Louis François Marie MORINIERE ( 1889-1914) – Poilu de Melay

(Ce soldat fait partie des Poilus de Melay Morts pour la France en 1914)

Louis François Marie MORINIERE (1889-1914)

 

Louis est né le 22 décembre 1889 à Melay. Son père, Jean Louis MORINIERE et sa mère, Jeanne RIGAUDEAU sont tous deux cultivateurs au lieu-dit dénommé  » La Brosse« . (Où sont nés et ont vécu une partie de mes ancêtres, en particulier, l’une de mes arrières-grands-mères paternelles, Eugénie Louise PINEAU...)

Il appartient à la classe 1909  et son numéro de matricule est 1121. Lorsqu’il est appelé sous les drapeaux en 1910, il réside à Chanzeaux et exerce la profession de cultivateur. Son degré d’instruction est de zéro. Il ne sait donc ni lire ni écrire. Libéré de ses obligations militaires en 1913, il ne connaîtra que peu de temps la vie civile,  puisqu’au jour de la mobilisation, il réintègre rapidement le 135 ème Régiment d’Infanterie qui, lors de l’agression allemande de 1914, est entièrement composé de bretons et d’angevins.

Sa fiche matricule signale qu’il est tué à l’ennemi le 6 septembre 1914 au combat de Toulon-la-Montagne (51), tandis que sa fiche Mémoire des Hommes indique qu’il est mort des suites de ses blessures à Vert-la-Gravelle (51). Ces deux villages se trouvent en réalité très proches et sur la même ligne, comme nous pouvons le lire dans cet extrait de l’Historique du 135 ème RI : régiment dans lequel il fut incorporé

« Le 5 (septembre 1914) nous occupons la ligne VERT-LA-GRAVELLE, TOULON-LA-MONTAGNE. Ce même jour à 21 heures, un officier vient apprendre que des cavaliers stationnent dans le Château de VERT-LA-GRAVELLE. La 12ème compagnie attaque immédiatement, et tombre sur une batterie montée, au lieu et place des cavaliers ; elle attaque les servants, tue les chevaux, s’empare du château et bientôt du village de VERT-LA-GRAVELLE, seuls les canons ne purent être pris. les allemands avaient eu le temps de les retirer. Le 6 au matin, le régiment est violemment attaqué par des forces supérieures soutenues par une puissante artillerie. Le 135 ème refoulé à travers les marais se reconstitue, le soir, au sud du MONT-AOUE. Nos pertes sont de 12 officiers et 634 hommes. » (Historique du 135ème Régiment )

Parmi ces hommes, se trouve Louis MORINIERE. Quelques temps plus tard, un secours de 150 francs sera accordé à son père.

MORINIERE Louis François marie - Memoire des Hommes

 

Inhumation

Son nom est gravé sur le monument aux Morts de Toulon-La-Montagne. où il fut tout d’abord inhumé. Il repose désormais dans l’ossuaire national de  Soizy-aux-Bois ans la Marne.  (Source  MemorialGenWeb et Mémoire des Hommes.)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ossuaire national de Soizy-aux-Bois(51) – Photo Alain Girod.

 Sources

 

Acte de naissance – AD49 Melay NMD – 1883-1892 – vue 83/144

Fiche matricule – AD49 – Cholet -1909 – Registre matricule – 3 – vue 184/739

Fiche Mémoire des Hommes de Louis François Marie MORINIERE.

Extrait de l’Historique du 135 ème Régiment d’Infanterie ( 1914-1918) sur le site http://www.chtimiste.com/

Advertisements

2 réflexions sur “Louis François Marie MORINIERE ( 1889-1914) – Poilu de Melay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s