Née au pays de Brocéliande, Anne-Marie HERVAULT (1862-1948)

A l’origine, cet article devait illustrer le mot « prospérité », pour la semaine 8 du défi 52 ancêtres en 52 semaines, mais les événements actuels m’ont fait prendre bien du retard. Depuis quelques jours cependant, je suis, tout comme vous, contrainte à l’isolement et j’ai soudain devant moi de longues heures inattendues d’oisiveté forcée. Si cela n’était pas si triste, je m’en réjouirais… Ne pouvant rien faire d’autre, par la force des choses, voici donc l’histoire d’une petite bretonne pauvre devenue prospère…


La quasi totalité de mes ancêtres est originaire de l’Anjou et ce, sur de nombreuses générations. Certes, en remontant le temps, on s’éloigne parfois, un peu, mais ce n’est jamais vraiment bien loin.

Seules deux de mes ancêtres sont nées hors de l’Anjou. L’une, dont j’ai déjà parlé plusieurs fois sur ce blog, (voir ici ), est Adèle GAULARD, née à Saint-Barthélémy dans la Manche. [Sosa 57, Génération 6]

L’autre est l’une de mes arrière-arrière-grand-mères, Anne-marie HERVAULT. Elle naquit à Iffendic, au pays de Brocéliande. [Sosa 27, Génération 5]

Carte de Brocéliande

Ce village actuellement situé dans le département d’Ille-et-Vilaine, se trouve en effet à quelques kilomètres seulement de la forêt de Paimpont, où s’élève le légendaire Tombeau de Merlin l’enchanteur. En réalité, ce Tombeau est une pure invention, mais son « inventeur », Jean-Côme Damien POIGNANT, un antiquaire natif de la région, ouvrit la voie à l’implantation du légendaire arthurien en forêt de Paimpont. En 1820, il déclara y avoir découvert les tombeaux de Merlin et de Viviane, personnages qu’il considérait comme historiques.

Le Tombeau de Merlin en Forêt de Paimpont.

Mon aïeule a donc vu le jour dans les bois environnants Brocéliande, dans un pays où abondent les pierres levées, les fontaines magiques et les étangs mystérieux… Il est certain qu’elle en a parcouru de nombreuses fois les chemins, qu’elle s’y est souvent promenée, peut-être pour ramasser quelques herbes, y glaner du bois mort ou y cueillir quelques baies, mais hélas, il est certain aussi qu’elle y a beaucoup souffert, sans doute de faim, peut-être de froid, et probablement de bien d’autres infortunes…

Anne-Marie HERVAULT, vers 1945 (?).

Il est difficile dans la photo de cette vieille grand-mère d’imaginer la jolie jeune fille qu’elle fut très certainement en sa jeunesse… Néanmoins, quand Anne-Marie épousait, le 21 juin 1886 à Villevêque, Jean GANNE, il y a fort à parier qu’elle était rayonnante de joie. Certes, elle laissait derrière elle son pays natal, sa Bretagne mystérieuse, mais elle quittait aussi toute une vie de misères.

A l’instar de nombreuses jeunes filles bretonnes, Anne-Marie s’était exilée pour trouver quelque part une place de petite bonne. Comment s’est-elle retrouvée à Villevêque ? Quel a été son parcours depuis son village natal,  Iffendic,  à 200 kilomètres de là ? Était-elle installée dans le pays depuis longtemps quand Jean GANNE l’épousa ? Autant de questions mystérieuses auxquelles sans doute je ne trouverais jamais de réponse… Mais les quelques informations que j’ai trouvées sur ses parents, Joseph HERVAULT et Joséphine TROUVÉ – oh, pas grand chose, juste quelques mots, quelques bribes – m’ont permis cependant de dévoiler quelques aspects de son enfance et je vous en parlerais bientôt.


Notes, Sources et Liens

14 réflexions sur “Née au pays de Brocéliande, Anne-Marie HERVAULT (1862-1948)

  1. Ce petit voyage dans le passé me rappelle mon arrière-grand-mère qui quitta sa Bretagne natale pour fuir la crise agricole due en partie au mildiou qui ravagea les pommes de terre et provoqua famine et chômage. Elle partit pour l’Anjou où il y avait du travail et se maria à Andrezé en 1866 avec mon arrière-grand-père. Bonnes recherches.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à vous ! C’est vraiment très gentil. Anne-marie Hervault est née au lieu-dit « Le Valet » en 1862. Selon Google, c’est maintenant une immense carrière et je pense, hélas, qu’il ne reste pas grand-chose de sa maison…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.