Seiches-Registre-baptêmes-1605

Petites notes généalogiques – Seiches (49)

Petite chronique de quelques unes de mes découvertes du mois d’août 2016… Quelques ancêtres de plus, une erreur corrigée et la transcription du plus ancien registre des baptêmes de Seiches…


Quelques ancêtres de plus…

Depuis quelques semaines, je poursuis quelques uns de mes ancêtres à Seiches-sur-le-Loir. Cette nouvelle investigation m’a déjà permis de retrouver quelques ancêtres de plus…

C’est ainsi que j’ai retrouvé le mariage de Jacques ALLEAUME et de Simone PICHON, le 27 août 1619, ancêtres maternels à la 14ème génération.

ALLEAUME Jacques et PICHON SImone - m - 27 août 1619 - Seiches
Mariage de Jacques ALLEAUME et de Simone PICHON, le mardi 27 août 1619, Seiches-(AD49-MS 1604-1665, vue 198/329)

Jacques ALLEAULME, filz de feu Yves ALLEAULME et de Loise FOUCHER et Simone PICHON, fille de feu Jean PICHON et de Jacquine PASQUIER, furent espouzéz le mardy 27 d’aoust 1619.

Yves ALLEAUME et Louise FOUCHER, tout comme Jean PICHON et Jacquine PASQUIER sont donc mes ancêtres à la 15ème génération. ( En numéro sosa, cela donne 27 620, 27 621, 27 622 et 27 623… ce qui donne un peu le vertige…)

Les parents de Jacques, Yves ALLEAUME et Louise FOUCHER vécurent à Seiches. Ils eurent au mois cinq enfants. Jacques naquit le 2 février 1596. Sa future femme, Simone PICHON, est absente des registres de Seiches. Où est-elle née ? Où vécurent ses parents ? Mystère…


Rectification chez les LIDORET

Ces recherches m’ont également permis de rectifier une erreur dans mon arbre. Elle concerne l’ascendance de Perrine LIDORET, épouse de Guillaume BOISARD. Je ne sais plus pour quelle raison je lui avais attribué comme ascendants un couple de Seiches, Pierre LIDORET et Émerance DELANOUE… Certes son père s’appelle Pierre, certes elle a un frère qui s’appelle René, mais les similitudes s’arrêtent là.

En réalité, Perrine est fille de Pierre LIDORET et de Jeanne ALAIN, habitants de Soucelles. Cette rectification est rendue possible par la généalogie des frères et sœurs de Perrine et la (re)lecture attentive de tous les actes de mariage de leurs enfants.

Tout commence par la présence d’un certain René LIDORET au mariage de Perrine BOISARD, fille de Guillaume et de Perrine LIDORET. Ce René, qui est dit – par erreur – frère de la mariée, signe ainsi.

LIDORET René-1643-Corzé
Signature de René LIDORET, 1643, Corzé – (AD49)

J’ai retrouvé le mariage de ce René LIDORET, quelques années plus tôt, en 1635 à Angers, paroisse Saint Martin, où il épouse Anne Le TESTU.

Sur cet acte de mariage, on retrouve Guillaume BOISARD, époux de Perrine LIDORET et Guillaume CHANTELOUépoux quant à lui de Jeanne LIDORET. Les parents de René LIDORET sont Pierre LIDORET et Jeanne ALAIN, originaires de la paroisse de Soucelles. Aucun lien de parenté n’est précisé, mais il y a de fortes chances pour que Perrine, René et Jeanne soient frères et sœurs.

  • La première preuve est apportée par le mariage de Jeanne CHANTELOU, fille de Guillaume et de Jeanne LIDORET avec Pierre TRIHORY, à Corzé en 1653. On y retrouve Pierre LIDORET, cité comme « grand-père de Jeanne, de la paroisse de Soucelles ».

Voici la très belle signature de Pierre LIDORET  qui devient officiellement père de René LIDORET et de Jeanne LIDORET.

