Les passagers de Melay

Pauvres et mendiants de passage à Melay (1625-1650)

Sous le joli terme de passagers se cachent généralement de pauvres errants cherchant leur vie. (Voir ici l’explication de cet autre joli terme.)

Qualifiés tour à tour de pauvres, de mendiants ou encore d’errants voire même de pèlerins, leur origine est la plupart du temps inconnue, même si parfois l’acte de baptême – ou de sépulture- nous délivre quelques informations supplémentaires.

Voici, classés par ordre d’apparition, les passagers que j’ai relevés dans le plus ancien registre de Melay. (AD49 – BMS – 1625-1680 – Baptêmes 1625-1641, Sépultures 1643-1668)


  • 28 février 1630 – Baptême de Louise Fabvreau, fille de Jehan FABVREAU et de Perrine FOUGEREAU sa femme, pauvres passagers et pèlerins, d’origine inconnue.
Baptême de Louise FABVREAU, fille de pauvres pèlerins, 28 février 1630, Melay. (AD49 – Melay – BMS – 1625-1680, vue 23/202)
  • 8 mars 1630. Une semaine plus tard a lieu le baptême de Louise GABOUIN (patronyme incertain), fille de Thomas GABOUIN et de Sainte MARQUIZE, mendiants et passagers. Cette fois la paroisse d’origine est mentionnée : il s’agit de Saint Martin de L’Ars en Poitou.

    • 27 avril 1631. Baptême de François VISONNEAU, fils de Jean VISONNEAU et de Françoise BERNIER, pauvres et passagers, d’origine inconnue.
  • 10 mai 1631. Baptême de René HY, fils de Jean HY et de Jeanne LOYALLE, pauvres et mendiants, qui déclarent être de la paroisse de Saint-Hilaire. Ce nom peut renvoyer à plusieurs paroisses, mais sans précision particulière, il s’agit très certainement de Saint-Hilaire-du-Bois près de Vihiers, située à une quinzaine de kilomètres environ de Melay, comme le laisse sous-entendre également le patronyme HY, assez fréquent dans les Mauges.
Melay (dans le coins supérieur gauche) et Saint-Hilaire-du-Bois (dans le coin inférieur droit) sur la carte de Cassini.
  • 30 octobre 1633. Baptême de Perrine CAILLAUD, dont le père est décédé. Sa mère et sa marraine sont qualifiées de pauvres et passagères. Elles seraient originaires de la paroisse de Chanbronne ou Chaubronne. Je n’ai pas identifié cette paroisse mais il se pourrait bien qu’il s’agisse de Saint-Pierre-des-Échaubrognes, situé actuellement dans les Deux-Sèvres, à environ 25 kilomètres au sud de Melay.
Baptême de Perrine CAILLAUD, 30 octobre 1633, originaire de "Chanbronne" - (AD49)
Baptême de Perrine CAILLAUD, 30 octobre 1633, originaire de « Chanbronne » – (AD49)
  • 7 novembre 1636. Baptême de Marguerite CHAUVEAU, d’origine inconnue, fille de pauvres mendiants et passagers, François CHAUVEAU et Françoise CHOUTEAU.
  • 3 mars 1638. Baptême de François De La GELLERIE, fils de Laurent De La GELLERIE et de Perrine GIRARD sa femme pauvres et passagers.
  • 2 novembre 1639. Baptême de Mathurin LE COMPTE, fils de Jean LE COMPTE et de Blaise BLAISETTE, pauvres et passagers.
  • 31 mai 1644. Ce jour-là on enterre un petit garçon, Evurce ROBIN, fils de Pierre RABIN et Marie TESSIER, pauvres et mendiants leur vie. L’acte mentionne qu’ils étaient autrefois paroissiens de Saint-Maurice près de Bressuire et que le petit Evurce a été baptisé sept ans auparavant à Saint Georges du Puy de la Garde, le jour de la fête de la purification de Notre Dame. Effectivement, on peut lire dans les registres de cette paroisse le baptême du petit Evurce qui a bien eu lieu sept ans auparavant, le 24 janvier 1637. (La neuvaine de la Purification de la Sainte Vierge commençait en effet le 24 janvier pour s’achever le 2 février, jour de la Chandeleur et de la Présentation de Jésus au temple, soit 40 jours après Noël.)
Baptême d’Evurce ROBIN, 24 janvier 1637, Saint-Georges-du-Puy-de-la-Garde – (AD49 – vue 73/207)

Quant à Saint Maurice, près de Bressuire, peut-être s’agit-il de Saint-Maurice la Fougereuse, actuellement dans les Deux-Sèvres ?

  • 3 avril 1646. Inhumation de Michelle de la FONTAINE, pauvre femme errante, veuve de … Jean de La FONTAINE, qui laisse derrière elle une pauvre fille orpheline, Claude DE LA FONTAINE, âgée d’une douzaine d’années. Elle disait être de la paroisse de Machecou en Raitz, c’est-à-dire Machecoul dans le pays de Retz (actuellement en Loire-Atlantique).

Publicités

Une réflexion sur “Les passagers de Melay

  1. Voir Claude Ménard historien,qui joua un grand rôle pour l’Anjou,dans la réforme qui se fit des institutions ecclésiastiques,entre autres la fondation d’une maison, ou on placerait les vagabonds,orphelins,mendiants ou invalides,et ou on les ferait travailler.
    Ce fut le commencement de l’Hôpital Général d’Angers.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_M%C3%A9nard_(historien)

    Claude Ménard mourut au château d’Ardannes à Corzé,chez son gendre Joseph de Cherbaye et sa fille Anne.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.