A comme ALUSSON

Et c’est parti pour un nouveau challenge ! Voici donc l’un de mes premiers bouts de branche, François ALUSSON, dit l’aîné, très certainement cloutier de son état, comme son fils. Je n’ai pas réussi, malgré tous mes efforts, à trouver ses ascendants, bien que les registres de Saint-Lambert-du-Lattay soient extrêmement anciens…

Saint-Lambert-du-Lattay

François ALUSSON L’aîné

(~ 1565-1631)

Saint-Lambert-du-Lattay (49)

Génération 14 – Sosa  10108

  • Né vers 1560 julien, Saint-Lambert-du-Lattay (49).
  • Décédé le 19 septembre 1631, Saint-Lambert-du-Lattay (49).
  •  Marié ~ 1585 avec Marie BOUVIER (~1565-1627) dont

1- Marguerite ALUSSON 1586-1627

2- Michel ALUSSON 1589 – 1589

3- François Le Jeune ALUSSON  1591-1644/

4- Jean ALUSSON 1597-1638

________________

Quelques ALUSSONS à Saint-Lambert…

Grâce à François ALUSSON, je me suis promenée dans les profondeurs des registres de Saint-Lambert-du-Lattay qui sont très, très anciens. Des baptêmes qui commencent en 1540, des sépultures dès 1575, des mariages à partir de 1626…  De quoi chercher pendant des heures, des jours, des mois…

J’y ai bien-sûr relevé tous les ALUSSON que j’ai pu y rencontrer. Parmi eux se trouve certainement l’ascendance de mon ancêtre, mais rien ne permet de l’affirmer de façon certaine. Une chose est sûre, les ALUSSON vivaient dans le bourg et exerçaient des professions de commerçants. En voici quelques uns d’assez notables :

  • L’n des plus ancien, Pierre ALUSSON, vivait à Saint-Lambert aux alentours de 1543. Sa signature orne les registres plusieurs fois :
ALUSSON Pierre - 1543 - Saint-Lambert-du-Lattay
Signature de Pierre ALUSSON, 1543, Saint-Lambert-du-Lattay
  • On trouve plusieurs Jehan ALUSSON :
    • Aux alentours de 1540 a vécu un certain Jehan ALUSSON qui était boucher. Sa femme s’appelait Marie RIOUL.
    • Un autre Jehan ALUSSON vivait à la même époque, il était tonnelier. Baptisé vers 1550 et mort en 1593, il est trop jeune pour être le père de mon François puisque ses enfants naissent dans la décennie qui précède le mariage de ce dernier, mais je le soupçonne d’être son frère ou, au moins, un cousin. Lui et sa famille entretiennent en effet des rapports très étroits, visibles dans les liens de parrainage et par ailleurs leurs professions présentent des similitudes frappantes. Ainsi, le fils de François ALUSSON l’aîné, François ALUSSON Le Jeune, exerce la profession de cloutier, profession très proche de celle du tonnelier.
    • Un troisième Jehan ALUSSON est, quant à lui, drapier (vers 1550- après 1594). Marié à Gabrielle SIMON, lui et ses descendants ont également des liens assez fréquents avec la famille de mon ancêtre.  Il est le père de François ALUSSON, sergent royal vers 1610.

ALUSSON François - 1603- Saint-Lambert-du-Lattay

 

  • Enfin un dernier Jean ALUSSON m’intrigue. Il est tailleur d’habits. Présent sur de nombreux actes des mes ALUSSON, il meurt en 1638. Après de longues déductions, il est vraisemblablement fils de François ALUSSON l’aîné, et donc frère de François ALUSSON le Jeune. Voici sa signature :
ALUSSON Jean - 1620 - Saint-lambert-du-Lattay
Signature de Jean ALUSSON, tailleur d’habits, 1620 (AD49)

 

Impossible donc de déterminer avec certitude l’asendance de François ALUSSON, cependant, petite consolation,  j’ai trouvé celle de sa femme, Marie BOUVIER, (patronyme que l’on peut également écrire BONNIER, puisque les u et les n se confondent à cette époque). ( Et j’ai trouvé aussi le sujet de ma lettre Z, rendez-vous à la fin du mois pour un petit retour à Saint-Lambert-du-Lattay…)

