P comme PORTE ou le baptême pendant la « contagion »

Capture18

 Baptisée à la porte

Marcé, 15 octobre 1638

Ce jour-là eut lieu le baptême de Marguerite GOUJON, qui avait été ondoyée à la porte de sa maison « à cause de la maladie contagieuse« , selon ce que l’on rapporte au curé qui, dans le doute, utilise le conditionnel.
Marcé-15 octobre 1638-Contagion-Baptisée à la porte
Acte de baptême de Marguerite GOUJON, 15 octobre 1638, Marcé – (AD49 – Marcé – BMS 1623-1668, vue 91/336)
 » Le quinziesme jour dudit mois et an a esté baptizé par moy prestre vicaire soubsigné Margueritte fille de Claude GOUJON et de Françoise BERTIN ses père et mère, lequel enfant auroit esté baptizé à la porte dudit Claude GOUJON son père à cause de la maladie contagieuse qui seroit en la maison dudit GOUJON, mesme ladicte BERTIN l’auroit encore et auroit esté present comme parain Pierre VALLIN et Margueritte veuve deddunt [blanc] LE MOIRE qui luy auroit donné le nom de Margueritte. »
La pauvre mère décède, en effet, le 27 octobre 1638 et la petite Marguerite la rejoint deux jours plus tard… Elle avait déjà perdu un enfant en août 1639…

 Baptisée trois ans après la contagion…

Marcé, 17 mai 1643
Perrine ARONDEAU, fille de René ARONDEAU et de Marguerite DOUBLET, naquit également à Marcé, au Patis du Bois Bignon, en pleine épidémie de contagion, au mois de septembre 1640, et ce n’est que trois ans plus tard qu’elle recevra les Sainctes Huiles.
ARONDEAU Perrine - Marcé - B- 27 mai 1643-Contagion
 » Le dimanche dixseptiesme jour de may l’an mil six cent quarante et trois a esté oincte des Sainctes Huilles dans l’église de Marcé par moy vicaire soubz signé, Perrine fille de René ARONDEAU et de Marguerite DOUBLET ses père et mère, laquelle fut baptizée le vingt et quatriesme septembre l’an mil six cent quarante dans le patiz du Bois Bignon à cause de la contagion qui estoit audit lieu, par nous vicaire susdit, fut parain Mr François CHAUDET et marraine Perrine THOULON aussy presante à ladite onction comme ses père et mère qui ont dict avec ladite THOULON ne sçavoir signer. »
Le Patis du Bois-Bignon, ce joli nom de lieu où était la « contagion » en 1640.
export (5)
Marcé, Le Bois Bignon – (GallicaBnF)

La contagion dans les années 1640 en Anjou

Marcé ne fut pas la seule paroisse touchée par la « contagion » aux alentours de l’année 1640 en Anjou. Selon les historiens, ce sont même deux épidémies, l’une de peste, l’autre de dysenterie qui se déclarent de manière quasiment simultanée en 1639.

François Lebrun écrit :

 » …la peste reparaît en juillet 1639, à Angers et un peu partout dans la province. Cette nouvelle manifestation, considérée désormais par les Angevins comme une fatalité liée au retour de la belle saison, n’est ni plus ni moins meurtrières que celle des années précédentes. Mais dans les premiers jours d’octobre, une terrible épidémie de dysenterie frappe de nombreuses paroisses de l’Anjou, avec une simultanéité et une brutalité étonnantes. »(Les Hommes et la Mort en Anjou au XVIIe et XVIIIe siècles, p.227)

Même si, semble-t-il, la dysenterie et la peste ne se ressemblent pas, même si certains curés différencient dans leurs registres l’origine du décès de leurs paroissiens, il est difficile (en tout cas pour moi !) d’attribuer une origine certaine aux deux cas de Marcé dont j’ai parlé précédemment.

Une chose est sûre cependant, les morts sont innombrables, et ce sont, pour la plupart, des enfants en bas-âge. En voici pour preuve, le relevé des « petits enfants » morts à Villevêque au cours de la seule année 1641. Parmi ces derniers, le curé précise pour quatre d’entre eux qu’ils sont morts de contagion, pour les autres, point de précisions, mais le nombre est si grand qu’il s’agit, forcément, d’une maladie contagieuse (dysenterie ou pas …).


