W comme illustrer son arbre sur le WEB [Rectifié]

[Voir Mise à Jour à la fin de l’article (7/07/2016)]
Pas d’ancêtres en bout de branche dont le nom commencerait par W. Pas d’ancêtres tout court d’ailleurs, pas de W du tout ! Alors petite pause. Et je profite de ce mot magique, le mot Web, afin de partager avec vous quelques idées pour illustrer ces ancêtres sur lesquels on ne sait souvent quasiment rien…

Comment illustrer son arbre généalogique sur le Web ?

La photo

Pour illustrer nos premiers ancêtres, c’est généralement assez simple ; on a souvent une photo de leur visage, parfois certes de mauvaise qualité, mais une photo quand même… Cependant la limite est rapidement atteinte et, à moins d’avoir des ancêtres extrêmement célèbres ou très riches qui ont fait réaliser leur portrait, on en est quitte pour le grand vide. Nos arbres en ligne sont alors un peu tristes…

OUVRET Marie
Une des plus anciennes photos que je possède, celle de Marie OUVRET (1806-1890)

 

La signature

Réalisée par nos ancêtres, à des époques parfois très reculées, la signature est l’une de mes traces préférées. Dès que l’un de mes ancêtres sait signer, je capture sa signature et hop, dans mon arbre !

MONGODIN Gilles - 1583 - Angers Saint Maurille - vue 42
Une des plus anciennes signatures de mon arbre, Gilles de MONGODIN, mon sosa 31680, en 1683 à Angers, paroisse Saint-Maurille – (AD49).

Le lieu

Malheureusement, tous mes ancêtres ne savaient pas signer, loin de là… Mais parfois, je possède sur eux une indication de lieu, voire de lieu-dit assez précise. Je peux alors rechercher ce lieu sur la carte de Cassini, dont l’accès est très facile grâce à Gallica. Le résultat est toujours très joli !

 

guinebretiere
(Carte Cassini de Mortagne – Source Gallica)

 

Le métier

Pour varier, lorsque l’un de mes ancêtres exerce un métier particulier, j’essaye de trouver une illustration qui lui correspond. Là aussi Gallica est une mine d’or…

[Bêcheur au repos] : [estampe] ([Tirage avec le trait carré et la signature]) / J. F. Millet  (Source – Gallica)

Quelques cas particuliers…

Certaines particularités de nos ancêtres peuvent aussi être illustrés. En voici quelques exemples :

  • Illustration pour mes ancêtres ayant participé aux Guerres de Vendée :

PINEAU Jacques François

  • Pour les innombrables petits anges de ma généalogie, disparus trop vite :

ange

  • Marguerite ALUSSON, mère de quinze enfants.

 

  • Homme d’église, tel Julien OUVRARD, prêtre chapelain de Tiercé.

ouvrard

 

Fouillez mon arbre. J’ajoute de nouvelles illustrations le plus souvent possible. Mon rêve ? Arriver à faire marcher Geneanet-upload...


Jeudi 7 juillet 2016 [Mise à jour]

Petite mise au point car mon rêve s’est réalisé. Grâce à une nouvelle version de Geneanet-upload, c’est désormais chose faite.

 


J’ai désormais le même arbre sur mon ordinateur et sur Geneanet ! Enfin ! Tous les médias ont été téléchargés sans problème. Evidemment, il faut faire un peu de ménage (un peu … beaucoup…) au début et se familiariser avec le classement des documents, mais c’est fabuleux ! Plus besoin en effet de télécharger soi-même ses images (pour le faire complètement, il m’aurait fallu des heures et des heures…), plus besoin de zipper son gedcom (Geneanet-upload le fait pour vous…) et – à la limite – plus besoin de stocker tous ces médias sur son disque dur… (Bon, je les garde quand même pour l’instant !)

J’ai réalisé un deuxième envoi avec un nouveau gedcom. J’ai croisé les doigts en espérant ne pas avoir de doublon, pas de souci, aucun doublon et ce second envoi a été beaucoup plus rapide ! C’est tout simplement magique ! 


  • Illustration – L’A. B. C. par les images, Editions Chantal (Rueil-Malmaison), 1945. (GallicaBnF)

 

Advertisements

15 réflexions sur “W comme illustrer son arbre sur le WEB [Rectifié]

  1. Bonjour,
    Suite à votre article j’ai tenté la capture d’une signature et l’insertion sur mon arbre. Pourriez-vous m’indiquer la procédure ? Parce que de mon coté, la signature est floue et dans un coin de la case. Merci !!!
    Bravo pour tous ces articles !

    J'aime

    1. Bonsoir,
      De quel « coin de case » parlez-vous ?
      Je procède généralement ainsi : je fais une capture de la partie de l’image qui m’intéresse avec l’outil « capture » de mon ordinateur. J’enregistre l’image qui alors est au format PNG.
      Ensuite je vais sur mon arbre sur Geneanet et là, je suis la procédure habituelle, à savoir, « ajouter un document familial » dans l’ongle « medias ». Généralement, tout se passe bien. L’image, quand il n’y en a qu’une, devient la photo principale par défaut.
      J’espère vous avoir été utile. N’hésitez pas à me demander de plus amples informations si nécessaire.
      Et merci de me lire.
      Bonne soirée.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s