A comme ANOMALIE ou la résurrection de Perrine LUSSON

Première exploration de mon arbre sur Genenanet : les anomalies. Le jour où j’ai commencé cet article, mon arbre en comptait 75 ! Voici l’une d’entre elles.

Perrine LUSSON est témoin après son décès d’un événement de Jacques CHAIGNON.

C’est l’acte de mariage de Jacques CHAIGNON, son fils, qui est à l’origine de cette erreur. En effet, sur cet acte, Perrine LUSSON est dite présente et consentante, ainsi que son mari. Nous sommes le 10 juillet 1702.

Acte de mariage de Jacques CHAIGNON et de Jeanne JANVIER, 10 juillet 1702.

Or Perrine LUSSON est morte plus d’une dizaine d’années auparavant puisque Jean CHAIGNON, son mari, s’est remarié le 5 juin 1690 avec Marie SAUVÉ. Jacques avait alors dix ans environ.

Ce n’est donc pas Perrine LUSSON qui assiste au mariage de Jacques CHAIGNON, mais vraisemblablement sa belle-mère, Marie SAUVÉ.

Grâce aux « Correspondances intelligentes de Geneanet », je peux d’ailleurs facilement corriger cette anomalie, et trouver rapidement l’acte de décès de Perrine LUSSON qui est morte effectivement le 14 avril 1690 à Précigné Saint-Martin. [Merci en particulier à l’arbre de Christian HOGER qui cite les numéros des vues.] Notons au passage que Jean CHAIGNON n’aura même pas attendu deux mois avant de se remarier…

Acte de décès de Perrine LUSSON (alias Luçon), le 14 avril 1690. Elle est inhumée au cimetière de Précigné.

A titre d’information, Perrine LUSSON est mon ancêtre sosa 1793 (Génération 11). Elle était métayère à Maupertuis, paroisse Saint-Martin de Précigné, située de nos jours dans le département de la Sarthe.


Maupertus, sur la carte Cassini. (GallicaBnF).

Ascendance et descendance de Perrine LUSSON


Perrine LUSSON ca 1650-/1690 x 1672 Jean CHAIGNON
|
Jacques CHAIGNON ca 1680-1731/ x 1702 Jeanne JANVIER
|
Jacques CHAIGNON ca 1710-/1756 x 1731 Françoise LANDELLE
|
Jacques CHAIGNON  1732-1785 x 1760 Marie BOISDAUFRAY

|
René CHAIGNON Chouan 1776-1842 x 1797 Renée LASNE

|
Napoléon Jacques CHAIGNON 1809-1874 x 1841 Adèle GAULARD

|
Jacques CHAIGNON 1842-1915 x 1871 Henriette FARINEAU

|
Henri Joseph Jacques CHAIGNON 1877-1948 x 1911 Marie-Louise CROCHET

|
Berthilde Jeanne Henriette CHAIGNON  ma grand-mère


Vignette – Manufacture Bon. Papier à motif répétitif en arabesque à deux chemins en quinconce : deux putti dansant, Paris, 1799.(GallicaBnF)

5 réflexions sur “A comme ANOMALIE ou la résurrection de Perrine LUSSON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.