D comme DIFFORME

Un accouchement prodigieux

Jarzé, 8 novembre 1610

Marie BIMBOIRE a accouché d’une créature prodigieuse ; il s’agit d’un enfant « jumeau » doté d’un seul corps mais de deux têtes et de quatre pieds ! Il est à remarquer que cette créature semble ne pas avoir été baptisée ni, par conséquent, inhumée dans le cimetière mais à la limite de celui-ci, près de la muraille …

Le huictiesme jour de novembre mil six cent dix Marie BIMBOIRE famme de Jehan TALCOURT accoucha prodigieusement d’un enfant jumeau ayant deulx testes séparées et quatre piedz et n’y avoit qu’un corps, chose bien recogneu au presbitere de Jarzé par Marguerite FORNILLE, mère de Pierre MICHEL, curé de Jarzé, par Michel MAROLLE viquaire et par Me Estienne PANOT secretain dudit Jarzé, par Janne DE LAUNAY, et à l’instant enterré pres la muraille du cimetiere au dehors comme l’on va du Chasteau à l’églize par Jehan RAGUENEAU et le père de l’enfant.

Gallica, Monstrorum historia (Cliquez pour accéder à l’illustration)


Illustration – Alphabet français / textes et poésies par F. Modelon – Ed. J. Duret (Paris), 1887. [Source Gallica].

Quel est le mot illustré aujourd’hui ? Vous le saurez demain. Si cela vous amuse, vous pouvez essayer de le deviner et proposer éventuellement votre solution en commentaire… Si vous ne pouvez attendre, allez sur Gallica grâce au lien ci-dessus ! Pour ma part, je trouve celui-ci très difficile à trouver…

Solution du jour précédent – C comme Chasse. [Non, non, ce n’était ni clairon, ni cavalier, ni même chien… mais bravo et merci pour toutes ces propositions !]

Publicités

11 réflexions sur “D comme DIFFORME

  1. D comme Dévotion ! je l’avais aussi… ce n’était quand même pas si facile…
    Peux-tu nous redonner le lien Evernote où l’on peut visualiser toutes les pages de ce Challenge (celui que tu as donné ne fonctionne pas)

    Aimé par 1 personne

    1. Alors bravo chère cousine ! Très forts sont mes lecteurs !
      J’ai ajouté en haut à droite de chacun de mes articles, les liens pour suivre au plus près le Challenge AZ. Dis-moi si cela fonctionne correctement.
      A demain !

      J'aime

  2. Et cette histoire de « un enfant jumeau »est impressionnante. Comment pouvaient-ils nommer ces bébés siamois nés en 1610 Comment a pu se passer l’accouchement ? Pauvre mère.
    Non seulement les bébés sont morts, mais même pas droit au baptême. Est-ce parce qu’ils ont été perçus comme « un monstre à deux têtes », ou simplement parce qu’ils sont morts-nés ? Pas de prénoms non plus. Oh, si l’on pouvait retrouver des gazettes de l’époque !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s