Messe-clandestine-Eglise-Saint-Joseph-Angers-- par_René_Victor_LIVACHE

J comme JOUR ou le jour aux 53 baptêmes (Trémentines, 3 juin 1793)

Capture11

 
Ce jour-là, 53 enfants furent baptisés dans l’église de Trémentines et, pareillement, dix autres enfants le lendemain.
Il ne s’agit pas, bien-sûr, d’enfants nés ce jour-là, ni même la veille, mais d’enfants déjà âgés, pour la plupart, de plusieurs mois, (le plus âgé a presque 18 mois). Ils sont donc nés au cours de l’année 1792 ou au début de l’année 1793 et n’ont pas pu bénéficier, en raison « des troubles du moment », d’un baptême, ou, du moins, d’un baptême officiel.

Un ordre bouleversé

En effet, en 1790, l’abbé ROUSSEAU, curé à Trémentines depuis 1784, refuse de prêter serment. Il est donc remplacé quelque temps plus tard, par un curé constitutionnel. Ainsi dans les registres de Trémentines, la signature de l’abbé ROUSSEAU apparaît jusqu’à la fin de 1791, pour disparaître au profit de celle de « MERILOURS curé », avant d’être remplacée, à son tour,  par celle d’un officier public, en novembre 1792).
Pendant ce temps, le curé ROUSSEAU officie sans doute, mais dans la clandestinité. La population de Trémentines répugne en effet à se rendre auprès du « nouveau curé » qui n’enregistre guère que des sépultures.
Suite au soulèvement des Mauges en mars 1793, le curé ROUSSEAU réapparaît et réintègre son ministère. Il célèbre à nouveau les baptêmes, les mariages et les sépultures des paroissiens de Trémentines qu’il consigne dans un registre. Il y ajoute également les actes de baptêmes des enfants, sans doute baptisés par lui dans la clandestinité, mais qu’il date du 3 ou 4 juin 1793.
(A moins que ces enfants n’aient pas du tout été baptisés auparavant, mais j’ai du mal à imaginer des parents – qui plus est, dans les Mauges ! – laisser leurs enfants si longtemps sans baptême… Par ailleurs, est-il vraisemblable que le curé ait procédé à une cinquantaine de baptêmes en une seule journée ?)
Baptême-en-retard-trémentines
Acte de baptême d’un des enfants baptisé le 3 juin 1793 à Trémentines – (AD49)

 Liste des enfants baptisés

Dans le registre numérisé par les AD49 (Trémentines – BMS – 1793-1795), la liste des baptêmes du 3 juin 1793 commence par une longue série de garçons, suivies d’une série de filles. J’ai ajouté à ce tableau les dix baptêmes consignés le quatre juin, ainsi que deux baptêmes, ayant eu lieu au cours du mois de juin, d’enfants également âgés de quelques mois. Soit en tout, 65 baptêmes.

Baptisés le 3 juin 1793

1- 1793.02.22 – ROBINEAU Jacques, né le 22 février dernier, fils de Jacques ROBINEAU cordonnier et de Jeanne BESSON.

2- 1792.08.30 – PASQUIER Joseph, né le 30 août dernier, fils de Jacques PASQUIER laboureur à La Florencière et de Madelaine HUMEAU.

3- 1793.04.14 – DILLÉ Pierre, né le 14 avril dernier, fils de René DILLÉ tailleur d’habit et de Madelaine DUBILLOT.

4- 1793.03.24 – BESSON René, né le vingt-quatre mars dernier, fils de Etienne BESSON charron et de Renée TALBOT.

5- 1792.07.04 – CESBRON Louis, né le quatre juillet dernier, fils de Pierre CESBRON laboureur à la Goubaudière et de Marie MERCIER.

6- 1793.02.19 – TRICOT Nicolas, né le dix neuf février dernier, fils de Jacques TRICOT bordier et de Marie ROI.

7- 1792.02.19 – BISON Pierre, né le dix neuf février 1792, fils de Michel BISON laboureur au Mesnil et de Perrine HUMEAU.

