P comme PASQUIER

PASQUIER, Pasquière (10 juillet)

A Noël sur les perrons, à Pâques sur les tisons.

Du latin PaschariusVariantesPâquier, Pasquière (forme féminine)…


Pasquier DUPONT (1600-~1660)

Ce prénom était généralement donné le jour de Pâques. Voici l’acte de baptême de Pasquier DUPONT baptisé le 1er avril 1600 à Ecouflant. (Cette année-là Pâques eut lieu le 2 avril.)

Acte de baptême de Pasquier DUPONT, 1er avril 1600, Ecouflant – (AD49)

Le premier jour d’apvril a esté baptizé Pasquier fils de Macé DUPONT et Roberte COQUERIE son père et mère et ont esté parain chascun de Guillaume TUAU et René DROUAULT et marainne Caterinne femme de Jacques FERRAY baptizé par moy viquaire.

Je ne sais pas grand chose d’autre de mon ancêtre Pasquier DUPONT. Il épousa Marie BUSSON, une fille d’Ecouflant, aux alentours des années 1620. Il eut 4 enfants, parmi lesquels deux sont mes ancêtres ; d’ailleurs Pasquier DUPONT est trois fois mon ancêtre…

    1. Michel DUPONT, baptisé le 2 juillet 1622.
    2. René DUPONT, baptisé le 17 mai 1627, marié à Guionne LECOMMANDEUX vers 1662, dont je descends.
    3. Maurice DUPONT, baptisé le 21 avril 1630, marié à Urbaine LEMOINE.
    4. Renée DUPONT, baptisée le 25 avril 1634, mariée à Charles TARDIF en 1652, dont je descends aussi.

Je n’ai pas retrouvé son acte de sépulture. Le dernier acte qui le mentionne est celui du mariage de sa nièce, Jeanne BUSSON, qui épouse le 17 mai 1650 à Ecouflant, Pierre LEMESLE. (Cet acte permet d’ailleurs d’établir avec certitude l’ascendance de la femme de Pasquier DUPONT, Marie BUSSON). En revanche, au mariage de sa fille, le 13 août 1652, il est dit décédé. Pasquier DUPONT s’est donc éteint quelque part entre ces deux dates, ; malheureusement, les registres de sépultures d’Ecouflant sont lacunaires pour cette période…


Un autre PASQUIER… malchanceux !

Hormis Pasquier TROUFFLARD, l’un de mes ancêtres faisant partie de ma branche bretonne, baptisé en Ille-et-Vilaine, dont je ne parlerai pas ici en raison de recherches en cours qui n’ont pu être finalisées à temps pour le challenge AZ ;  je n’ai rencontré qu’un seul autre Pasquier, dont le destin, malheureusement, fut tragique !

Il s’agit de Pasquier PELLETIER, fils de Rémi PELLETIER et de Marie OLLIVIER, baptisé à Corzé,  le 6 avril 1608, jour de Pâques de cette année-là. Cela ne lui portera pas chance. Treize ans plus tard, il y a de cela quasiment 400 ans, le 16 novembre 1621, Pasquier est retrouvé noyé « quelque part  entre le pont de la Ténébrière et la Porte des Moulins de Corzé » !

Il se passe décidément beaucoup de choses à La Ténébrière ! (Voir ici ce que je publiai à son sujet)

L’orthographe de ce lieu-dit, proche du Moulin de Corzé, a vu son orthographe se modifier au cours du temps :

La Tembrière 

Corzé-La Tembrière
Corzé – La Tembrière (Carte de Cassini)

La Tombrière

Corzé-la tombrière - Carte de l'Etat-Major
Corzé – La Tombrière – (Carte de l’Etat-Major)

La Ténébrière

Corzé-La ténébrière
Corzé – La Ténébrière (Dénomination actuelle)

Saint PASQUIER, évêque de Nantes

Saint Pasquier est, d’après les listes épiscopales, le vingtième évêque de Nantes. Le seul acte de son épiscopat dont l’histoire ait gardé le souvenir est la fondation de l’abbaye d’Indre dans une île de la Loire. C’est l’évêque Pasquier qui demanda des moines à l’abbé de Fontenelle et qui installa saint Hermeland dans les terres qu’il lui destinait. L’événement se situe dans les dernières années du 7e siècle. Saint Pasquier était déjà honoré d’un culte au 12e siècle. (Source – Notice des Offices propres de l’Église de Nantes).

L’encyclopédie MIGNE écrivait en effet déjà :

PAQUIER ou PASCAIRE (saint), Pascharieus, évêque de Nantes, florissait au milieu du VII ème siècle. Il fonda le monastère d’Aindre, à deux lieues de sa ville épiscopale, et y mit pour abbé saint Erbland, religieux de Fontenelle. Il accorda à cet établissement de grands privilèges qui furent confirmés par le roi Childebert III. Il est surtout loué pour sa charité, qui le porta à distribuer aux pauvres tous ses biens. Honoré le 10 juillet.

Statue de Saint Pasquier dans l’Eglise Saint-Pasquier de Nantes.

9 réflexions sur “P comme PASQUIER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.