Pierre DELAVIGNE, cuirassier du 3ème Cuir, (1874-1939)

 Pierre DELAVIGNE (1874-1939)

Cette photo m’a toujours fait rêver. J’étais encore enfant que je la connaissais déjà … Elle représente Pierre DELAVIGNE, mon arrière-grand-père maternel, dans son uniforme de soldat.

Il était né au coeur de l’été 1874 et appartenait donc à la classe 1894. Voici sa fiche matricule :

AD49 – Angers 1894 – Registre matricule Vol.3 – vue 579.

On y lit ceci :

Incorporé au 3è Cuirassiers à compter du 14 septembre 1895, arrivé au corps et cavalier de 2è classe le dit jour, Numéro matricule 2820. Envoyé dans la disponibilité le 22 juillet 1898. A reçu un certificat de bonne conduite.

Passé au 3è Régiment de Cuirassiers le 14 Novembre 1914. En sursis d’appel jusqu’à nouvel ordre, par décision de la Commission Militaire des Mines du 16 Janvier 1917 ; passé aux Exploitations de St Clair (Calvados) par décision de la Commission Militaire des Mines, du 29 janvier 1918. Passé au 12è Régiment de Cuirassiers le 7 janvier 1918.

Parmi les différents corps auxquels il a été affecté, on note qu’il avait entre autres intégré la Deuxième Compagnie de Cavaliers de remonte à Angers. Dans la terminologie équestre actuelle, une remonte désigne un cheval au début de son éducation, et généralement jeune, mais à l’origine, une remonte désignait le fait de pourvoir en montures fraîches les cavaliers de l’armée.

Mon oncle a publié la même photo dans son livre sur Villevêque. En légende, il écrit :

Le cuirassier Pierre Delavigne (1874-1939) appartenait au 3e Cuir, continuateur d’un des 12 régiments de cavalerie lourde créé par Napoléon en 1803. Il fallait mesurer au moins 1 m 73 ; la cuirasse complète pesait 7 kg et le sabre droit portait le nom de latte. (R. Delavigne, Villevêque à travers les âges, p. 297)

Et je pense savoir désormais qui a transmis l’amour des chevaux à la famille Delavigne…


52 ancêtres en 52 semaines – Semaine 2 – Photo préférée

7 réflexions sur “Pierre DELAVIGNE, cuirassier du 3ème Cuir, (1874-1939)

  1. Merci ! Et cet AGP ressemble à certains de mes oncles et cousins, que je crois voir « déguisés » dans cette photo…
    Je ne sais pas si cette photo intéresse les AD…
    Quant aux exploitations Saint-Clair, c’était vraisemblablement des exploitations de chevaux de remonte, mais je n’en sais pas plus.

    J’aime

  2. Mais les AD 49 sont demanderesses des photos des soldats qui ont participé de quelques façons à la grande guerre. Allez voir Michel-Joseph Gallard, Louis Turbelier, Alexis Turbelier et aussi un autre qui n’est pas de nos familles (de JLP – 6bisruedemessine) : Roueille. Les souvenirs de celui-ci ont même été récupérés directement par l’archiviste chez sa fille âgée, par mon intermédiaire.
    Encore merci pour cette belle photo.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.