8- 1792.04.07 – CHALOPIN René, né le sept avril 1792, fils de Jean CHALOPIN tisserand et de Pélagie PREVOTS.

9- 1792.08.25 – BOUSSION Louis, né le vingt cinq août dernier, fils de Georges BOUSSION laboureur au château de La Forêtrie et de Perrine CHARRIER.

10- 1792.04.24 – DUTOUR Joseph, né le vingt quatre avril 1792, fils de René DUTOUR et de Marie RAIMBAULT.

11- 1793.01.17 – BANCHEREAU Jean Baptiste, né le dix sept janvier dernier, fils de Michel BANCHEREAU fabricand et de Jeanne DENECHEAU.

12- 1792.07.08 – DEBILLOT Joseph, né le huit juillet dernier, fils de Pierre DEBILLOT marchand et de Marie HOUDET.

13- 1792.07.18 – DENECHEAU Vincent René, né le dix huit juillet dernier, fils de Joseph DENECHEAU marchand et de Renée DEBILLOT.

14- 1792.09.30 – DIXNEUF François, né le dernier septembre 1792, fils de François DIXNEUF tisserand et de Jeanne BOUSSIER.

16-1793.02.15 – UZUREAU François René, né le quinze février dernier, fils de Esprit UZUREAU voiturier et de Louise CREPELIERE.

17-1792.03.14 – COUILLEAU François, né le quatorze mars 1792, fils de Morice COUILLEAU et de Renée ALMAND.

18-1793.03.09 – THOMAS François, né le neuf mars dernier, fils de René THOMAS journailler et de Marie BOUSSIER.

19-1793.02.28 – GREGOIRE Joseph Jean, né le vingt huit février dernier, fils de Pierre GREGOIRE et de Renée FONTENY.

20-1793.01.13 – GIRARD Louis, né le treize janvier dernier, fils de Pierre GIRARD tisserand et de Jeanne MORILLON.

21-1793.01.13 – CAILLEAU Michel Louis, né le treize janvier dernier, fils de René CAILLEAU journailler et de Louise JAHAN.

22-1793.02.04 – BIDET Jean, né le quatre février dernier, fils de jacques BIDET journailler et de Marie BOURRIGAUD.

23-1792.12.16 – CHAILLOU Pierre, né le seize décembre dernier, fils de René CHAILLOU à la Grande Avermière et de Louise BEILLARD.

24-1792.03.09 – OGEREAU Pierre, né le neuf mars 1792, fils de Jacques OGEREAU tisserand et de Perrine FRETELIERE.

25-1792.07.11 – SUPIOT François, né le onze juillet dernier, fils de Pierre SUPIOT et de Perrine RETHORÉ aux Poteries.

26-1793.02.21 – BOUET Augustin, né le vingt-un février dernier, fils de René BOUET tisserand et de Jeanne GIRARD.

27-1792.11.24 – ROBICHON Pierre, né le vingt-quatre novembre, fils de Pierre ROBICHON laboureur à la Métairie et de Rose ROUSSELOT.

28-1793.04.27 – COTTENCEAU Rose, née le vingt sept avril dernier, fille de François COTTENCEAU laboureur au Pontreau et de Marie SUPIOT.

29-1793.03.12 – GREGOIRE Victoire, née le douze mars dernier, fille de François GREGOIRE tisserand et de Louise JOFFROY.

30-1792.03.10 – AUDUSSEAU Renée, née le dix mars 1792, fille de Louis AUDUSSEAU laboureur au Cartron et de Renée CHAILLOU.

31-1793.02.15 – HERVÉ Marie, née le quinze février dernier, fille de François HERVÉ laboureur à La Moutonnerie et de Perrine BARREAU.

32-1793.03.02 – UZUREAU Louise, née le deux mars dernier, fille de Esprit UZUREAU voiturier et de Louise CREPELIERE.

33-1792.03.29 – GOURDON Marie, née le vingt neuf mars 1792, fille de Joseph GOURDON laboureur à La Giraudrie et de Rose FONTENY.

