M comme MARQUISE

M comme MARQUISE

Marquise est un prénom bien connu des généalogistes angevins. Une célèbre association généalogique Les Cousins de la marquise a en effet pris pour mascotte Marquise DELANOE qui, mariée vers 1650 à Challain-la-Potherie avec Julien AILLERIE, est l’ancêtre d’une descendance innombrable.  Je ne suis pas cousine de cette Marquise, mais voici la mienne : Marquise BELLANGER.

Née vers 1615, peut-être à Lézigné, de parents inconnus, elle s’y marie le 10 janvier 1639 avec Etienne MARCHESSE, dont la profession m’est inconnue, mais qui savait signer. Il était fils de Jean MARCHESSE et de Françoise CERVEAU et avait été baptisé à Marcé le 18 juillet 1611.

Signature d’Etienne MARCHESSE , mari de Marquise BELLANGER, en 1653. (AD49)

Marquise aura cinq enfants, deux garçons et trois filles.

1- Etienne – dont je n’ai pas retrouvé le baptême – qui s’unit en 1666 avec Louise MARGAIN.

2- Guillaume, baptisé en 1642, qui se marie en 1669 avec Marguerite MARGAIN, soeur de la précédente, réalisant ainsi une double alliance – ce qui n’a rien d’exceptionnel – entre les familles MARCHESSE et MARGAIN.

3- Jeanne, baptisée en 1644, qui ne survit que quelques mois.

4- Marie, baptisée en 1645, mais la première de la fratrie à s’être mariée en 1664 avec Michel GORIN.

5- Marquise, baptisée en 1648, mariée en 1670 avec Etienne MARGAIN, frère  de Louise et de Marguerite, réalisant ainsi une triple alliance – ce qui est plus rare –  entre les familles MARCHESSE et MARGAIN.

Je reviendrais sans doute bientôt sur cette triple alliance dans un autre article lorsque j’aurai plus d’informations sur la famille MARGAIN.

Marquise BELLANGER quant à elle, devenue veuve en 1672, s’éteint à Lézigné, au coeur de l’hiver 1679, un an seulement avant son fils Guillaume, dont je descends.


Illustration – Alphabet français / textes et poésies par F. Modelon – Ed. J. Duret (Paris), 1887. [Source Gallica].

Quel est le mot illustré ? Vous le saurez demain. Si cela vous amuse, vous pouvez essayer de le deviner et proposer éventuellement votre solution en commentaire… Si vous ne pouvez attendre, allez sur Gallica grâce au lien ci-dessus !

Et trouvez aussi le nom de la plante qui entoure la lettre M – et qui commence par un M…

Solution du jour précédent – L comme LAME

 

 

Publicités

8 réflexions sur “M comme MARQUISE

  1. Marquise, un prénom que je n’ai rencontré que neuf fois dans ma généalogie maternelle, dont huit sur Mèze (sur lequel j’ai pourtant peu d’ancêtres) et une seule à Bouzigues (sur lequel j’ai plus de la moitié des ancêtres de cette branches), pour des femmes toutes nées avant 1700, et avant 1650 pour sept d’entre elles.
    Il y a des modes très locales : Mèze et Bouzigues sont à quelques kilomètres, mais les villageois de ces deux bourgs se sont toujours « tiré la bourre » !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s