#Généathème – A la recherche de René PITON

René PITON est mon sosa n° 176. C’est le seul de sa génération (génération 8), dont je n’ai pas retrouvé les parents, en effet, son mariage, avec Marie BRUNET reste introuvable. Je profite du #généathème de ce mois de janvier pour revenir sur mes recherches, qui sont restées infructueuses depuis de longues années…

Une épine généalogique

Depuis de nombreuses années, je suis à la recherche d’un mystérieux René PITON., mon ancêtre à la huitième génération, dont je n’ai pu, jusqu’à aujourd’hui, retrouver la trace. Il a vécu, au milieu du 18 ème siècle à Neuvy-en-Mauges dans le Maine-et-Loire.

Neuvy en France

Pas de mariage à Neuvy

Il était marié à Marie BRUNET avec laquelle il a eu cinq enfants, tous nés et baptisés à Neuvy. Le premier d’entre eux est né le 29 novembre 1752. Ils se sont donc vraisemblablement mariés avant cette date, sans doute aux alentours de 1751, mais à Neuvy-en Mauges, aucun acte de mariage ne les concerne !

Géolocalisation sur la cart du Maine-et-Loire

Plusieurs pistes infructueuses

Les actes de baptême de leurs cinq enfants m’ont permis de retrouver facilement l’ascendance de Marie BRUNET, femme de René PITON. Cette dernière est originaire de Saint-Laurent-de-la-Plaine où elle a été baptisée, le 21 août 1731. Ce village n’est pas très éloigné de Neuvy et leur mariage aurait pu y être célébré, mais ce n’est pas le cas non plus.

Toujours grâce aux parrains et marraines mentionnés sur les actes de baptême des enfants de René PITON et de Marie BRUNET,  je découvre alors que cette dernière a une sœur, Perrine, qui s’est mariée à Saint-Lézin en 1753 avec Mathurin BLANVILAIN natif de la paroisse de La Jumellière. J’ai donc épluché les registres de ces deux paroisses, imaginant que peut-être Marie, sa sœur ainée,  y a également convolé quelques années auparavant, sans succès.

Neuvy dans les Mauges-Saint-Laurent

Sans famille

Certains parrains et marraines sont dits « cousins » ou « cousines » de l’enfant. Je piste donc soigneusement chaque nom cité et je les retrouve tous assez facilement. Il s’avère qu’ils sont tous du côté maternel et qu’aucun membre de la famille PITON n’est jamais présent : aucune mention ni de son père ni de sa mère, aucun frère, aucune sœur, pas même un oncle, une tante ou un cousin éloigné ne prennent place parmi les parrains et marraines de ses cinq enfants ! René PITON est sans famille !

Les enfants de René PITON

Lorsque René PITON décède, âgé d’environ cinquante-trois ans, en 1775, à Neuvy, il lui reste trois enfants vivants, âgés de 9 à 21 ans, Marie, Pierre et Mathurin. Sa femme, Marie BRUNET, décède à son tour en 1777. Les orphelins sont  pris en charge par leur tante maternelle, Perrine BRUNET, et  par son mari, Mathurin BLANVILAIN, qui devient leur curateur. Ils demeurent à Neuvy à la ferme des Aunays où ce dernier est métayer, comme leur père l’était, au même endroit, avant de mourir.

Neuvy-en-mauges -les aunays

La fille aînée, Marie, se marie en 1779 avec Pierre BOUMIER à La Poitevinière. Son mari décède un an plus tard et elle-même, revenue à Neuvy,  décèdera en 1785, à 31 ans, sans descendance.

Pierre PITON, dont je descends, se marie quant à lui en 1785 avec Renée BEDUNEAU à Neuvy et devient à son tour métayer des Aunays.  A son mariage est présent son petit frère, Mathurin dont je perds la trace par la suite.

PITON

D’où vient René PITON ?

La question reste sans réponse. Cette région des Mauges m’est assez familière, et même si je n’ai pas consulté de manière  systématique toutes les communes avoisinantes, j’ai arpenté régulièrement, à plusieurs reprises et souvent longuement, les registres des paroisses de toute cette région, afin d’y faire des recherches sur d’autres ancêtres, malheureusement sans y trouver un indice, ou même un début d’indice, sur mon mystérieux René PITON dont, par ailleurs, le patronyme est relativement fréquent, ce qui ne facilite pas les recherches !


Pour plus d’informations, vous pouvez consulter mon arbre en ligne sur Geneanet. (Accès direct à la fiche de René PITON)

Advertisements

Une réflexion sur “#Généathème – A la recherche de René PITON

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s