Louis Yves FARDEAU (1892-1914) – Poilu de Melay

Louis Yves FARDEAU ( 1892-1914)

 

Son nom figure sur le Monument aux Morts de Melay ainsi que dans le Livre d’or de cette commune.

Né le 6 août 1892 à Melay, il est le fils de Louis Aimé FARDEAU et de Perrine Eugénie BOUTIN. Ses parents, journaliers, résident à la ferme du Houx. (Source – Acte de naissance – AD49 – Melay 1883-1892 – vue 118/144)

De la classe 1912, il est déjà sous les drapeaux depuis presque un an lorsque que sonne l’heure de la mobilisation générale. Affecté au 32ème Régiment d’Infanterie, il est tué à l’ennemi une vingtaine de jours seulement après le début de la guerre, le 25 août 1914, à Erbeviller, en Meurthe-et-Moselle.

FARDEAU Louis Yves - Fiche Mémoire des Hommes
Fiche Mémoire des Hommes – Louis Yves FARDEAU

Sa fiche matricule est désespérément vide… On y trouve son matricule (350), quelques lignes sur son parcours militaire et la mention suivante,  lapidaire et sans appel : « Tué à l’ennemi le 25 août 1914 au combat d’Erbeviller ».

Quelques lignes de l’Historique du 32ème Régiment d’Infanterie, (Ce que nous avons fait,  André Gadiou et Maurice Pouron, Historique du 32 ème RI pendant la campagne 1914-1919)) nous apprennent ceci sur la journée du 25 août :

« A l’aube du 25 août, dans le but d’élargir le succès remporté la veille, le 1er bataillon se portait à l’attaque du plateau dominant Erbevillers par le sud. Arrivé la crête, il était accueilli par une fusillade violente et par le feu nourri de deux batteries d’artillerie installées sur la lisière ouest du bois de Faulx. Déployées sur un terrain plat, presque complètement dénudé, les sections étaient terriblement éprouvées, et leur situation devint critique lorsque se démasquèrent les mitrailleuses allemandes installées dans le clocher d’Erbevillers. […] A 18 heures, le 1er bataillon était rassemblé à Seichamps : 5 officiciers tués, 3 blessés, 400 hommes tués ou blessés manquaient à l’appel. »

Parmi eux,  se trouvait Louis FARDEAU.

eglise d'erbéviller après le bombardement
L’église d’Erbéviller après le bombardement (Delcampe)

 

Fiche Mémoire des Hommes de Louis Yves FARDEAU.

Publicités

3 réflexions sur “Louis Yves FARDEAU (1892-1914) – Poilu de Melay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s