Pierre GESLOT, naufragé de Briollay (30 avril 1653 )

Longtemps j’ai cru que les victimes de la terrible catastrophe de Briollay d’avril 1653, qui causa la mort d’au moins 42 personnes, étaient tous des paroissiens de Briollay. En effet, rien n’indique le contraire sur le registre de Briollay. Célestin Port lui-même s’y est trompé, qui écrit que Georges Loppé dut procéder les 1er et 2 mai 1653 à l’inhumation de 42 de ses paroissiens, qui s’étaient noyés sur les marais. (Voir ici)

L’acte de Précigné

Mais j’ai récemment découvert qu’une partie de ces naufragés étaient en réalité de Précigné, paroisse située à quelque trente kilomètres au nord de Briollay. En effet, voici ce que l’on peut lire dans les registres de cette paroisse.

Le dernier jour d’apvril 1653 plusieurs personnes de la paroisse de Précigné, de Moranne et autres paroisses, estant dans un batteau sur la rivière de Sarte pres de Briollay pour aller à Angers par accident et malheur ont esté submergez du nombre desquelz estoient premier Pierre GESLOT soubz sacriste de Saint Pierre et Renée THOURAULT sa femme, Jean LEGIT et Estienette LEGIT sa fille, Jean LANDAIS fils de la veufve LANDAIS de la R?, Elisabeth ODIO veufve de Gilles RITOUET et René RITOUET son fils, Thienette RICHARD veufve, la fille aynée de Pierre La Villette, la fille aynée de Pierre BUSSON, la fille aynée d’un nommé Jean MAURICE et autres desquels je ne sçay le nom, tous lesquels ont esté enterrez dans le cymetiere de Briollay et proche l’église dudit lieu et plusieurs autres de la paroisse de Moranne, le mestayer de la Chevallerye et l’un de ses enfant et la ? BRULLÉ niepce de monsieur le curé de Saint Pierre, le nommé MAUBERT sa femme demeurant proche l’église de St Pierre, la femme de Jean LE MAIGNAN aussi de Saint Pierre et plusieurs autres desquels je ne sçay pas le nom. [ Précigné Saint Martin – S – 1619-1667, vue 99/157]

On apprend ainsi que le naufrage a bien eu lieu sur la Sarthe et aussi que les victimes voulaient se rendre à Angers. Certaines sont originaires de Morannes.

Itinéraire des victimes de Briollay. (La Sarthe, sur laquelle naviguèrent certainement les naufragés, est surlignée en jaune).

L’acte de Morannes

Et voici justement ce que l’on trouve dans les registres de sépulture de Morannes. 

Noms des submergés en la rivière de Briollay

Le mercredy trantiesme et dernier jour d’Avril 1653 se sont submergez en la riviere de Sarthe proche Briolay, Adam BASTARD et Sébastienne CHALUMEAU sa femme avec un enfant qu’ilz avoient en nourice filz de [blanc] d’Angers, Louise SALLÉ femme de René JAMIN, Renée RIOU, Anthoine GAUTIER et Perrine MATIGNON sa servante, André ROGER, Jacques HELBERT, René BARAISE, René PRÉAUBERT, Christophe BESRON, Mathurin TURQUAIS, Jean ROGER l’aigné et Françoise PICHONNEAUX sa femme, Marie et Andrée les DUBARs, [blanc] COCHEE, Roland THIBERGE, Jean et François les TOURTEAUX frères, Jacques GEHERE, François RAION et Honoré PIRON, tous de cette paroisse de Moranne. [Morannes – S – 1643-1674, vue 67/219]

Pierre GESLOT (vers 1600-1653)

C’est ainsi que j’ai découvert que Pierre GESLOT, cité sur les registres de Briollay, n’était autre que mon ancêtre, Pierre GESLOT, natif de Précigné, marié une première fois à Madelaine HARDY, puis ayant épousé en seconde noces Renée TOURAUT.

Descendance de Pierre GESLOT, naufragé de Briollay, 1653.

