Mort d’un allemand (Villevêque -1762)

[J-17]

 Allemand … ou pas ?

Villevêque, 15 juillet 1762

Un certain jour de juillet, un jeune homme inconnu est inhumé dans le cimetière de Villevêque. Il serait originaire d’Allemagne.

Villevêque-Décès d'un allemand-1762
Acte de sépulture de Jean Baptiste, allemand au nom inconnu, Villevêque, 15 juillet 1762 – (AD49-BMS 1756-1778, vue 90/313)

Le quinzième jour de juillet mil sept cent soixante deux a esté inhumé dans le cimetière de ce lieu par nous curé sousigné le corps de Jean Baptiste, domestique de Mr de la BOULLAYE, marié, dont le nom de famille nous est inconnu et qui s’est dit originaire d’Allemagne vers le Vezer ( ?) agé d’environ vingt trois ans, décédé du jour d’hier, en présence de Messires Pierre Louis LANDEAU prestre vicaire de cette paroisse, de Christophe DAVY prestre chapellain sousignés, et de plusieurs autres qui ont declaré ne scavoir signer.

Une mention marginale invite à lire la note à la fin de ce registre. La voici :

« Note du sixieme feuillet «

Suivant l’acte passé devant Mre BARDOUL l’ainé, notaire royal, à Angers le 11 juin 1763, messire Ignace Auguste CHAUVEL chevalier seigneur de la Boullaye, et Pierre SEVERIN, garçon perruquier, ont certifiés que Jean Baptiste décédé le quinze juillet 1762 en cette parroisse, avoit nom Jean Baptiste SEVERIN, qu’il estoit frere dudit Pierre SEVERIN ; et que si dans l’acte mortuaire il n’a pas été inséré le nom de SEVERIN, c’est parceque personne ne scavoit son nom, et que Mr de la BOULLAIS, chés lequel il demeuroit, etoit absent. Pourquoi j’ai fait la presente notte pour servir et valloir ce que de raison, à Angers ce seize juin mil sept cent soixante trois.

Voic notre inconnu identifié. Il s’appelle donc Jean Baptiste SEVERIN, ce qui ne sonne pas vraiment germanique… Alors… allemand ou pas ?

Publicités

5 réflexions sur “Mort d’un allemand (Villevêque -1762)

        1. Peut-être… Je pensais plutôt à une famille au service du Seigneur de la Boullaye, puisque le déffunt était domestique de ce seigneur. Mais il y a de multiples façons d’être « domestique »… et cela n’empêche pas l’ainé, le frère, d’avoir été commerçant…

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s