Mort sur la Mer Rouge (1887)

Mort sur la Mer Rouge – 18°54′ latitude Nord – 37°11′ Longitude Est – 1887

Pierre Anatole PITON

Artilleur du Régiment d’artillerie de la Marine

(1863-1887)

 

Il y a peu j’ai découvert la transcription de l’acte de décès de l’un de mes ancêtres, Pierre Anatole PITON mort sur la Mer Rouge par 18°54’ de longitude Nord et 37°11 de latitude Est, ce qui donne à peu près ceci :

Décès de Annatole PITON
(Carte Google Earth)

 Mais que faisait-il donc à cet endroit ???

Bien-sûr, je me suis précipitée sur sa fiche matricule, espérant en savoir plus. Malheureusement, celle-ci se révèle peu loquace. On y apprend qu’il est enrôlé le 4 décembre 1884, qu’il part le même jour de Cholet et arrive le 5 dudit mois dans le Régiment d’artillerie de la Marine, mais où ? Le lieu n’est pas précisé.

J’en apprends cependant un peu plus sur les circonstances de son décès, malade, il a succombé, en mer,  d’un abcès au foie et de dysenterie, le 3 octobre 1887.

PITON Pierre Anatole - Fiche Matricule

La transcription de son acte de décès (voir ci-dessous) mentionne qu’il était embarqué comme soldat passager sur le bâtiment de transport l’Annamite.

Ce type de bateau a fait l’objet d’une étude approfondie réalisée par Olivier Robert :

annamite-Epopée

Il s’agissait de bateaux de transports qui effectuaient de longs trajets vers les Colonies françaises de l’époque et, en particulier, vers l’Indochine, en effet (en simplifiant à l’extrême) le 9 juin 1885 le Vietnam devient français et, en 1887, est créée l’Union Indochinoise qui regroupe la Cochinchine, le Cambogde, l’Annam et le Laos, aux statuts différents.

Carte de l'Indochine en 1886
Carte de l’Indochine en 1886 (Wikipedia)

Il est donc fort probable que Pierre Anatole PITON, artilleur du Régiment de la Marine ait été envoyé dans l’une de ces régions lointaines. Malade, il fut rapatrié sur l’Annamite, mais mourut en route, dans la Mer Rouge. (Le canal de Suez est opérationnel depuis 1869).

Indochine_francaise.svg
L’Union Indochinoise (Wikipedia)

 

L’acte de décès (voir ci-dessous) est signé par le lieutenant de vaisseau François Gilbert RABOUIN, chef de quart et par Jean Adrien VIGUIER lieutenant de vaisseau. Par ailleurs, c’est le capitaine de frégate Marie Nicolas Benoît SAULNIER de La PINELAIS qui commande alors le bâtiment. On peut lire les biographies de ces officiers sur le site de l’Ecole Navale. (Cliquez sur les noms)

Pierre Anatole était le fils aîné de mon arrière-arrière grand-mère, Joséphine USUREAU, dont la tombe (elle est morte en 1895) est encore visible au cimetière de Neuvy. (Merci à ma cousine Rose-marie de m’avoir transmis cette information !). Elle eut quatre enfants, dont mon arrière grand-mère, Marie-Joséphine PITON.


Annexe

Transcription de l’acte de décès de Pierre Anantole PITON effectuée le 30 novembre 1887 sur les registres de l’état-civil de Neuvy :

[Aujourd’hui trois du mois d’octobre de l’an mil huit cent quatre vingt-sept, à sept heures du matin, étant en mer, dans la mer Rouge par 18°54′ de latitude Nord et 37°11 de longitude Est, nous, Jean Claude Victor GOUBET, sous commissaire de la marine, officier d’administration du transport l’Annamite commandé par Monsieur SAULNIER de La PINELAIS, capitaine de frégate et arrimé à Toulon, remplissant à bord les fonctions d’officier de l’état-civil en vertu de l’article 86, livre I, titre II, chapitre IV du code-civil, en présence de Monsieur François Gilbert RABOUIN, lieutenant de vaisseaux, chef de quart, âgé de trente huit ans, domicilié avant son embarquement à la Tremblade, arrondissement de Marennes, département de la Charente inférieure et de Monsieur Jean Adrien VIGUIER, lieutenant de vaisseau, âgé de trente ans, domicilié avant son embarquement à Sémalens, arrondissement de Castres, département de Tarn, appelés comme témoins, déclarons et attestons après avoir constaté l’identité du cadavre que Pierre Anatole PITON, âgé de vingt quatre ans, artilleur du régiment d’artillerie de marine, fils de Pierre Henri et de Joséphine USUREAU, né le treize juillet mil huit cent soixante trois à Neuvy, arrondissement de Cholet, département de Maine et Loire, domicilié avant son embarquement à Neuvy, arrondissemnt de Cholet, département de Maine et Loire, célibataire, porté sur le rôle d’équipage en qualité de soldat passager, est décédé à bord dans l’hôpital à deux heures du matin. En foi de quoi nous avons dressé à la suite du rôle d’équipage dudit bâtiment le présent acte de décès, qui a été signé après lecture par nous et par les sieurs RABOUIN et VIGUIER. A bord les jour, mois et an que dessus, signé Goubet, Viguier, Rabouin.]