34-1792.10.19 – ROBICHON Renée Françoise, née le dix neuf octobre dernier, fille de François ROBICHON laboureur à Mazières et de deffunte Renée CHUPIN.

35-1792.12.31 – SUPIOT Adélaïde, née le dernier décembre, fille de Pierre SUPIOT tisserand et de Renée FRETELIERE.

36-1792.04.18 – BREMOND Félicité, née le dix huit avril 1792, fille de Jean BREMOND fabricand et de Madelaine TUAU.

37-1793.02.12 – HUMEAU Françoise, née le douze février dernier, fille de Jacques HUMEAU et de Françoise METAYER bordier à La Florencière.

38-1792.06.01 – MOREAU Jeanne, née le premier juin 1792, fille légitime de René MOREAU bordager à La Goubaudière et de Mathurine GIRARD.

39-1793.02.06 – BISON Anne, née le six février dernier, fille de René BISON laboureur au Parchambeau et de Madelaine GOURDON.

40-1793.02.20 – MAILLET Françoise, née le vingt février dernier, fille de François MAILLET laboureur à La Bouillée et de Marie CHAILLOU.

41-1793.01.30 – MAILLET Rose, née le trante janvier dernier, fille de François MAILLET tisserand et de Marie GIRARD.

42-1792.02.09 – VALÉE Marie, née le neuf février 1792, fille de Pierre VALÉE bordier au Puis Oger et de Renée LE BRIN.

43-1792.12.01 – BOIGAS Jeanne, née le premier décembre dernier, fille de René BOIGAS tailleur d’habit et de Marie MARTINEAU.

44-1793.04.20 – FRETELIERE Joseph, né le vingt avril dernier, fils de Martin FRETELIERE tisserand et de Monique TIBAULT.

45-1792.09.17 – BRIN Alexis, né le dix sept septembre dernier, fils de Alexis BRIN laboureur à La Tijouère et de Jeanne BREMOND.

46-1792.06.08 – GRIMAUD Jean Baptiste, né le huit juin dernier, fils de Jean GRIMAUD tinturier et de Marie LEVRON.

47-1793.02.26 – VINET Tristan, né le vint six février dernier, fils de Tristan VINET marchand et de demoiselle Marie Madelaine MAUGIN.

48-1793.05.07 – BEILLARD Jeanne, née le sept mai dernier, fille de Pierre BEILLARD et de Françoise CHAILLOU laboureur à la Fenouillere.

49-1793.01.10 – BOURIGAUD Renée, née le six janvier dernier, fille de René BOURIGAUD tisserand et de Perrine COTTENCEAU.

50-1792.03.30 – GREGOIRE Marie, née le trante mars 1792, fille de Joseph GREGOIRE et de Marie Anne HAYAULT.

51-1792.12.18 – LOISEAU Renée Marie, née le dix huit décembre dernier, fille de René LOISEAU laboureur à La Singère et de Jeanne GIRARD.

52-1793.01.26 – BRIAND Félicité Adélaïde, née le vingt six janvier dernier, fille de Pierre BRIAND voiturier et de Mathurine PAILLOU.

53-1793.04.18 – BROQUIN Marie Madelaine, née le dix huit avril dernier, fille de Jean BROQUIN aubergiste à L’Écu et de Louise PAILLOU.

Baptisés le 4 juin 1793

54-1793.04.13 – SUPIOT Marie, née le treize avril dernier, fille de deffunt François SUPIOT sabotier aux Poteries et de Marie RETHORÉ.

55-1792.10.26 – LEGER Jeanne, née le vingt six octobre dernier, fille de Pierre LEGER voiturier et de Louise BOITEAU.

56-1793.01.02 – LEGER Marie, née le deux janvier dernier, fille de René LEGER journailler et de Perrine MERLET.

57-1792.03.26 – AUDUSSEAU Pierre, né le vingt six mars 1792, fils de Mathurin AUDUSSEAU laboureur au Cartron et de Marie CHAILLOU.

