Q comme QUOQUEREAU

Saint-Sylvain-d'Anjou- La Grande EpervièreClément QUOQUEREAU

(~ 1590 – ~ 1650)

Closier de la Grande Épervière

 Saint-Sylvain d’Anjou (49)

Génération 15 – Sosa  26 112

  • Né vers 1570, peut-être à Angers.
  • Closier de la Grande Épervière, Saint-Sylvain-d’Anjou (49).
  • Décédé le 29 septembre 1626, La Grande Epervière, Saint-Sylvain-d’Anjou (49).
  • Marié vers 1591 avec Rose NEPVEU (~1570-~1626) dont

1- Michel COQUEREAU 1592

2- Pierre COQUEREAU  1594 – ~ 1635

3- Jean  COQUEREAU 1599

4- Rose COQUEREAU 1603

5- Clément COQUEREAU 1609-1626


Quelques traces de Clément COQUEREAU…

L’acte le plus ancien dans lequel est cité Clément COQUEREAU est l’acte de naissance de son premier enfant, Michel COQUEREAU, baptisé à Angers, paroisse Saint-Samson, le vendredi 6 mars 1592. Le patronyme est alors orthographié QUOQUEREAU.

Pour l’acte de baptême du deuxième enfant de Clément QUOQUEREAU et de Rose NEPVEU, Pierre, dont je descends, l’officiant écrira COCQUEREAU. (Par la suite, l’orthographe variera sans règle précise : Quoquereau, Cocquereau ou Coquereau).

COQUEREAU Pierre - B - 11 juin 1594 - Angers Saint-Samson
Acte de baptême de Pierre COQUEREAU, 11 juin 1594, Angers Saint-Samson – (AD49)

Le unziesme jour de juin an susdit fut baptizé Pierre fils de Clement COQUEREAU et de Roze NEPVEU, parains Pierre DOUCER et Jehan OUVRART, maraine Ollive COQUERELLE.

En 1616, Pierre se marie, toujours à Angers, avec Jeanne DUCHESNE, malheureusement l’acte n’est pas filiatif. Cependant, l’année suivante, à la naissance de son premier enfant, Clément COQUEREAU, grand-père du nouveau-né,  est le parrain et donne son prénom à ce premier enfant. En réalité, Jeanne DUCHESNE met au monde des jumeaux, le second venu au monde, dont je descends, se prénommera Jean.

COQUEREAU Clément - B - 2 octobre 1617 - Angers Saint-Samson
Acte de baptême de Clément COQUEREAU, 2 octobre 1617, Angers Saint-Samson – (AD49)

Le segond jour d’octobre an susdit a esté baptizé par moy curé de l’eglise de ceans Clement filz de Pierre COQUEREAU et de Jehanne DU CHESNE et ont estés parain Clement COCQUEREAU et maraine Jehanne DU CHESNE.

En 1626, le 24 septembre, la femme de Clément COQUEREAU, Rose NEPVEU est inhumée à Saint-Sylvain d’Anjou.

NEPVEU Rose - S - 24 septembre 1626 - Saint-Sylvain-d'Anjou

Le 24è jour fut inhumé au petit cimetiere le corps de deffunte Roze NEPVEU vivante femme de Clement COQUEREAU de l’Esperviere.

Cinq jours plus tard, Clément COQUEREAU meurt à son tour. Sur son acte de décès, j’apprends alors qu’il était closier à La Grande Epervière. On peut supposer, sans trop s’avancer, qu’il succomba, tout comme sa femme et l’un de ses enfants, à la peste, qualifiée de « grande peste » par Lebrun.

COQUEREAU Cleément - S - 29 septembre 1626 - Saint-Sylvain-d'Anjou

Le 29è jour fut inummé au petit cimetiere le corps de deffunct Clement COQUEREAU closier à la grande Eperviere.


La Grande Épervière

Saint-Sylvain-d’Anjou

Sur la carte de Cassini, on peut lire La Grande Eparvière :

Saint-Sylvain-d'Anjou- La Grande Epervière

Sur la carte IGN,  le lieu est orthographié La Grande Épervière et, non loin de là, on découvre la Fontaine de L’Épervière.

Epervière-Saint-Sylvain-d'Anjou

Voici l’histoire de la Fontaine de l’Épervière selon C. Port :

Epervière (l’), closerie, commune de Saint-Silvin, appartenait au XVIe siècle à la famille HARAN et fut adjugée judiciairement le 21 janvier 1626 à noble homme Jacques Lanier de l’Effretière. Tout auprès, au bas du vallon, sur le grand chemin même d’Angers à Paris, ancienne voie romaine, on venait précisément de découvrir – ou plutôt sans doute de retrouver – les sources d’une fontaine « médicinale », où les malades s’empressaient déjà pour la guérison de la gravelle. Le 8 août 1624 une commission de médecins, avec un maître apothicaire, s’y transporta et, après expérience, fit imprimer son avis, tout favorable à l’opinion. Le 4 août 1625 ils y revinrent, assistés des principaux personnages de la ville et de grand nombre d’habitants, pour faire curer la source et disposer un bassin, aux frais d’une souscription publique.


Descendance de Clément COQUEREAU jusqu’à mon grand-père paternel Pierre DELAVIGNE

Clément COQUEREAU ca 1570-1626
|
Pierre COQUEREAU 1594-1632..1640
|
Jean COQUEREAU 1617-
|
Pierre COQUEREAU 1649-1690
|
Pierre COQUEREAU 1678-1726/
|
Pierre COQUEREAU 1702-/1754
|
Pierre COQUEREAU 1727-
|
Louis Fidèle COQUEREAU 1758-1843
|
Louis Jean COQUEREAU 1789-1846
|
Renée COQUEREAU 1823-1907
|
Renée Jeanne BRIBARD 1850-1899
|
Pierre DELAVIGNE 1874-1939
|
Pierre René DELAVIGNE 1913-1982

Advertisements

5 réflexions sur “Q comme QUOQUEREAU

  1. -Mes ancêtres Coquereau de St Sylvain d’Anjou.
    -Baptême le 8 6 1625 à St Sylvain d’Anjou de Renée Coquereau,fille de Jean Coquereau et de Anne Chousteau.
    -Par: Clément ? Coquereau.
    -Mar: Renée Vigan.(vue 39).
    -Renée se marie à St Sylvain d’Anjou,le 16 11 1643 en la chapelle de Ste Anne,avec Pierre Le Royer,fils de René Le Royer et de Louise Veau,tous de cette paroisse.
    -Présents: Me Coiscault,prestre curé de st Aubin de Loquenay,province du Maine,Doyneau, ? Marin Veau et autres. (vue 47)
    -dont descendrons mes Le Royer de St Sylvain d’Anjou.

    Aimé par 1 personne

    1. Ce jean COQUEREAU marié à Anne CHOUSTEAU pourrait bien être le fils de Clément Coquereau et de Rose Nepveu…
      Il faudrait voir si des liens apparaissent dans les parrainages…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s