F comme FAUSSE religion ou le baptême protestant

Capture6

L’une des mes branches maternelles embrassa quelque temps la religion calviniste. Il s’agit de la famille DE LA ROCHE (ou DELAROCHE) qui a déjà fait l’objet d’un article sur ce blog. (Voir « D comme DELAROCHE« ).

Marie DE LA ROCHE, fille de Guy DE LA ROCHE et de Perrine FOULARD, fut baptisée au Temple de Sorges, le 3 novembre 1636.

Dix ans plus tard, le 10 juin 1646, Marie renonce à la « fausse religion calviniste » comme le montre l’acte d’abjuration enregistré sur les registres de la paroisse Saint-Jean-Baptiste-Saint-Julien à Angers. (Merci mille fois à Mag de m’avoir signalé cet acte.)

DE LA ROCHE Marie - Abjuration - 10-06-1646-Angers-Saint-jean-baptiste-Saint-Julien-vue 298
Acte d’abjuration de DE LA ROCHE Marie, 10 juin 1646 – (AD49-Angers-Saint-Jean-Baptiste-Saint-Julien – BM 1518-1668, vue 298)

« Le dixiesme jour de juin mil six cent quarante et six devant nous curé soubzsignés par permission et mandement verbal de Monseigneur d’Angers Claude de Rueil a presant seant, Marie DE LA ROCHE fille de deffuncts Guy DE LA ROCHE et de Perrine FOULLART de la paroisse de Villevesque en ce diocèse, a faict abjuration de la fausse religion calviniste et a fait son acte de la vray foy catholique, apostolique et romaine et ce en la face de Mostre Maire Saincte Eglise… »

Baptêmes et abjurations des enfants DE LA ROCHE

Des quatre enfants issus de Guy DE LA ROCHE et de Perrine FOULARD, Marie est la seule dont l’Eglise semble avoir réclamé l’abjuration.

En juin 1646, la petite Marie, âgée de dix ans, est orpheline. Son père, Guy DE LA ROCHE est décédé l’année précédente et sa mère vient de mourir, le 13 avril 1646. Les parents qui lui restent et qui prennent soin d’elle ont vraisemblablement voulu la remettre dans le droit chemin.

Il en sera de même, quelques années plus tard, pour ses deux autres frères, Paul et François DE LA ROCHE, baptisés sous condition, à une semaine d’intervalle, en février 1649 à Villevêque. Mais pour ces derniers, pas d’abjuration. En effet, contrairement à leur sœur, ils n’ont pas été baptisés, ni dans la fausse religion, ni dans la vraie, d’ailleurs lorsque le prêtre demande si quelqu’un a le souvenir d’un quelconque baptême, nul ne peut lui répondre.

L’Eglise catholique a donc apparemment reconnu la validité du baptême calviniste de Marie DE LA ROCHE et n’a pas exigé un « second » baptême. Pour ses frères en revanche, elle n’a pas réclamé d’abjuration mais a appliqué la règle du baptême sous conditions,  sachant peut-être aussi qu’ils n’avaient guère eu le temps de subir l’influence néfaste de la « fausse religion », étant devenus orphelins très jeunes.

(Le premier enfant de Guy DE LA ROCHE et de Perrine FOULART, Gédéon DE LA ROCHE, fut baptisé également à Sorges le 10 mai 1634, mais sans doute est-il décédé en bas-âge, car je n’ai pour l’instant retrouvé aucune trace de son existence.)

Une suite ordinaire

Par la suite, la petite Marie aura une vie tout-à-fait ordinaire. Elle aura un mari, Mathurin DUFAY, métayer à Ouche, à Briollay, de qui elle aura sept enfants, parmi lesquels, un petit Paul et un petit François… prénoms de leurs oncles !


Lire aussi sur ce blog :

D comme DE LA ROCHE

– Illustrations (Vignette) – Abjuration de Henri IV à Saint- Denis (Extrait) – Estampe, GallicaBnF.

Publicités

5 réflexions sur “F comme FAUSSE religion ou le baptême protestant

  1. Bonne idée de sujet, F comme Fausse…
    Je suis aussi tombée au hasard de mes recherches sur qques actes d’abjurations mais où les ai-je mis ?
    J’adore tes articles toujours intéressants qui me rappelle des recherches ou au contraire m’incite à en faire de nouvelles. Un grand merci !

    Aimé par 2 people

  2. J’ai moi-même pas mal d’ancêtres protestants de plusieurs côtés, aussi bien des calvinistes que des luthériens, et même un pasteur allemand au XVIe siècle. J’ai aussi des anabaptistes ! De la matière pour écire des articles, en particulier à propos des abjurations reçues sur le lit de mort par le curé.

    Aimé par 1 personne

  3. Bel article, très intéressant comme l’ensemble de votre blog, mais celui,ci en particulier car tous mes ancêtres maternels sont protestants (basses Cévennes) et une bonne partie pour la branche paternelle (autour de Montbéliard)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s