________________________________

Quelques notes glanées sur les registres de Saint-Lambert-du-lattay

  • Le 19 juillet 1575, la paroisse subit une « grande nuée de grêle. (B-1540-1613, vue 139/512)
  • Le 9 janvier 1598, Bertran OGERON, sieur de La Bouere, signe. Son fils, Bertrand OGERON (1613-1676), capitaine de marine,  sera le fondateur et le gouverneur de la colonie de Saint-Domingue. (Biographie)
OGERON Bertrand - 1598 - Saint-Lambert-du-Lattay
Signature de Bretrand OGERON, sieur de La Bouere, 1598 (AD49- Saint-Lambert-du-Lattay, B-1540-1613, vue 350/512)
  • Le premier avril 1603 est baptisé Jean TESTARD qui abjure la religion des hérétiques. (B-1540-1613, vue 396/512
  • Le samedi 10 février 1607, Vénérable et Discret messire François JANNETEAU prend possession de l’église de Saint-lambert-du-Lattay. (B-1540-1613, vue 427/512)
  • Le jeudi 17 août 1617 a été faite « la bénédiction des deux plus petites cloches de l’église de Saint-Lambert-du-Lattay, la plus grosse a été nommée Simone, la plus petite, Renée. (B-1613-1632, vue 33/205)
  • Le dimanche 28 avril 1630, Messire Marin NORMANT prend possession de la cure de Saint-Lambert-du-Lattay, « laquelle vaca le vingt cinquiesme du mesme moys par la mort de Me René JOUBERT curé d’icelle. » (S-1575-1674, vue 324/426)
  • Le 7 octobre 1646 fut inhumé « dans un coing du cimetiere le corps d’un serviteur d’un voiturier qui s’estoit noyé dans le Layon par infortune. » (S-1575-1674, vue 353/426)

 

  • Le 16 avril 1650, trace des gens de guerre installés partout dans le pays en ce temps-là (voir Le siège d’Angers), mourut Jean LE CONTE, dit La Fortune, soldat d’une des compagnies logées à Beaulieu. (S-1575-1674, vue 364/426)
  • Le 25 janvier 1652, un nommé Mathieu DESVIGNES fut inhumé dans le cimetière de Beaulieu et « on questa pour avoir un drap pour l’ensevelir. » (S-1575-1674, vue 367/426)
  • Le 27 novembre 1652, Jeanne LANDRY fut inhumée ; âgée de cinquante ans, « elle avoit tomber en carence d’esprit, il y avoit plusieurs années. » (S-1575-1674, vue 370/426)

DESCENDANCE de François l’aîné ALUSSON
jusqu’à mon grand-père paternel Jean-Louis NICOLAS

François l’esné ALUSSONca 1560-1631 & /1585 Marie BOUVIERca 1560-1627

François Le Jeune ALUSSONca 1591-1644/ & ca 1611 Marguerite ESPRON1589-1642/

Marguerite ALUSSON1630-1679/ & 1645 Mathurin RAHARDca 1616-1658..1659

Françoise RAHARD1654-1697/ &1674 Nicolas LE THEULLEca 1650-1700/

Françoise LE THEULLE1675- & 1697 Denis ASSERAIca 1670-/1729

Jacquine ASSERAY1701-1764/ &1732 Louis BESNARDca 1689-/1764

Françoise BÉNARD1736-1801/ & 1764 René François GOUGEON1738-1786

Jacques GOUGEON1773-1838 &1801 Françoise THARREAU1774-1868

Françoise GOUGEON1802-1839&1823 Pierre JOLLIVET1795-1880

Jeanne JOLLIVET1829-1900&1861 Mathurin PINEAU1828-1877

Eugénie Louise PINEAU1871-1951 & 1899 Mathurin Jean NICOLAS1852-1938

Mon grand-père paternel Jean Louis NICOLAS1899-1979


Vignette

  • Alphabet du petit villageois , A Paris, chez Locard et Davi. 1820. (GallicaBnF)
Publicités

16 réflexions sur “A comme ALUSSON

  1. Quelle ascendance « maternelle » pour notre grand-père ! D’autant que la grande difficulté réside dans le fait justement de pouvoir remonter l’ascendance féminine : 8 femmes et 3 hommes pour trouver le chemin de cette généalogie. Eh bien, ça doit nous en faire des cousins ! Bravo Françoise, descendante de François !

    Aimé par 1 personne

  2. J’espère un de ces jours croiser ici un de mes ancêtres! En tous cas, Bertrand d’Ogeron ne m’est pas inconnu puisque j’en parle sur une de mes pages sur la colonisation mais j’ignorais que sa famille était de Saint Lambert du Lattay. Merci de ces trouvailles.

    Aimé par 1 personne

    1. Je l’espère aussi et compter ainsi une cousine de plus ! J’irai – dès que possible, car j’ai encore pas mal d’articles à terminer…! – sur la page de votre blog. (Vous pouvez aussi la signaler ici avec un lien).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s