Joseph GIRARD(1889-1914) et Pierre GIRARD (1890-1917) – Poilus de Melay

Joseph Marie GIRARD

(1889-1914)
et

Pierre Benjamin GIRARD

(1890-1917)

 

Ces deux frères, nés à Melay, sont tous les deux morts pour la France pendant la Grande Guerre. L’aîné,  qui a disparu le premier, est mort,  il y a a tout juste cent ans, le 21 octobre 1914.

Joseph Marie est né le 29 avril 1889 à Melay à La Bottière, ferme dans laquelle naîtra également ma grand-mère paternelle, Rose MARTINEAU, quelques années plus tard. Son frère, Pierre Benjamin, naît l’année suivante, le 17 décembre 1890 toujours à Melay, mais à la Boulaie. Tous deux sont mes grands-oncles par alliance, puisque l’un de leurs neveux, Louis GIRARD, s’est marié avec l’une de mes tantes, Marie-Josèphe NICOLAS.

Leurs parents, Jean-Baptiste GIRARD et Marie GASCHET, cultivateurs à Melay, ont donc subi la perte de deux de leurs neuf enfants au cours de la Grande guerre.

Carrières militaires

La fiche matricule de Joseph Marie n’est guère remplie. Appartenant à la classe 1909, Il a accompli son service militaire du 5 octobre 1910 au 25 septembre 1912, date à laquelle il est passé dans la réserve du Régiment d’infanterie de Poitiers après avoir reçu un certificat de bonne conduite. Mobilisé le premier août 1914, il rejoint presque aussitôt son corps d’armée, soit le 125ème Régiment d’Infanterie, où il arrive le trois août.

Deux mois plus tard, le 21 octobre 1914, il décède à l’hôpital mixte de Tours, des suites de ses blessures de guerre, selon sa fiche matricule, ou, des suites d’une méningite, selon sa fiche « Mémoire des Hommes ». Il a 25 ans.

GIRARD Joseph Marie
Joseph Marie GIRARD – MPF le 21 octobre 1914 (Mémoire des Hommes)

 

Pierre Benjamin, quant à lui, est appelé sous les drapeaux, pour accomplir son service militaire, le 9 octobre 1911. Il est renvoyé dans ses foyers le 8 novembre 1913. Pas pour longtemps, hélas ! Mobilisé le 1 août 1914, il rejoint tout d’abord le 125ème Régiment d’Infanterie, comme son frère, puis en 1916 le 409ème Régiment d’Infanterie. Il est tué à l’ennemi le 4 mai 1917 à Cauroy-lès-Hermonville dans la Marne.

Le blog du 409ème RI sur lequel se trouvent plusieurs articles consacrés aux combats de Cauroy, note à ce sujet :

« Le 3 mai disparaît lors d’une patrouille lAdjudant Clément VADIER. Il s’était distingué dans la Somme lors des combats de Soyécourt – Ablaincourt.
Le 4 mai à la 10è Cie, tombe le Soldat Albert MAINSON, âgé de 22 ans.
Ce jour-là tombaient également les Sergents CHAIGNEAU et ROFFET, et les Soldats GIRARD, MEREY et MONTFORT. »

GIRARD Pierre Benjamin - fiche Mémoire des Hommes
Pierre Benjamin GIRARD – MPF le 4 mai 1917 – (Mémoire des Hommes)

Pour la deuxième fois, une déchirante nouvelle va frapper la famille GIRARD à Melay. La fiche matricule de Pierre note, à sa manière sèche et crue, « Un secours immédiat de 150 francs a été payé le 4 juillet 1917 à M. GIRARD Père à Melay. » On imagine la piètre consolation que cela dû être !


Sources, notes et liens

Joseph Marie GIRARD et Pierre Benjamin GIRARD figurent tous les deux sur le Monument aux Morts de Melay, ainsi que sur le Livre d’Or.

 – Le blog du 409ème RI. – Plusieurs articles sur les combats de Cauroy.

– Joseph Marie GIRARD – Fiche Mémoire des Hommes.

– Pierre Benjamin GIRARD – Fiche Mémoire des Hommes.

Publicités

3 réflexions sur “Joseph GIRARD(1889-1914) et Pierre GIRARD (1890-1917) – Poilus de Melay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s