I comme ISABELLE

ISABELLE (22 février)

Neige à la Sainte Isabelle, fait la fleur plus belle.

Origine – Dérivé du prénom Elisabeth – Variantes – Ysabelle, Ysabeau…


Isabelle Elisabeth TAFFU (1592- ~1645)

Les deux prénoms sont intimement liés et il est difficile de les différencier. Neuf de mes ancêtres se prénomment Isabelle, mais les registres hésitent sans cesse et les dénomment souvent Elisabeth, et vice versa.

Isabelle TAFFU est la plus anciennes de mes ancêtres se prénommant Isabelle ou Élisabeth. Par chance, je possède son acte de baptême. Elle a été baptisée le 4 octobre 1592 à Jarzé.

Acte de baptême d’Elisabeth TAFFU, 4 octobre 1592, Jarzé – (AD49)

Le quatriesme jour d’octobre mil cinq cent quatre vingt et douze fut baptizé Hélizabet fille de Jullien TAFFU et de Roberte sa femme parain René MAILLART, marraine Hélizabet MINEE et Guillemyne DOUCHER.

Comme on peut le voir, l’une de ses marraines – en ce temps-là une fille avait deux marraines et un garçon, deux parrains – lui a donné son prénom, orthographié Hélizabet.

Voici maintenant son acte de mariage. Elle est devenue Isabel.

Acte de mariage d’Isabel TAFFU, 7 juin 1611, Jarzé – (AD49)

Le septiesme jour de juin mil six cent unze espouserent en l’églize de Jarzé chascuns de René MALOYER filz de deffunct René MALOYER et Ambroise GERMON de la paroisse d’Echemiré et d’Isabel TAFFU fille de deffunct Jullian TAFFU et de Roberde BOURDIN en présance de leurs parens et amys par moy curé MICHEL.

En 1619, pour le baptême de l’une de ses filles, on retrouve de nouveau Elisabeth.

Le vingtiesme jour de febvrier an que dessus a esté baptisée Jacquine fille de René MALLOYER et de Elisabeth TAFFU, a esté parrain Jacques TAFFU et marraine Mascé TAFFU tous de ceste parroisse, par moy vicaire de Jarzé.

Mieux, en 1622, elle donne son prénom à l’une de ses filles. Dans l’acte, elles sont toutes deux dites Elizabeth.

Le dixneufiesme jour de febvrier audit an fut baptizée Elizabeth fille de René MALLOYER et de Elizabeth TAFFU ses père et mère, le parrain André BONGNE, la marraine Françoise PERRIER tous de cette parroisse par moy vicaire.

Par la suite, je retrouve une nouvelle fois Isabel, lors du baptême d’une autre de ses filles, Michelle MALOYER, en 1622, et encore Isabel en 1629, pour le baptême de mon ancêtre, René MALOYER.

Le quatorzieme dudit moys et an que dessus fut baptisé René fils de René MALOYER et de Isabel TAFFU parrain Jean REINE, marraine Jeanne MALOYER par moy vicaire de Jarzé soussigné.

En poursuivant mon enquête, je relève encore Izabel en 1633 au mariage de sa fille Perrine MALOYER et de nouveau Elisabeth au mariage de son fils René en 1653. Les deux prénoms ne cessent donc jamais de s’intervertir…

Quelques unes de mes autres Isabelle/Elisabeth

  • Isabelle COQUEREAU, baptisée Izabelle le 1er décembre 1650 à Saint-Sylvain-d’Anjou. Sa marraine est Isabelle COQUEREAU.
  • Isabelle DABURON, baptisée Yzabelle le 26 mai 1647 à Villevêque, fille de Mathurin DABURON et Ysabelle CHASTELAIN.
  • Isabelle POTERY, baptisée Yzabelle, 2 décembre 1661 à Etriché, fille de René POTERY et Isabelle PILLIER et petite fille d’Isabelle SOULOU.
  • Elisabeth JOULLAIN, fille de Symphorien JOULLAIN et de Perrine SALLAIS, baptisée le 8 mars 1604 à Angers, sous la forme Elisabet avec pour marraine Elisabet DUPRÉ, mariée en 1634 avec Jean BERGEVIN, toujours nommée Elisabeth. Mère d’Elisabeth BERGEVIN, dont l’acte de baptême de 1647 présente également la forme Elisabeth, pour la mère comme pour la fille.
  • Elisabeth BERGEVIN, fille de la précédente, baptisée Elisabeth le 29 janvier 1647 à Angers.

Et encore beaucoup d’autres… Le temps me manque pour toutes les noter, mais, je pense qu’à la suite de cet article, je vais toutes les vérifier afin d’attribuer à chacune le prénom qui lui a été donné dans son acte de baptême, ou, à défaut, dans l’acte le plus ancien qui la mentionne.


ISABELLE la Bienheureuse (31 août)

Selon l’Encyclopédie Migne :

Isabella, fondatrice de l’abbaye de Longchamps, près de Paris, était fille de Louis VIII, roi de France, et sœur unique de saint Louis. Née en 1225, elle n’avait pas encore deux ans lorsqu’elle perdit son père. La reine Blanche, sa mère, la fit élever dans la piété et dans l’étude des lettres divines et humaines ; de manière qu’Isabelle devint un modèle de toutes les vertus et un prodige de science pour son siècle, au point qu’elle était en état de corriger ce que les chapelains de la cour écrivaient en latin. Dès l’âge de treize ans elle ne s’occupait que de la prière, de la lecture et du travail des mains, vivant comme une religieuse au milieu des pompes mondaines, pour lesquelles elle n’eut jamais qu’un profond dégoût. Résolue de rester vierge toute sa vie, elle refusa la main de Conrad, roi de Germanie et fils de l’empereur Frédéric II, quoique Blanche, saint Louis et le pape l’excitassent à consentir à cette alliance, qu’ils croyaient utile au bien de l’Eglise et de l’Etat. Isabelle déclara qu’elle avait consacré à Dieu sa virginité, et elle écrivit au pape que c’était quelque chose de plus grand d’occuper la dernière place parmi les vierges du Seigneur, que l’être l’impératrice et de tenir le premier rang dans le monde… Sainte Isabelle mourut le 22 février 1270, après avoir opéré plusieurs miracles pendant sa vie ; elle en opéra aussi après sa mort, et ses reliques furent placées dans l’église de Longchamps, Léon X la béatifia, et Urbain XIII permit de dire l’office en son honneur, le jour de sa fête, qui fut fixée au 31 août.

Pour le dictionnaire des noms de baptême de Belèze , Sainte Isabelle serait honorée le 2 février (et non le 22) et le 31 août. Quant à Elisabeth, Belèze donne Sainte Elisabeth de Hongrie, honorée le 19 novembre, Sainte Elisabeth, mère de saint Jean-Baptiste, sainte Elisabeth, reine de Portugal, le 8 juillet, sainte Elisabeth, abbesse, le 18 juin, sainte Elisabeth, dite la Bonne, le 5 décembre…

Nominis place la fête de Bienheureuse Isabelle de France également le 22 février.

Bienheureuse Isabelle de France , statue refaite d’après un original gothique. Porche de Saint-Germain-l’Auxerrois, Paris. (Source, Wikipedia)

 

7 réflexions sur “I comme ISABELLE

  1. Je lis toutes vos publications et même si je ne laisse jamais de commentaire, je voulais vous dire que j’apprécie vos articles. Ils sont toujours très intéressant. Vraiment merci pour cette petite lecture généalogique.
    Nicole

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.