Rencontre amoureuse à Corzé !

Une précision insolite

Le onze avril 1656, à Corzé, un bébé prénommé Jacques est baptisé. Rien d’exceptionnel à ce baptême si ce n’est que l’officiant a noté que l’enfant est né au lieu même où se sont rencontrés ses parents quelque temps auparavant alors qu’ils étaient tous deux de passage à Corzé.

Corzé-Baptême d'un passager
Corzé – B – 1640-1668 – Vue 178/257 (AD49)

« Le unziesme jour de Apvril l’an mil six cent cinquante six a esté par nous vicquaire soubsigné baptizé Jacques fils d’André BOUTIER et Perrine BOUJU ses père et mère, a esté parain Jacques CACHET meusnier du Grand Moulin de Corzé et la marainne Jehanne PAPIAU lesquels parain et marraine nous ont dict ne sçavoir signer faict ledit jour et an que dessus et est à remarquer que le susdit enfant  est né dans une métairie proche ce bourg qui s’appelle La Tonnebrière d’aultant que le père et la mère du susdit enfant s’i sont rencontré comme estant passagers  non habitans de ladite paroisse. »

Un lieu au nom fluctuant

L’enfant est donc né à la métairie de La Tonnebrière. L’orthographe du nom de ce lieu-dit, proche du Moulin de Corzé, a vu son orthographe se modifier au cours du temps :

La Tembrière 

Corzé-La Tembrière
Corzé – La Tembrière (Carte de Cassini)

La Tombrière

Corzé-la tombrière - Carte de l'Etat-Major
Corzé – La Tombrière – (Carte de l’Etat-Major)

La Ténébrière

Corzé-La ténébrière
Corzé – La Ténébrière (Dénomination actuelle)

Des passagers mystérieux

Les parents de l’enfant sont des « passagers ». Une bien jolie expression pour désigner des gens de passage (peut-être vagabonds ou « chercheurs de vie« ), sans doute embauchés pour quelques menus travaux, le temps d’une ou deux saisons, à la métairie ou plutôt au moulin, comme le porte à croire le fait que le meunier du Grand Moulin ait justement été le parrain… Sans doute, par ailleurs, n’étaient-ils pas mariés ; en effet, cet acte de baptême a été transcrit sur une page sur laquelle figure d’autres baptêmes d’enfants illégitimes et qui se trouve à part dans le registre (au milieu des baptêmes de l’année 1658).

Je n’ai pas trouvé de traces, pour l’instant, de ces passagers, ni à Corzé, ni ailleurs…

Advertisements

14 réflexions sur “Rencontre amoureuse à Corzé !

  1. Les mêmes souvenirs que Jean-Pierre.
    J’allais aussi avec mes grands cousins, le cheval et la carriole,faire moudre le grain,
    et c’était une belle équipée,dans les petits chemins Villevêquois…

    J'aime

  2. Bonjour Feuilles d’ardoises. Je crois avoir retrouver le fameux couple Boutier-Boujou sur la commune de Mazé… C’est en flânant sur les AD à la recherche de mes ancêtres Boutier que je suis tombé sur cet acte…
    AD 49 B 1645-1665 (294/358). Qu’en pensez vous?

    Aimé par 1 personne

  3. C’est eux, assurément ! Les dates correspondent et les prénoms et noms également. Bravo !
    Ils ne semblent pas être de Mazé non plus d’ailleurs, mais je n’arrive pas à identifier le nom de leur paroisse…
    De grands voyageurs ???

    J'aime

  4. Je crois avoir trouvé. Sans doute s’agit-il de Crannes-en-Champagne (dans la Sarthe), appelée parfois autrefois Crannes-en-valon »… Dès que j’aurai un peu de temps, je ferai plus de recherches. Merci beaucoup en tout cas pour cette nouvelle piste.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s