De si lointains ancêtres…

D’un point de vue géographique, mes ancêtres les plus lointains ne sont pas lointains du tout ! Ceci dit, heureusement car, dès que je m’éloigne de mon Anjou natal, je me sens un peu perdue, généalogiquement parlant bien-sûr !

Quelques ancêtres normands…

La plupart de mes ancêtres sont angevins et mes recherches se cantonnent habituellement dans un territoire qui correspond de nos jours au département du Maine-et-Loire. Parfois je fais néanmoins quelques brèves excursions en Mayenne, ou dans la Sarthe ; mais deux de mes ancêtres viennent de plus loin – enfin d’un tout petit peu plus loin –  j’ai ainsi deux branches, l’une bretonne et l’autre normande, qui débordent quelque peu de mon territoire de prédilection…

La branche normande, dont je vais vous parler maintenant, est celle des ascendants d’Adèle GAULARD, qui se maria le 12 juillet 1841 avec Napoléon CHAIGNON. (Si vous voulez savoir comment Adèle devint angevine, voir son histoire ici… et … et encore là).

Adèle GAULARD x Seiches-sur-le-Loir 12 juillet 1841 Napoléon Jacques CHAIGNON. (Génération 6)

Migration d’Adèle GAULARD, née à Saint-Barthélémy (50) et décédée à Villevêque (49), soit à environ 150 kilomètres de son lieu d’origine.

Les ascendants d’Adèle GAULARD originaires de la Manche.

Louis Jacques GAULARD x Saint-Barthélémy (50) 10 août 1815 Elisabeth LEFRANC (Génération 7)

Michel LEFRANC x Saint-Barthélémy (50) vers 1795 Marie Jeanne LENTAIGNE (Génération 8)

Denis LENTAIGNE x Brouains (50) 15 septembre 1753 Julienne DUPONT (Génération 9)

Richard DUPONT x Chérencé-le-Roussel (50) 5 février 1725 Eléonore ROUSSEL (Génération 10)

Roger DUPONT x vers 1700 Marguerite ROUSSEL (Génération 11)

En remontant le temps, je remonte aussi l’espace. Je vais de plus en plus vers le Nord,  de Saint-Barthélémy à Brouains je parcours environ six kilomètres, puis de Brouains à Chérencé-le-Roussel six kilomètres encore.

A la génération 10, Richard DUPONT me transporte à Saint-Martin-de-Tallevende. C’est en effet le lieu de son premier mariage. Cette paroisse est située de nos jours dans le Calvados et a été intégrée à la commune de Vire en 1972.

http://

Les archives en ligne du Calvados sont étranges ou, du moins, très différentes de celles que j’ai l’habitude de consulter. Après une petite période d’adaptation, je m’y retrouve un peu mieux ; mais il va me falloir du temps pour approfondir cette branche…

 


52 ancêtres en 52 semaines – Semaine 5 – Si loin…

Le thème de cette cinquième semaine est – en français –  « si loin »…

4 réflexions sur “De si lointains ancêtres…

  1. Bonjour,

    Ne pouvant laisser de message sur le blog, cela ne marche pas, je vous l’envoie par email : mes ancêtres ne sont pas non plus très lointains ; ils se cantonnent entre le Morbihan et les Pays de la Loire… C’est pratique pour les recherches !

    Belle journée

    Nadège

    Aimé par 2 personnes

    1. Bonjour Nadège,
      Si, si, cela marche. J’ai bien reçu votre message sur mon blog…
      En tout cas, merci pour ce commentaire : c’est effectivement très pratique d’avoir ses ancêtres dans (presque) un mouchoir de poche, mais très déstabilisant dès que l’on s’éloigne – juste un peu- de cette zone de confort !
      En même temps, c’est plaisant de changer un peu d’horizon.
      Belle journée à vous,
      Françoise

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.