A l’origine des DELAVIGNE

DELAVIGNE Macé

Tout au bout de la branche DELAVIGNE, qui est le patronyme de ma mère, à la génération 13, se trouve Macé DELAVIGNE (ou Mathieu), sur lequel je ne possède quasiment aucune information si ce n’est qu’il est sans doute né aux alentours de 1570, qu’il s’est marié vers 1596 avec Jacquine JOUBERT dont il a eu au moins cinq enfants, qu’il vivait à Pellouailles-les-Vignes, où, avant 1729, il a dû être enterré. Tout ceci, je l’ai déduit des actes de baptême et de mariage de ses enfants et en particulier de ceux de son fils, Michel DELAVIGNE. Ce sont ces actes,  les plus anciennes traces de la lignée DELAVIGNE, que je voudrais vous présenter.

DELAVIGNE Michel

Baptême de Michel DELAVIGNE

Michel DELAVIGNE a été baptisé le 21 août 1605 à Pellouailles-les-Vignes.

DELAVIGNE Michel - B - 21-08-1605 - Pellouailles

AD49 – Pellouailles – BS – 1591-1605 (vue 106/106)

 « Le vingtz et ungniesme jour dudit moys et an mil six cens cinq a esté baptisé sur les fons de Pellouailes Michel filz de Mascé DELAVIGNE et de sa femme, ont esté parrains chascun de Michel GENDRON et René JOULLAIN, la maraynne Perrine JOUBERT femme de Mathurin FELON, baptizé par moy soubz signé. »

Il est le quatrième enfant de Macé DELAVIGNE et de Jacquine JOUBERT qui auparavant, toujours à Pellouailles, ont donné naissance à Julien (1598), Émerance (1600) et Marie (1602). En 1608 sera baptisé leur cinquième enfant prénommée Jacquine.

Mariage de Michel DELAVIGNE

Michel se marie le 26 juin 1629 à Pellouailles-les-Vignes avec Jeanne LEBOUCHER (ou BOUCHER).

DELAVIGNE Michel et LEBOUCHER Jeanne - M - 26-06-1629 - Pellouailles

AD49 – Pellouailles – MS – 1617-1640 ( vue 53/82)

« Le vingtsixiesme jour de juin l’an mil six cent vingt neuf fut célébré en l’église de Pellouailles le mariage de Michel DELAVIGNE fils de deffunct Mathieu DELAVIGNE et de Jacquine JOUSBERT de cette parroisse et de Jehanne BOUCHER fille de deffunct Jehan BOUCHER et de Blaise ESTAIN tous parroissiens de ceans, célébré par moy chappellain perpétuel de ladicte église en présance de Mr Jullien BENARD prêtre, Symphorien LEBOUCHER, Jullien JOUSBERT oncle dudit Michel DELAVIGNE, Urbain PERRINEAU et de plusieurs autres tous paroissiens de ceans. »

Le premier enfant du couple, qui porte le même prénom que son père, Michel, est baptisé à Villevêque le 28 décembre 1630. L’enfant est né aux Bouvetteries et l’on apprend que son père est laboureur tout comme le seront des générations de DELAVIGNE par la suite jusqu’à mon grand-père. Cet enfant meurt en bas-âge, toujours aux Bouvetteries, quasiment un an plus tard, le 6 novembre 1631.

Bouvetteries - 2009
Photo prise par moi-même lors de mon dernier passage en Anjou, en 2009. Une partie de ma famille, descendants de Michel DELAVIGNE, habite encore les Bouvetteries, presque 300 ans plus tard…

Leurs trois autres enfants, seront quant à eux baptisés à Pellouailles. Parmi ces derniers, Pierre, baptisé le 30 juillet 1635, qui sera le premier d’une longue lignée à porter ce prénom. (Mais j’en parlerai dans un autre article !)

Décès de Michel DELAVIGNE

C’est  à Pellouailles au village de La Rue des Bois que meurt Michel DELAVIGNE, âgé seulement de 41 ans, le 8 mars 1647.

DELAVIGNE Michel - S - 8-03-1647 - Pellouailles

AD49 – Pellouailles – S – 1644-1668 (vue 7/36)

 » Le 8 ème mars audit an a esté enterré en la gallerie du cimetiere de Pelloueilles le corps de deffunt Michel DELAVIGNE de la rue des boys par nous soubssigné. »

Ce village de La Rue des Bois est assez important et nombre de mes ancêtres y ont vécus. On retrouve la transcription de leurs actes aussi bien sur les registres de Pellouailles que sur ceux de Villevêque.

Pellouailles - Les Bouvetteries - La Rue des Bois

On voit que les hameaux des Bouvetteries et de La Rue des Bois sont très proches l’un de l’autre. Celui de La Rue des Bois, souvent dénommé village, est assez important et nombre de mes ancêtres y ont vécu. On retrouve la transcription de leurs actes indifféremment sur les registres de Pellouailles et sur ceux de Villevêque.

A l’image de Michel DELAVIGNE, ses descendants, pour la plupart laboureurs comme lui ou parfois vignerons, vivront encore pendant de longs siècles alternativement à Pellouailles et à Villevêque et, malgré un petit détour à Corzé, c’est sur les mêmes terres de leur premier ancêtre connu que vivent aujourd’hui encore quelques uns des descendants de Michel DELAVIGNE…


Si vous voulez en savoir plus…

Histoire de Pellouailles-les-Vignes,  sur le site officiel de la commune.

Advertisements

4 réflexions sur “A l’origine des DELAVIGNE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s