58-1793.02.15 – CESBRON Jeanne, née le quinze février dernier, fille de Michel CESBRON laboureur à La Bellaubière et de Marie COTTENCEAU.

59-1792.08.07 – COTTENCEAU Jeanne Françoise, née le sept du mois d’août dernier, fille de Simon COTTENCEAU laboureur à La Hongotière et de Jeanne OLLIVIER.

60-1793.03.05 – BREJON Jeanne, née le cinq mars dernier, fille de Pierre BREJON et de Renée CESBRON laboureur à La Bellaubière.

61-1792.03.09 – FONTENY Marie, née le neuf mars 1792, fille de René FONTENY laboureur à La Lysembardière et de Françoise AMIOT.

62-1792.08.07 – DOUCET Marie Rosalie, née le sept août, fille de Mathurin DOUCET et de Marie UZUREAU tisserand dans ce bourg.

63-1792.10.04 – BORDET Marie Antoinette, née le quatre octobre dernier, fille d’Antoine BORDET tisserand et de Marie Madelaine BROSSEAU.

Baptisée le 25 juin 1793

64-1793.03.19 – BRUNET Marie Renée, née le dix neuf mars dernier, fille de René BRUNET journailler et de Louise POITOU.

Baptisé le 31 juillet 1793

65-1792.07.31 – FONTENEAU François-Marie, né le vingt deux juillet 1792, fils légitime de Joseph Marie FONTENEAU fabricand et de Marie Françoise PRUDHOMME.

NB : Il y a très certainement des erreurs dans les souvenirs du curé qui retranscrit ces baptêmes. Ainsi Esprit UZUREAU et sa femme, Louise CREPELIERE, auraient eu un garçon, François René, en février 1793 et une fille, Louise, en mars de la même année…

 


Notes, sources et liens

Les registres clandestins – Il existe des registres tenus par les prêtres qui continuaient d’officier dans la clandestinité. Les Archives de Vendée en présentent certains. J’ignore s’il en existe aux Archives 49. (Je n’ai pas trouvé de descriptif précis des registres paroissiaux numérisés… Si quelqu’un sait où l’on peut trouver cela… )

La difficile installation des prêtres constitutionnels pendant la RévolutionBertrand Delahaye, « Recherches vendéennes » n°10, 2003.

-(Célestin PORT signale que ROUSSEAU, curé de Trémentines,  fut tué par une colonne Républicaine en 1790…  Or il signe encore après cette date… A moins qu’il s’agisse d’un autre… Recherches à poursuivre…)


 

– Illustration (Vignette) – Messe clandestine, René-Victor LIVACHE (1811-1909) – Eglise Saint-Joseph, Angers.

 

8 réflexions sur “J comme JOUR ou le jour aux 53 baptêmes (Trémentines, 3 juin 1793)

  1. René Lemesle, prêtre clandestin, originaire de Vern-d’Anjou, oeuvra surtout en Loire-Atlantique (Loroux-Bottereau, St-Julien-de-Concelles, etc…) (- Voir AD 44). Mme Odile Halbert eut l’opportunité et le courage de tout retranscrire. En Anjou, voir Chanteloup, Daumeray, La Chapelle-du-Genêt, La Chapelle-St-Florent, La Romagne et surtout Saint-Pierre-de-Cholet. Je me permets de noter le Bienheureux Noël Pinot, prêtre réfractaire, du Louroux-Béconnais, qui fut arrêté « grâce » à un parent de mes ancêtres, et dont l’église actuelle garde un souvenir très fort. Le site 6bisruedemessine y a consacré un article.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour

    Merci pour votre travail et vos explications qui m’ont permis de compléter la généalogie de mes ascendants, de Trémentines et aussi Saint Georges du Puy de la Garde.

    Maintenant que j’ai découvert vos travaux, je me replonge avec plaisir dans les rappels de souvenirs historiques de la région des Mauges, oubliés ou méconnus.

    Un grand Merci pour tous vos travaux!!

    Bien sincèrement

    Jean Paul

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s