Auguste LEROY (1881-1914) – Poilu de Melay

 (Ce soldat fait partie des Poilus de Melay Morts pour la France en 1914)

 Auguste Louis  René Marie LEROY

( 1881-1914)

 

Auguste naît le 18 septembre 1881 à Melay. Son père, Louis Etienne LEROY est journalier et sa mère s’appelle Marie FREULON. A 29 ans, le 8 mai 1910, il se marie avec Augustine Joséphine BANCHEREAU à La Chapelle-Rousselin.

 De la classe 1901, il porte le matricule 1020. En 1902, il bénéficie de l’article 21 qui le dispense d’accomplir un service militaire complet, puisqu’il a déjà un frère sous les drapeaux. Il retourne donc à la vie civile en septembre 1903 après « seulement »un an de service.

Il accomplit par la suite deux séries d’exercices dans le 77e Régiment d’Infanterie, l’une en 1908 et l’autre en 1910, du 17 mai au 2 juin, bien qu’il soit tout alors tout  jeune marié !

Aucun détail particulier sur sa participation à la grande Guerre n’est donné. Il intègre son régiment le 12 août 1914 et est porté disparu entre le 12 et le 13 novembre 1914, trois mois plus tard, à Zonnebeke en Belgique. Le 18 août 1916, l’avis de sa disparition est officialisé. Selon sa fiche matricule, Il semble que l’on ait retrouvé sa trace en 1917, il serait décédé à l’hôpital d’évacuation 7/1 (ou 71?) et  aurait été inhumé au cimetière militaire de Moreuil (Somme), dans la fosse 497.

Mais selon « Mémoire des Hommes », Auguste Louis René Marie LEROY est inhumé à Roulers, en Belgique, dans le carré militaire du même nom. Sa tombe, individuelle, porte le numéro 520.

Dans l’historique du 77e Régiment d’Infanterie, originaire de Cholet, voici ce que l’on peut lire pour la date du 12 novembre 1914, (le Régiment est dans la région de  Zonnebeke depuis le 24 octobre) :

[« Le 12 novembre, une attaque allemande se produit, plus violente que les précédentes. La 11ème compagnier subit des pertes très élevées ; elle est depuis une quinzaine de jours énergiquement commandée par le lieutenant BIGNON. Néanmoins, sous l’impulsion du choc, elle doit céder une partie de ses tranchées. »]

 (Historique du 77e RI – Anonyme, Berger-Levrault, sans date – numérisé par Christophe Gendron, p. 7)

 

LEROY Auguste Louis - Mémoire des Hommes

 

Auguste LEROY est, à ma connaissance, le dernier (et le septième) soldat de Melay « Mort pour la France » en 1914, il ne sera, malheureusement, pas le dernier de la Grande Guerre…


Sources

 

Acte de naissance – AD49  Melay – 1873-1882 – Vue 135/176.

Fiche Matricule – AD49 Cholet – 1901 – Registre Matricule – 3 – Vue 27/629.

Fiche Mémoire des Hommes.

Fiche inhumation sur le site Mémoire des Hommes.

Publicités

2 réflexions sur “Auguste LEROY (1881-1914) – Poilu de Melay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s