Relevés des enfants morts en bas âge inhumés à Villevêque en l’an 1641
  • 1- « Le 2 janvier 1641 a esté ensépulturé un petit enfant masle appartenant à Jehan DESCORCE de Corzé aagé de six sepmaines »
  • 2- « Le 7 janvier 1641 a esté ensépulturé une petite fille aagée de 4 sepmaines appartenant à Brice PERIER »
  • 3- « Le 20 janvier 1641 a esté ensépulturé au grand cimetiere un enfant masle appartenant à Jehan LEPROUST decedé de contagion »
  • 4- « Le 21 janvier 1641 a esté ensépulturé un petit enfant aagé de deux ans appartenant à Symphorien AUDEAU(?) lequel est mort de contagion »
  • 5- « Le 23 janvier 1641 a esté ensépulturé un petit enfant masle appartenant à deffunct Estienne GUIBERT sieur des Noyers »
  • 6- « Le 29 a esté inhumé un enfant appartenant à la deffunte famme de DUBOYS de l’Espine, mort de contagion »
  • 7- « Le 30 dudict moys de janvier 1641 a esté inhumé un petit enfant appartenant à MORICEAU »
  • 8-9- « Le 8 février ont esté inhumé deulx petits enfants appartenant [taché] DAVAU »
  • 10- « Le 12 février 1641 a esté inhumé Jehan TIRETRIL et avec luy un petit enfant appartenant à deffunct ? »
  • 11- « Le 29 février 1641 a esté inhumé un petit enfant appartenant à Gui LAURANS du Brossay et à Jeanne MALIDOR sa famme »
  • 12- « Le 2 mars 1641 a esté inhumé un petit enfant masle appartenant à Denys MOREAU pescheur »
  • 13-14- «Le 18 mars 1641 ont esté inhumés deux petitz enfans l’un masle appartenant à Jehan GOUYS, l’autre femelle appartenant à Jehan GAIGNARD ; »
  • 15-16- « Le 25 mars 1641 ont esté inhumés deux petits enfans l’un appartenant à René GARNIER, l’autre à BRUAND de Bouscher »
  • 17- « Le 2 apvril 1641 a esté inhumé un petit enfant appartenant à Benois ROGUES de Bouscher »
  • 18- « Le 3 aprvril 1641 a esté inhumé un petit enfans appartenant à BRUAND de Bouscher »
  • 19- « Le 16 aprvril 1641 a esté inhumé un petit enfant appartenant à James HAMARD »
  • 20- « Le 20 apvril 1641 a esté inhumé un petit enfant appartenant à un nommé GOUMAS »
  • 21- « Le 24 Apvril 1641 a esté inhumé un petit enfans décédé de contagion appartenant à F[taché] de Tertilusse »
  • 22- « Le mesme jour 17 may 1641 a esté inhumé un petit enfant masle appartenant à Pierre LAMBASTEUR »
  • 23- « Le 18 may 1641 a esté inhumé un petit enfant appartenant à Maurille LE FEBVRE chappelier de Saint Maurice d’Angers »
  • 24- «  Le 19 may 1641 a esté inhumé un petit enfant appartenant à Mathurin LE TOURNEUX »
  • 25- « Le 20 may 1641 a esté inhumé une fille agée d’un moys nommée Perrine SAULNIER fille de Pierre SAULNIER et de Andrée FERRÉ »
  • 26- « Le 30 may 1641 a esté ensépulturé un petit enfant appartenant à Estienne HUBERT lequel estoit aagé de quinze jours »
  • 27- « le 7 juin 1641 a esté ensépulturé un petit enfant masle qui se nommoit Jacques appartenant à Mr LEFEBVRE qui estoit en nourice cheux Louis AUBERT des Hommeaulx »
  • 28- « Le 20 juin 1641 a esté inhumé un petit enfant appartenant à François REPUSSARD et à Renée GAIGNARD de la Gilleberdière »
  • 29- « Le 14 juillet 1641 a esté inhumé un petit enfant [taché] »
  • 30- « Le 30 juillet 1641 a esté inhumé un petit enfant appartenant à deffunct Jehan REPUSSARD et à Perrine JOULAIN et se nommoit René estant aagé de dix huict moys »
  • 31- « Le 20 aoust 1641 a esté inhumé un petit enfant femelle et se nommoit Renée BERGEREAU fille de René BERGEREAU tonnelier demeurant Angers »
  • 32- « Le 28 aoust 1641 a esté inhumé un petit enfant appartenant à Sébastien DAVOUST et à Jeanne LE LIEPVRE de la paroisse de Saint Pierre »
  • 33- « Le 29 aoust 1641 a esté inhumé un petit enfant masle aagé de troys moys qui se nommoit [encre pâle] »
  • 34- « Le 24 septembre 1641 a esté inhumé un petit enfant orphelin de père et de mère appartenant à deffunct ? et Louise JOUSLAIN et se nommoit Louyse ? »
  • 35- « Le 24 novembre 1641 a esté inhumé un petit enfant appartenant à JOUSLAIN du Fayer »
  • 36- « Le 28 septembre 1641 a esté inhumé un petit enfant aagé de troys ans qui se nommoit Denys filz de MARTHON Tourtinière apporté pour enterrer par Jehan GUELLEBAULX cheux lequel ledict enfant estoit en norice »
  • 37- « Le 10 décembre 1641 a est inhumé un petit enfant appartenant à Michel GODET »
  • 38- « Le 11 décembre 1641 a esté inhumé un petit enfant appartenant à deffunct Claude GAULTIER et à Mathurine REPUSSARD du village de Cran »
  • 39- « Le pénultiesme jour de décembre 1641 a esté ensépulturé un petit enfant appartenant à BOYSARD de l’Oublaierie »