Victimes du naufrage de Briollay, 30 avril 1653

Voici un tableau comparatif des victimes citées dans chacune des paroisses de Briollay, Précigné et Morannes. Certaines – heureusement – sont identiques – mais d’autres ne sont citées qu’une fois. Sans doute y a t-il des doublons, mais cela nous donne beaucoup plus de victimes que 42…

Précigné
Briollay
Morannes
Pierre GESLOT sous sacriste de Saint Pierre
Pierre GESLOT
Renée THOURAULT sa femme
Sa femme
Jean LEGIT
Jean LEGIT
Estienette LEGIT sa fille
Sa fille
Jean LANDAIS fils
Jean LANDAIS
La veuve LANDAIS de la Reaute
Elisabeth ODIE veuve de Gilles RITOUET
Isabel AULD[marge]veuve feu Gile RITOUET
René RITOUET son fils
René RITOUET
Estienette RICHARD veuve
La fille aynée du sieur La Villette (Marguerite MACÉ)
Mar[marge] MASSÉ
La fille aynée du sieur BUSSON (Magdelene PINCON)
Magdeleine PINSON
La fille aynée du nommé Jean MAURICE (Marie MAURICE)
Le métayer de La Chevallerye
L’un de ses enfants
? BRULLÉ nièce de Monsieur le curé de Saint Pierre
Le nommé MAUBERT
Julien MAUBERT
Sa femme demeurant proche l’église St Pierre
Sa femme
La femme de Jean LE MAIGNAN aussi de St Pierre
Adam BASTARD
Adam BASTARD
Sa femme
Sébastienne CHALUMEAU sa femme
Un enfant qu’ils avaient en nourrice, fils de [blanc] à Angers
Louise SALÉ
Louise SALLÉ femme de René JAMIN
Renée RIOU
Anthoine GAUTIER
Antoine GAUTIER
Perrine MATIGNONE
Perrine MATIGNON sa servante
André ROGER
Jacques HELBERT
Jacques HELBERT
René BARAISE
René PREAUBERT
René PREAUBERT
Christophle BERON
Christophe BESRON
Mathurin TURQUAIS
Jean ROGER
Jean ROGER l’aigné
Françoise PICHONNEAU
Françoise PICHONNEAUX sa femme
Marie DUBAR
Andrée DUBAR
Mathurin CLOCHER
[blanc] COCHER
Roland TIBERGE
Roland THIBERGE
Deux fils de [blanc] TOURTEAU
Jean TOURTEAUX
dont je ne scay les noms
François TOURTEAUX frère
Jacques CHAIRE
Jacques GEHERE
François RAION
Honoré PIRON
Honoré PIRON
René PIRON son fils
Jean BREHIER
Perrine HUET
La veuve Louis FOUIN
Mathurine NAIL
Catherine PLESSIS
La femme d’Etienne SALÉ
Son fils âgé d’environ qu…[marge]
Marie MORILLON
Jeanne CHEVEREUIL
La veuve Le MASSON
Jacques LE MASSON son fils
Perrine OLIVIER
Jean OLIVIER
Barthélémy OLIVIER son fils
Louise COLOMBEAU

A lire aussi sur ce blog

N comme NOYADE

Un siècle de noyades à Briollay (1599-1699)

Briollay

Homme et cheval noyés ensemble (Marigné -1688)

Publicités

2 réflexions sur “Pierre GESLOT, naufragé de Briollay (30 avril 1653 )

  1. Mon ancêtre Roland Thiberge/Tiberge faisait partie des victimes, comme tu l’as montré dans l’article (j’avais parlé moi-même de ce drame sur mon blog, l’identité de mon ancêtre étant sujette à caution car il était parfois prénommé Laurent au lieu de Roland). Il habitait bien à Morannes (où sont nés ses enfants), mais a été enterré à Briollay avec les autres. D’où la double domiciliation, je présume.
    Les circonstances du drame sont expliquées dans le livre « Briollay » de Louis Maucourt (2006) :
    « Briollay, un naufrage catastrophique
    30 avril 1653 : journée d’épouvante à Briollay. Le lendemain avait lieu à Angers l’installation de Michel Gohin, maire, suivie de nombreuses réjouissances. 42 habitants (20 hommes et 22 femmes, dont 24 habitants de Morannes) venus de Précigné, de Morannes et d’autres paroisses, s’étaient embarqués sur la Sarthe, à destination de la ville d’Angers. Avec les prés inondés, un fort courant secouait le bateau et l’entraînait. Heurtant peut-être un tronc d’arbre et devenu incontrôlable, il chavira. Tous les passagers se noyèrent. Retrouvés les jours suivants, leurs corps furent inhumés dans le cimetière de Briollay de l’époque. »
    Mélanie – Murmures d’ancêtres

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s