Baptême de Philippe Antoine, Turc de Nation

Calendrier de l’Avent 2016 – 11

Notre-Dame-d’Allençon, 11 juillet 1655

Grande attraction ce dimanche 11 juillet 1655 à Notre-Dame-d’Allençon ! Tous les habitants de la paroisse – et même d’ailleurs – sont venus en grand nombre assister à un baptême étonnant : celui d’un turc de nation…

Le dimanche onziesme jour de juillet l’an mil six cents cinquante et cinq à l’issue de la Grande Messe parrochiale a esté babtizé sur les fontz baptismaux de ceste église Nostre Dame d’Alençon, un turc natif de Thunis en la Thurchie aagé de trente ans ou environ, qui ayant esté pris par les espaignols et amené en Espaigne et en Cathalogne où il a passé longues années, fut donné à Messire Philippes LE MAIRE, escuyer, sieur de Launay Gringuenière, mareschal des camps des armees du roy, gouverneur des villes et chasteau et citadelle de Tortoze en la Cathalogne, capitaine lieutenant commendant les gentz d’armes de Monseigneur le cardinal Antoine BARLADIN, lequel le bailla en qualité de serviteur à son fils, Yves LE MAIRE, escuyer, sieur de la Marre, Guydon (?), commendant pour le roy la compaignie dudit Seigneur Cardinal Antoine dans la catalogne, qui amena ledit Turc en ceste paroisse au mois de may dernier en sa maison seigneuriale de la Marre, où estant il auroit demandé à estre baptizé, ce qui auroit esté faict par nous curé de Saint Paul d’Alcore soubsigné, par pouvoir et commandement  à nous donner par Monseigneur et Illustrissime et Reverendissime Evesque d’Angers, en dapte du vingt juin dernier, signé … andegavensis et plus bas … . Iceluy Turc auroit demandé luy estre imposés et donnés les noms desdicts Seigneurs Cardinal Antoine et De launay Gringuenière, pourquoy a esté nommé Philippes Antoine. Ont esté parrain et marraine Dame Suzanne de Brye de Serrant, espouse dudict sieur de Launay Guinguenière, et ledit sieur de La Marre leur fils, et fut faict en presence de la dame Marquize De La Porte et de Monsieur Le Marquis de La Porte son fils, et de la plus grande partye des paroissiens de cette paroisse et de plusieurs autres, par nous curé susdict, avecq lesdits sieur et dame, parrain et marraine soubszsignés. Iceluy pouvoir de mandement demeurera icy bas atachié.

bapteme-turc-1655
Sigantures du parrain – Yves de Launay – et de la marraine – Suzanne de Brie de Serrant – au bas de l’acte de baptême – (AD49-Notre Damme d’Allençn – B – 1640-1668, vue 44/75)

Le Dictionnaire Historique de Maine-et-Loire, à l’entrée La Mare, cite ce baptême et éclaire quelque peu les personnages cités dans cet acte :

Mare (la), f., commune d’Allençon. – Anc. fief et seigneurie avec manoir noble du XVIe s., tout à l’entrée du bourg, à gauche en venant de Thouarcé, presque en face l’église. – Au dedans, deux chambres hautes conservent deux cheminées avec leur manteau sculpté de magnifiques écussons, une fenêtre vers S.-O. décorée d’un monstre marin, les portes et les panneaux antiques. – Le domaine appartenait durant le XVIe s. à la famille Génault, qui possédait en même temps l’Orchère, – dès les premières années du XVIIe s. à la famille Lemaire. Philippe Lemaire, chevalier, sieur de Launay-Gringuenière, y résidait en 1612 avec sa femme Renée Ledevin. C’est lui qui, plus jeune de 20 ans, s’était signalé par un trait d’héroÏque audace et de bonheur. Enfermé dans Rochefort avec St-Offange et ses ligueurs aux abois, il offrit d’aller, à travers l’armée royale, avertir Mercoeur de leur détresse, traversa en effet le camp ennemi, gagna Nantes, revint quelques jours après, traversa de nouveau les lignes des assiégeants en jetant à terre d’un coup de pistolet le capitaine Montmartin, qui lui barrait la route, et rendit compte de sa mission. – En 1655 Philippe Lemaire, maréchal des camps et armées du roi, gouverneur de Tortose en Catalogne, capitaine de la compagnie du cardinal Barbarin, y avait amené d’Espagne un jeune Turc de Tunis, pris tout enfant par les Espagnols et que son fils Yves y fit baptiser en grande pompe le 11 juillet, en le tenant sur les fonts avec Suzanne de Brie-Serrant, sa mère. – Une alliance apporta la maison à la famille de Villiers de Rion, qui en resta propriétaire jusqu’à la Révolution. [Célestin Port, 1876]


Voir aussi

Sur ce blog

Ailleurs

Publicités

5 réflexions sur “Baptême de Philippe Antoine, Turc de Nation

  1. Bonjour,
    Quelle belle « trouvaille » que cet acte.
    J’imagine la pression qui devait peser sur cet homme :
    « ….fut faict en presence……..de la plus grande partye des paroissiens de cette paroisse et de plusieurs autres,… ».
    Qu’est il devenu par la suite?
    Passionnant.
    Au plaisir de vous lire

    Aimé par 1 personne

  2. Cette Dame Marquize de La Porte,présente à ce baptême,est elle cette même Marquise de La Porte de Vezins, qui est marraine,et signe, en 1651 à Villevêque ?
    (Villevêque AD BMS-1650-1673. (vue 9) .

    Etre « guidon » de la compagnie d’un seigneur .
    Porteur d’une bannière ? d’un étendard ?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s