C comme CABARET

Le cabaret de Soucelles

Au début du dix-huitième siècle, un cabaret se trouvait à Soucelles. Il ne porta pas chance à Louis RIFFAULT qui, après une soirée sans doute très longuement arrosée tomba malencontreusement … dans un puits et, hélas, y mourut. Avant de l’enterrer on vérifia cependant s’il n’était point parjure lors de sa chute – c’est-à-dire s’il était bien tombé accidentellement et non de son propre chef…

Acte de décès de Louis RIFAULT, 3 janvier 1718, Soucelles – (AD49-Soucelles – BMS-1616-1792, vue 35/166)

Le troisieme jour du mois de janvier mil sept cent dix huit, Louis RIFAULT décédé d’hier, ayant tombé dans un puits à la sortie du cabaret, aagé de vingt quatre ans, mari de Michelle La PIELE cy devant veufve de BOISARD, a esté inhumé après avoir eu des assurances qu’il n’estoit parjure lors de sa chute, dans le petit cimetiere de cette paroisse, en presence de Jacques RIFAULT son père et de Laurent HUET, lesquels ont dit ne scavoir signer. Pierre Augustin de Villeveusve de Casau, curé.


Illustration – Alphabet français / textes et poésies par F. Modelon – Ed. J. Duret (Paris), 1887. [Source Gallica].

Quel est le mot illustré ? Vous le saurez demain. Si cela vous amuse, vous pouvez essayer de le deviner et proposer éventuellement votre solution en commentaire… Si vous ne pouvez attendre, allez sur Gallica grâce au lien ci-dessus !

Solution du jour précédent – B comme Bascule.

Publicités

2 réflexions sur “C comme CABARET

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s