Mort d’un jeune laboureur (Cheviré-le-Rouge, 1670)

[J-23]

Tué par un « éclat de tonnerre » !

Cheviré-le-Rouge, 20 septembre 1670

Où l’on apprend qu’autrefois l’on commençait à labourer bien tôt le matin, que les laboureurs étaient de bien jeunes hommes et, surtout, que s’abriter sous les arbres en temps d’orage est très dangereux !

Cheviré-le-Rouge-20.09.1670-Mort foudroyé
Cheviré-le-Rouge, Acte de décès de Pierre COLONNIER, 20 septembre 1670 – (AD49-BMS1656-1691, vue 59/446)

Le vingtiesme jour de septembre l’an mil six cent soixante et dix environ sur six et sept heures du matin, Pierre COLONNIER agé de 13 ou de 14 ans, serviteur à [B ?] et travaillant à labourer dans un champ, fut frappé d’un esclat de tonnerre sous un noyer où il s’estoit retiré à cause de la pluye, duquel il tomba mort et fut chanté une messe à son intention ledit jour par Me Pierre NERON et le corps le soir enterré dans le grand cimetiere. Le 27 dudit mois et an a esté faict service entier pour le repos de son ame.


Crédit-Photo vignette –http://www.photo-gratuite

Advertisements

3 réflexions sur “Mort d’un jeune laboureur (Cheviré-le-Rouge, 1670)

  1. Dans le même genre, le 20 août 1753, à Nueil-sous-les-Aubiers, Mathurin Bernier âgé de 41 ans est mort « tué par le feu du ciel ». Je ne sais ni l’heure, ni s’il s’était abrité sous un arbre. Par contre, il n’a été inhumé que 7 jours plus tard !!??

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s