Guérison miraculeuse, Le Voide, 1755

Calendrier de l’Avent 2018 – Jour 11

Le Voide, 30 janvier 1755

Guérison miraculeuse – Originaire d’Evrunes, près de Mortagne-sur-Sèvre, actuellement située dans le département de Vendée, Charles COUDRAIN vient rendre grâce à Notre-Dame du Voide qui a guéri miraculeusement son fils, lui rendant l’usage de la parole…

Action de grâce de Charles COUDRAIN, 30 janvier 1755, Le Voide – AD49

Aujourd’hui trentieme de janvier le sieur Charles COUDRAIN marchand tanneur de la paroisse d’Evrune près Mortagne est venu en voiage en notre Eglise en action de grace pour la guérison qui paroit tenir du miracle d’un fils, enfant agé de quatre ans, qui depuis sa naissance n’avoit aucunement l’usage de la parolle qui l’a obtenu très peu de jours après que son père a fait voeu de faire le voiage à l’autel de Notre Dame du Voisde, ce qu’il m’a attesté à moi curé soussigné et l’avoit fait à l’exemple du nommé La MARCHE, cellier des Pons de Cé, et qui par pareil voeu a obtenu a un âge deja assés avancé la meme guérison, lequel la plupart des paroissiens du Voisde savent avoir été gueri et ont connoissance qu’il venoit tous les ans tant qu’il a pu faire un voiage en actions de graces, ce que je certifie veritable sur le raport qui m’en a eté fait par ledit sieur COUDRAIN de sa part et de l’autre par quantité de personnes.

Dans la marge :

Nota que ledit [La MARCHE ] etoit connu du Sieur Coudrain avec qui il a eu commerce de cuir.

Il semble donc qu’il y ait eu un précédent et que l’autel de Notre Dame du Voide ait déjà été responsable d’une première guérison pour ce nommé La MARCHE… Célestin Port dans son dictionnaire parle effectivement de Pèlerinage à Notre-Dame du Voide mais ne cite que cet acte et n’en dit rien de plus…

J’ai retrouvé à Evrunes, l’acte de baptême de cet enfant, nommé François qui est né effectivement quatre ans plus tôt, le 11 janvier 1751. Quant à l’épouse de Charles COUDRIN, Marie Anne LAIGNEAU, elle mourut subitement, âgée de trente huit ans, le 3 novembre 1758 et fut inhumée dans l’église d’Evrunes le lendemain…


Sources, Notes et Liens

Illustration

  • Thomas Cole, L’ange apparaissant aux Bergers, 1833-1834.

2 réflexions sur “Guérison miraculeuse, Le Voide, 1755

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.