(Source – AD49 – Villevêque – S – 1616-1661, vues 113 à 116 –

Attention, transcription rapide,  sans doute des erreurs.

Merci de votre indulgence.)

Par ailleurs, cette année-là à Villevêque, furent aussi enterrés 18 adultes et baptisés 89 enfants…


Sources, Notes et Liens

– F. Lebrun, Les Hommes et la Mort en Anjou aux XVIIe et XVIIIe siècles, Flammarion, 1975.

– E. Le Roy Ladurie, Les Paysans Français d’Ancien Régime, Seuil, 2015.

Les Filles de la Charité s’installent à l’hôpital d’Angers (1640). [AD49-Histoire de l’Anjou-XVIIè siècle]

Fin de la Peste, puis dysenterie de 1639 en Anjou  (Extraits de Les Hommes et la Mort en Anjou, François Lebrun). [Blog d’Odile Halbert]

La peste sévit à Poitiers (1631). [Lulu Sorcière Archive dans Centre Presse, 9/05/2014]

De funestes corbeaux (Des exemples de la contagion à Marigné). [sur ce blog]

Photo – Arséguel door, Catalogne, Espage  par Stuart Madelaey – (Flickr)

Advertisements

10 réflexions sur “P comme PORTE ou le baptême pendant la « contagion »

  1. LA PESTE A VILLEVEQUE.
    28 septembre 1638.
    Sépulture de la femme de Jehan Maubert et de ses deux enfants,décédés de peste.

    3 août 1640
    .Sépulture d’un nommé Rabin,mort de contagion au village de La Binotière.

    6 août 1640 .
    Sépulture de sa femme.

    11 août.
    Sépulture de Marie Lochet du Champ- aux- Dames,morte de peste.
    Le 20 d’août « j’ai sorti du presbitaire,à cause de la maladie d’Urban ».

    25 novembre .
    Sépulture de Jeanne Robinaye,enterrée la nuit et morte de contagion,et d’Anselme Lemarchand »aussi secrètement ».

    La dernière sépulture indiquée comme de peste est du 28 avril 1641.
    Les morts pour le plus grand nombre sont des enfants.
    (Supplément à la Série E.AD de Maine et Loire.)

    Aimé par 1 personne

  2. Ce terrifiant fléau qui touche encore l’humanité de nos jours l
    Cherché vainement la signification de « maladie d’Urban »,?? donnée par le curé de Villevêque ,lors de l’épidémie de peste des années 1638-1641.

    J'aime

  3. Je me demande s’il ne parle pas de la maladie d’Urban DESCORCE, prêtre, inhumé justement le 1er novembre 1640 ? Sans doute parle-t-il de lui en le désignant par son prénom.

    J'aime

  4. Votre déduction est sûrement la bonne !
    Un de mes ancêtres (12 Gén),
    Pierre Descorce,laboureur au village des Pâtures,Tartifume en 1620, Le Chêne-Vert en 1638 .X avec Françoise Sylvache, vers 1617,aura au moins 7 enfants,dont un fils Urban,bapt le 2 3 1624 à Villevêque,qui aura pour parrain » Urban Descorce,sous-diacre et chapelain de la chapelle du Crucifix »,et pour marraine, Damoiselle Ancelle de La Roussardière,fille du sieur de Rouillon,et de Jehanne de Montplacé,sa mère. (vue 75).
    Urban sera Closier du Tertre près le village de Craon.

    Aimé par 1 personne

  5. Je descends aussi de ce couple, et même deux fois ( de René DESCORCE et de François DESCORCE). Reste à trouver le lien de parenté entre eux et ce Urban DESCORCE, car il y en a sûrement un…

    J'aime

  6. Bonjour, j’ai également retrouvé dans la Sarthe à Notre Dame des Champs en septembre 1638 des individus « décédés par contagion »dans les actes

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s