Irénée Pauline et le coton de Nantes, Fougeré, 1825

Jour 14 – Calendrier de l’Avent 2020

Pauline IRÉNÉE (1825-1902)

Si cette petite Pauline a un mouchoir rouge, elle possède aussi un lange en coton de Nantes.

Déclaration de naissance de Pauline IRÉNÉE, 22 juin 1825, six heures du matin.

L’an mil huit cent vingt cinq, le vingt deuxieme jour du mois de juin à six heures du matin, par devant nous LAILLIER Pierre adjoint délégué faisant les fonctions d’officier public de l’état civil de la commune de Fougeré arrondissement de Baugé, département de Maine et Loire,

est comparu André GOUZÉ, cultivateur, lequel nous a présenté un enfant du sexe féminin, qu’il a déclaré avoir trouvé ce matin à côté de sa porte, ledit GOUZÉ a réuni les sieurs Pierre LEMORT âgé de quarante ans, et Charles BOIGNÉ, âgé de vingt cinq ans, les deux cultivateurs ses voisins pour visiter cette anfant et ils ont reconnu qu’il étoit du sexe féminin, âgé d’un jour, vêtu d’un orriller de toille, ensouillé de plumes de vollaille, un langeux de cotton de Nantes, un mouchoir rouge, nous l’avons enregistré en présence des témoins susdit, sous les noms et prénoms de IRRENÉE Pauline, anfant naturel et confiée aux soins de la femme dudit GOUZÉ qui a bien voulu s’en chargé, après lecture faite au déclarant et au témoins, il nous ont déclaré ne savoir signé de ce anquis.

J’ai retrouvé cette enfant sur Geneanet. Devenue domestique, elle se marie le 4 juillet 1863 à Cheviré-le-Rouge avec Pierre SOYER. Elle a alors 38 ans. Veuve et, semble-t-il, sans enfant, elle décède à l’Hôpital de Baugé le 19 septembre 1902 âgée de 77 ans.

Quelques enfants trouvés portant du « coton de Nantes »…

À Nantes, des filatures de coton voient le jour, à partir de 1785, pour répondre aux besoins des manufactures d’indiennes, en expansion. La matière première vient des colonies, et notamment de Saint-Domingue où les plantations de coton se développent après 1740, bénéficiant du travail des esclaves. (Voir ici)

Prosper ANDRÉ (1826-1829)

Le petit Prosper, quant à lui, possède une brassière en coton de Nantes

Déclaration de naissance de Prosper André, 30 novembre 1826, une heure du matin.

… est comparu Dame Anne LANCELOT, épouse de Louis MARTIN, laquelle a déclaré avoir trouvé ce matin à une heure, sur le seuille de sa porte… du sexe masculin, étant naissant, enveloppé d’un orrillé de toille, ensouillé de plumes de vollaille, un langeux et une brassière de coton de Nantes, un bonnet d’indienne, un mouchoir et une chemise … remis aux soins de la femme MAUBERT…

Cet enfant décède à Fougeré le 17 février 1829, âgé d’environ deux ans.

Marie CROULTIERES (1829-?)

Et de nouveau un lange en coton de Nantes pour Marie,  à qui on a donné le nom du lieu où on l’a trouvée.

Déclaration de naissance de Marie CROULTIERES, 15 janvier 1829, six heures du soir.

…est comparu Pierre COUDRAY cordonnier demeurant aux Croultières, lequel nous a déclaré que le jour vers une heure du matin, il s’est levé … et il a trouvé à côté de sa porte, un enfant… du sexe féminin, âgé d’environ un jour, vêtu d’un langeux rouge en coton, une brassière de coton de Nantes, d’un bonnet et d’un certaite (=serre-tête?), deux mouchoirs rouges, deux chemise et trois couches… remise de suite aux soins de la femme de Henri ROUSSELIN cultivateur demeurant à La Croultières…

 

Joseph GRINDINIERE (1832-

Lui aussi possède un lange en coton de Nantes et lui aussi a pris le nom du lieu où il a été découvert.

Décalaration de naissance de Joseph GRINDINIERE, 19 mars 1832, sept heures du matin.

… est comparu Anne LINDÉ, femme de Louis RICHARD, demeurant à La Grindinière … laquelle nous a déclaré que cette nuit vers minuit, il a été frappé à sa porte, s’étant levée, elle a trouvé un enfant du sexe masculin nouveau né, enveloppé d’une chemise de toile blanche commune, une brassière et un lanjeu de coton de Nantes blanc, un bonnet d’indienne blanche marquée de taches rouge et dentelle blanche, une couche de toile commune confié à la femme de Pierre LANDELLE demeurant au lieu de La Souchelière…


Les enfants trouvés à Fougeré en 1826

  1. Victoire DESCHAMPS, 16 février 1826. Déclaré par René BOULEUX. L’acte ne précise pas à qui est confié l’enfant.
  2. Euphrosie LATOUCHE, 15 mars 1826. Déclaré par Julien MICHEL cultivateur. L’acte ne précise pas à qui est confiée l’enfant.  [Calendrier de l’avent – JOUR 10]
  3. Jacquine ACHÉ, 20 mars 1826, confiée à la femme de Louis GAUMONT charpentier. Décédée le 16 novembre 1828. (Sans acte de naissance, seulement acte de décès).
  4. Marguerite BEAUCLAIR, 5 juillet 1826. Déclaré par Michel CHAUDET, confiée à sa femme. Décédée le 1er octobre 1829.
  5. Louis BROSSE, 28 août 1826.Déclaré par François CARRÉ, cultivateur, confié à sa femme. Décédé le 9 octobre 1826. [Les enfants trouvés de François CARRÉ, Calendrier de l’avent – JOUR 4]
  6. Marie FOLLET, 28 août 1826. Déclarée par Jacques MOTRIEUX, cultivateur demeurant aux Follet. Confiée à la veuve Jacques LEMEUX.
  7. François DESCHAMPS, 2 septembre 1826. Déclaré par Etienne MICHELET, cultivateur, confié à sa femme.  Décédé le 29 septembre 1826.
  8. Marie HERRIERES, 15 octobre 1826. Déclaré par André GOUZÉ, cultivateur, confié à sa femme. 
  9. Louise Lucile, 1er novembre 1826. Déclaré par René GAIGNARD, cultivateur. Confiée à la femme BATAILLEAU des Besnardières à Fougeré. [Pierre BESNARDIERE et les autres enfants naturels d’Urbain BATAILLEAU (Fougeré, 1824-1831)]
  10. François HUBERT, 6 novembre 1826. Déclaré par René DENIAU cultivateur. Confié à la femme de Pierre LEMORT.
  11. Prosper ANDRÉ, 30 novembre 1826. Déclaré par dame Anne LANCELOT. Confiée à la femme MAUBERT du bourg de Fougeré. Décédé le 17 février 1829.
  12. Marguerite NOËL, 23 décembre 1826. Déclarée par André GOUZÉ, cultivateur. Confiée à la femme GOUZÉ.

5 réflexions sur “Irénée Pauline et le coton de Nantes, Fougeré, 1825

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.