La Chapelle-du-Genêt – Baptêmes – 1587-1597

Registre paroissial de La Chapelle-du-Genêt ( BMS – 1554-1680)

Seconde partie

Baptêmes – 1587 – 1597

(Vues 47 à 79)

_________________________________________

Le registre de La Chapelle-du-Genêt se poursuit par des actes de baptêmes allant de 1587 à 1597. Ils sont tout d’abord signés Jean COURTAYS, vicaire de La Chapelle-du-Genêt depuis 1586, selon ce qu’il écrit lui-même :

C’est le Livre batistayre de la paroisse de La Chappelle du Genest continué par moy messire Jehan COURTAYS prestre chappellain de La Chappelle … et ay reprins et continué le dict livre batistere du temps que je commançay a estre vicaire de ladicte paroisse qui fut à la feste de Nouel mil cinq cens quatre vingt six et encore que je n’ay peu recouvrir ce présent pappier et livre batistaire que au moys de octobre mil cinq cens quatre vingt et huit ; toutesfoys je metoys les nonms des enfans par memoyre, atandant à le pouvoir recouvrir. [AD49 – La Chapelle-du-genêt – BMS – 1554-1680, vue 47]

Signature de Jean COURTAYS, 1587, La Chapelle-du-Genêt – (AD49)

Jean COURTAYS meurt au tout début de l’an 1594. Il est enterré par son frère, Jacques COURTAYS, également curé de La Chapelle.

La vigille de la feste des Roys environ les cinq heures du soir, trepassa défunct Mre Jehan COURTAYS mon frère, vivant prestre, et fut enterré le lendemain, dict jour des Roys, après la grande messe au devant de l’autel Sainct Barthélémy [AD49 – La Chapelle-du-genêt – BMS – 1554-1680, vue 80]

Jacques COURTAYS, dont je reparlerai pour le registre des sépultures, décédera quant à lui en 1613, âgé de 65 ans, après 22 ans de bons et loyaux services. C’est donc lui qui signe les actes de baptêmes à partir de 1594. Sa signature est différente.

Signature de Jacques COURTAYS, 1597, La Chapelle-du-Genêt – (AD49)

 

Cette seconde partie contient plus d’une centaine de baptêmes qui s’échelonnent sur environ une dizaine d’années.

On y retrouve bien-sûr les principaux patronymes de la première partie (BOURDEIL – COURTAYS – MESNARD – PEILLA – RONTARD …).

Quelques lieux dits mentionnés – Le Petit Moulin – Landraudière – La Cafarde – Moulin de Longle, paroisse Saint Martin de Beaupréau – Moulin du Pont – La Jossandière – La Bretesche – La Grange – Le Boulay. (à vérifier)

Paroisses mentionnéesVezins – Saint-Martin de Beaupréau – Le Fief-Sauvin – Saint-Macaire. 

A noter :

  • Un seigneur de la Bazinière, moine en l’Abbaye de Notre-Dame de Belle Fontaine, abbaye cistercienne sise à Bégrolles-en-Mauges, prénommé Louis, est parrain en 1587 de Louise Du SABLÉ.
  • Louise MAUBERT, vivante en 1588, fille de Hervé MAUBERT, seigneur de la Vacherie.
  • Plusieurs jours de fêtes, dont une mystérieuse fête du Sacre, et un jeudi absolu.
  • Et tout à la fin du registre, le baptême d’un enfant exposé sur lequel on a déposé du sel.

  • Registre paroissial de La Chapelle-du-Genêt 1554-1680 – Seconde partie – 1554 – 1570 – Baptêmes (vues 47 à 79). [PDF]

Autres transcriptions… Voir ici.

A suivre, le registre des sépultures…

Publicités

4 réflexions sur “La Chapelle-du-Genêt – Baptêmes – 1587-1597

  1. La mystérieuse fête du Sacre : il s’agit de processions qui ont lieu à la fête -Dieu, qu’on appelait aussi sacre, institué par le pape Urbain 4 en 1264, qui donnaient lieu à des décorations importantes dans les rues et les maisons sur le passage de la procession avec l’ostensoir , protégé par un dais, et qui conduisait à un reposoir très doré et fleuri, pour permettre l’adoration.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.