anjou. Ils sont les filleuls d’Urbain LE ROY, Magdelaine GUY, Christophe GUY et Françoise AUBRY veuve de Pierre CHOUSTEAU.
  • Claude AUBRY, baptisé le 20 novembre 1667 à Saint-Sylvain-d’Anjou, filleul de François MORY et de Perrine CHOUSTEAU.
  • Jacques AUBRY, baptisé à Ecouflant le 4 février 1672 ; parrain Samson DENIZÉ, marraine Françoise DORÉ femme de Estienne CHEVREUX.
  • René AUBRY baptisé à Ecouflant le 28 mars 1677, filleul de Gratien BIGNON et de Marie AUBRY de la paroisse de Saint Maurice d’Angers.

Un René AUBRY peut en cacher un autre…

Au milieu de tous ces noms, l’un interpelle ; celui de Françoise AUBRY, épouse de Pierre CHOUSTEAU.

Françoise AUBRY s’est mariée le 14 juillet 1646 à Saint-Sylvain-d’Anjou. Elle est la fille de … Jean AUBRY et de Perrine MARTIN. Serait-elle la soeur de René AUBRY ?

Si mes recherches s’étaient arrêtées ici, j’aurais fait de René AUBRY le descendant de Jean AUBRY et de Perrine MARTIN… En effet, Françoise a bien un frère, prénommé René, présent à son mariage…

14 juillet 1646, Saint-Sylvain-d’Anjou, mariage de Pierre CHOUSTEAU et de Françoise AUBRY – (AD49)

Le quatorziesme jour de juillet 1646 ont espousé en l’église de St Silvin sur les cinq heures du matin chacun de Pierre CHOUSTEAU fils de Gervais CHOUSTEAU et de Jacuine COQUEREAU ses père et mère d’u/ne part et Françoise fille de Jean AUBRY et de Perrine MARTIN aussi ses père et mère d’autre part en présence de Pierre COQUEREAU l’esné, René AUBRY frère de la mariée qui ont dict ne scavoir signer.

Hélas ! Mon espoir – contrairement à Raymond qui a découvert l’ascendance de son ancêtre grâce à un témoin (Non, non, je ne suis pas jalouse !!!) – sera de courte durée car je découvre assez rapidement que ce dernier ne peut être l’époux de Françoise CHARON. En effet, le 7 février 1651, René AUBRY, fils de Jean AUBRY et de Perrine MARTIN, épousait à Saint-Sylvain-d’Anjou Madelaine PIGEON, fille de Jean PIGEON et Christophlette RECHIN... Il est mort d’ailleurs peu de temps après son mariage, le 24 septembre 1651. Il était closier à La Corbière. Il s’agit donc bien d’un autre René AUBRY.

Quel lien peut-il donc y avoir entre Françoise AUBRY, épouse de Pierre CHOUSTEAU et mon ancêtre ? Je n’ai pour l’instant pas encore percé ce mystère, mais ce qui est certain c’est qu’il n’est pas le fils de Jean AUBRY et de Perrine MARTIN.

8 réflexions sur “René AUBRY (~vers 1630 – 1694), meunier à Ecouflant

  1. Le parrain de Jacques Aubry baptisé le 4 2 1672 à Ecouflant est Samson Denisé (prénom rare !).
    Peut il être ce même Samson Denisé X Jacquine Jouet vers 1664 ,(ancêtres à la 10 génér),dont pour moi , descendra Nicole Denisé x René Tardif en 1695 à Ecouflant ?.

    J’aime

  2. Alors, je vais compliquer un peu ta tâche, cousine. Je descends de Madeleine Pigeon et son second mari Marin Piccard, épousé en 1653. Mais le couple Aubry/Pigeon à eu, avant cela, une file née en octobre 1652 (p3). Le père n’est pas dit défunt : en effet, la personne décédée le 24 septembre 1651 est « la femme de René Aubry ». Ce n’est manifestement pas Madeline Pigeon. Il s’agit donc d’un autre René Aubry. A noter : je n’ai pas trouvé le décès de « mon » René.
    Murmures d’ancêtres

    Aimé par 2 personnes

  3. Vous dites : »-Mon René Aubry », et votre titre :
    « René AUBRY (~vers 1630 – 1694), meunier à Ecouflant »…AUSSI je pense que vous devriez vous adresser à Monsieur Ripoche (adhérent de l’A.Gen.A.) qui, pour ses recherches personnelles dans le milieu des Meuniers…est devenu…LE spécialiste des mariages entre les meuniers et les enfants de ceux ci !!! et leur généalogie !!! Peut-être a-t-il la réponse ???

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.