S comme SIMON

Cet article aurait pu aussi s’appeler S comme Source introuvable…

Olive SIMON (vers 1620 –  9 mars 1687)

Voici l’une de mes ancêtres sur laquelle je n’en saurais sans doute jamais beaucoup plus que je n’en sais maintenant, c’est-à-dire quasiment rien… Mais l’évocation d’Olive SIMON me permet de soumettre ici une petite curiosité à laquelle peut-être quelqu’un pourra donner une réponse.

Sans doute naquit-elle à Saint-Rémy-en-Mauges, mais les registres antérieurs à 1668 n’ayant pas été conservés, il sera difficile d’en avoir la certitude. Mariée à Pierre BREHERET, aux alentours de 1640, Olive eut au moins deux fils et une fille,  Jean,  Mathurin et Renée.

  • Jean, dont je descends, se marie le 12 mai 1671 à Saint-Rémy-en-Mauges avec Catherine MOREAU. L’acte de mariage se trouve dans le plus ancien registre de cette paroisse qui ne remonte qu’à 1668 et encore, les premières années sont-elles en très mauvais état.
Mariage de Jean BREHERET et Catherine MOREAU – Saint-Rémy-en-Mauges – BMS 1668-1692, vue13/215
  • Renée se marie quant à elle le 6 février 1670, également à Saint-Rémy-en-Mauges, avec François HERISSÉ. L’acte de mariage se trouve dans le même registre que celui de son frère.
Mariage de Renée BREHERET, Saint-Rémy-en-Mauges – BMS 1668-1692, vue 10/215
  • Reste Mathurin qui est marié à Laurence BRANGEON. Le baptême de leur premier enfant a lieu le 5 décembre 1668 à Saint-Rémy-en-Mauges. Il se sont donc mariés, bien évidemment avant cette date, mais je n’ai pas retrouvé leur mariage sur les registres de Saint-Rémy-en-Mauges qui, rappelons-le, commencent en 1668, mais sont en très mauvais état et incomplets pour les premières années. Or sur Geneanet, circule la date de ce mariage – une date très plausible – il s’agirait du 11 février 1668. Cette date est également citée par Bigenet et semble provenir de l’Agena, mais la source n’est jamais précisée …

Ce n’est pas bien grave, et ce mariage ne m’apporterait sans doute peu de chose, mais n’empêche, je n’aime pas trop les sources introuvables….


Illustration – Alphabet français / textes et poésies par F. Modelon – Ed. J. Duret (Paris), 1887. [Source Gallica].

Quel est le mot illustré ? Vous le saurez demain. Si cela vous amuse, vous pouvez essayer de le deviner et proposer éventuellement votre solution en commentaire… Si vous ne pouvez attendre, allez sur Gallica grâce au lien ci-dessus ! Celui-ci est vraiment difficile…

Solution du jour précédent – R comme Répétition

Publicités

15 réflexions sur “S comme SIMON

  1. S comme Olive : quel joli prénom ! C’est notre ancêtre, branche Nicolas ?
    S comme Sieste ? mais que font tous ces elfes, ils sont si nombreux, ils doivent bien être là pour quelque chose… des Songes ? S comme Souche.
    S comme Cerf … euh, que font ces cerfs ? est-ce que ce sont des cerfs Sika ? (là, il faut vraiment chercher la petite… grosse bête).
    Quant aux fleurs :
    S comme Scabieuse (fleur sauvage, très commune).
    Et S comme Epiaire. Si, parce que le nom latin du genre est Stachys ! Si maintenant, il faut donner les noms latins… quoique, en botanique, on donne d’abord le nom latin. Il manque donc sur ce dessin les Spirantes Spiralis, Spirantes d’automne, orchidées qui poussent naturellement dans mon jardin. Si, si.

    Aimé par 2 people

  2. Oh oui, ces petits elfes sont bien là pour quelque chose…
    Olive était un prénom assez fréquemment donné aux 17è siècle, il y en a plusieurs parmi mes ancêtres, celle-ci est une ancêtre MARTINEAU, (en passant par les DILLÉ de La Poitevinière). Merci cousine pour ce commentaire bien matinal !

    J'aime

    1. C’est possible et c’est ce que j’ai pensé, mais il n’y a rien non plus aux alentours de Saint-Rémy ( rien au Fuilet, au Puiset Doré…). Donc je me demande toutjours d’où peut bien sortir cette source qui circule un peu partout…

      Aimé par 1 personne

      1. Oui c’est bizarre…j’ai regardé aux alentours, mais rien….
        Peut être faudrait il demander s’il est possible de consulter le registre original aux ADML

        J'aime

        1. Il faudrait se rendre sur place en effet, car lorsque je demande une précision par mail, on me répond toujours que tout ce qui est en leur possession a été numérisé…
          Déjà, dès que le challenge AZ sera terminé, je referai le registre de Saint-Rémy, j’ai aperçu quelques actes qui n’étaient pas chronologiquement à leur place, la réponse est peut-être par là…

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s