LIDORET Pierre - 1654 - Corzé
Signature de Pierre LIDORET, 1653, grand-père de Jeanne CHANTELOU – (AD49)
  • Par la suite, bien que de nombreux actes montrent les liens étroits de parenté entre René LIDORET, Jeanne LIDORET et mon ancêtre Perrine LIDORET, aucun lien de parenté ne vient entériner mon hypothèse. Il faut attendre l’acte de décès de Guillaume BOISARD, en 1672,  pour obtenir la seconde preuve. Il s’agit de la présence, à la sépulture dudit Guillaume, de René LIDORET, neveu de sa femme, Perrine LIDORET, dont voici la signature.
LIDORET René - 1672 -
Signature de René LIDORET (fils), 1672, Corzé – (AD49)

Ce rené LIDORET, fils de René, petit-fils de Pierre, s’est marié en 1663 à Angers (paroisse de La Trinité) avec Perrine AMONNET. Il était maître patissier. Sa présence sur l’acte de décès de son oncle, Guillaume BOISARD, est la preuve que Pierre LIDORET est bien le père de René, Jeanne et Perrine LIDORET.

LIDORET Pierre-Descendance

Pour en savoir plus, voir ici LIDORET.


Un petit relevé pour terminer…

Voici pour terminer une page sur laquelle j’ai retranscrit, par ordre alphabétique, les plus anciens baptêmes de Seiches (de 1591 à 1605). Je vous conseille tout de même vivement de vous reporter à l’original avant d’y emprunter des données : on ne sait jamais, une erreur (de date, de nom…) est toujours possible…

3 réflexions sur “Petites notes généalogiques – Seiches (49)

  1. Voilà des vacances bien occupées,avec ce gros travail de relevés, des plus anciens baptêmes Seichois !

    J’y retrouve mes familles Jehan Davau le jeune,fils de Jehan,meunier des moulins de Villevêque et de Soucelles époux de Jehanne Guespin,qui auront au moins 9 enfants,dont certains nés à Villevêque.(sosa n°6398.G 12.).
    Un monde de meuniers et de pescheurs, »demeurant sur la rivière du Loir près les moulins ».
    Magnifique moulin Villevêquois,où j’évoque chaque fois, Jehan et sa famille.

    Notre famille Arondeau -Le Dolleux,commune.

    Le couple Mathurin Branchu X Michelle Le Boucher.(sosa 3744.G.12) dont au moins 6 enfants.(une enigme à percer, avec Jacques Branchu parti évangéliser les Iroquois …? »qui n’en est pas revenu ! »)

    Le couple Julien Viganne X Roze Boisard(sosa 1608 G 11),dont au moins 6 enfants ,dont trois « décédés dont on ne sait de qu’elle maladie ,les deux soeurs mortes le même jour »(contagion …peste ?)
    Roze Boisard ,fut enterrée au couvent du Verger »son corps a été porté aux religieux dudit Verger »(janvier 1637- Seiches S /Loir-(vue 93).

    Merci Françoise.
    Bon courage pour cette rentrée.

    Aimé par 1 personne

  2. Intriguée par ma famille Epinard -Espinard,qui rejoint la vôtre.

    Pour moi.

    Alain Epinard X Cercleux Julienne + le 24 8 1631 La Chapelle St Laud,(notée en marge Guillemine !) (vue 157).
    dont.
    Jeanne Epinard ,née le 16 6 1621 à La Chapelle St Laud(vue 84),qui épouse Mathurin Cocu le 27 11 1657 à La Chapelle St Laud (vue 84) (sosa 882- G 10.).
    dont descendra Jeanne Cocu x Jean Gilbert (sosa 441- G 9) etc….

    Cette Jeanne Epinard est elle celle qui épouse Louis Girard le 7 9 1648 à La Chapelle St Laud (vue 143) ??
    Les actes de mariage sont peu loquaces…

    J'aime

    1. Une énigme à résoudre, en effet ! Il y a forcément deux Jeanne ESPINARD, puisque Louis GIRARD est veuf dès 1650 et qu’il se remarie avec Sainte ALLEAUME, dont je descends. Reste à savoir laquelle est née en 1621, celle de Louis GIRARD ou celle de Mathurin COCU… Je vais creuser cela…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s