Sources bibliographiques, Notes et Liens

 

Acte de décès (Transcription) – AD49 – Neuvy-en-Mauges –NMD -1883-1892 – Vue 83/178

Fiche Matricule – AD49 – Cholet – 1883 – 2 – Vue 86/512

Olivier ROBERT, L’épopée des transports type Annamite, Marine Editions,  2011.

Pour feuilleter quelques pages, cliquez ici.

Fleuves et Canaux Marines – Biblio – L’épopée des transports type Annamite.

Cartes de la conquête et de la guerre d’Indochine avec une chronologie de l’Indochine coloniale.

Site « Espace tradition/Ecole Navale« 

Publicités

16 réflexions sur “Mort sur la Mer Rouge (1887)

    1. Merci beaucoup ! J’ai été effectivement chanceuse et j’adore faire des découvertes de ce genre. Pour moi, c’est l’une des plus grandes joies de la généalogie !

      J'aime

      1. Je suis toute à fait d’accord avec toi ! Mes grands moments de découvertes ont été celles de mon bagnard familial, des ma branche noble qui d’un coup remonte via les publications au Moyen-Age, et toutes les petites histoires sortant du train train de laboureur ! ;-D

        Aimé par 1 personne

  1. Article très intéressant ! Aucun ancêtre décédé dans un coin bizarre du globe pour ma part, mais chaque fois que je vois la transcription d’un acte de décès qui a eu lieu loin de la France, je ne peux m’empêcher de me demander combien sont revenus et ont raconté dans leur village ce qu’ils ont vu au bout du monde.

    Aimé par 2 people

    1. Il ne faut pas désespérer. J’ai découvert cet acte il y a quelques semaines et pourtant j’ai commencé la généalogie, il y a de nombreuses années !

      J'aime

  2. Article très intéressant!

    Les maladies ont été très souvent la cause principale de décès chez les soldats (par exemple les spectaculaires ravages du choléra pendant la guerre de Crimée et autres maladies plus exotiques). De nos jours, les soldats meurent toujours de maladies, mais après leur service des suites d’expositions à la radioactivité ou d’agents chimiques…

    Il existe des causes de décès de soldats par maladies, bien plus surprenantes, comme tente à le démontrer cet article: http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/vie-soldats-napoleon-battus-poux-biologie-reecrit-histoire-7948/

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ces compléments. On imagine mal en effet les conditions de vie de ces soldats qui devaient être effroyables. Elles le sont d’ailleurs encore pendant la Grande Guerre, comme je l’ai lu récemment sous la plume de Pierre Miquel. Je cite : « Pour les poilus d’Orient, débarqués aux Dardanelles en mars 1915 […] « les maladies serpentent, allongent leurs tentacules invisibles et tenaces dans l’air, dans la nourriture, dans l’eau pourrie, dans le sifflement des moustiques, dans le bourdonnement angoissant des mouches énormes, dans la morsure intolérable des puces et des poux ». (Les Poilus, La France sacrifiée, 2000, p. 161). Il indique que 120 000 soldats tomberont malades pendant la campagne d’orient ; parmi eux, 40 000 trouveront la mort.

      J'aime

  3. Quelle découverte passionnante ! Pour ma part, je n’ai pas encore eu de telles surprises. Je trouve vraiment enrichissantes les références que vous recherchez et proposez dans vos articles sur les différents thèmes que vous rencontrez. Merci et bravo !

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s