N comme Noyade

J’ai rencontré de nombreuses noyades au cours de mes lectures sur les registres de l’Anjou. Il faut dire que mes ancêtres habitaient des régions traversées par de nombreux cours d’eaux. C’est même le croisement de ces derniers qui a donné son nom au village d’Ecouflant, proche de Villevêque.

Naufrage à Tiercé

Voici l’acte d’inhumation de Mathurin PION, mort noyé à Tiercé le 2 avril 1652, en revenant d’Angers sur un bâteau, sans doute sur la Sarthe.

carte routière et hydrographique de Maine-et-Loire dressée sous la direction de M.Alard

Pour aller de Tiercé à Angers, il faut d’abord emprunter la Sarthe. (Carte Routière et Hydrographique du Maine-et-Loire, extrait. Carte entière sur Gallica.)

Ce jour-là, les conditions météorologiques très mauvaises (vent, brouillard, tempête…) ont fait chavirer le bâteau. Sept personnes au moins sont mortes dont les deux bâteliers.

« Le deuxiesme jour d’apvril mil six cent cinquante et deux a esté ensépulturé dans l’église le corps de deffunct Mathurin PION de Fermouillère, lequel c’est noié avec plusieurs aultres s’an revenant d’Angers sur un batteau ; et encore le mesme jour deuxiesme, a esté ensepulturé dedans le grand cimetiere le corps de deffunt Pierre TRIOCHE, filz de Pierre TRIOCHE aussi noié avec le susdit PION et Michel LE MANCEAU de Porte Bise, inhumé ledit deuxiesme apvril mil six cent cinquante et deux aussi noié avec les deux susdits et les aultres n’ont ancor esté trouvé dans la riviere. Le troisiesme jour d’apvril mil six cent cinquante et deux a esté ensepulturé dans l’église le corps de deffuncte Jacquine FOUIN fille de Estienne FOUIN et de Catherine SUSANNE aussi noiée avec les susdits anterré du jour d’hier, et ancor ledict troisiesme a esté ensepulturé le corps de deffunct Pierre RENIER l’un des bateliers aussi trouvé noié par la submergement de leur batteau arrivé par broullard et tempestes [venues?] sur l’eau Et ledit jour et an que dessus a esté ensepulturé dans le grand cimetiere le corps de deffunt Jehan LETHUE (? )aussi un des batteliers qui a esté au jourd’hui trouvé en l’eau sur un ?, a aussi esté ensépulturé le corps de deffunt Marie BELOT dans le grand cimetiere aussi noiée par le mesme nauffrage susdit. »

Les sept personnes trouvées noyées sont donc : trois hommes, Mathurin PION, Pierre TRIOCHE, et Michel LE MANCEAU, deux femmes, Jacquine FOUIN et Marie BELOT et enfin deux bâteliers, Pierre RENIER et Jehan LETHUE (?).

Mathurin PION s’était marié vers 1640 avec Germaine AUBINEAU dont il a eu, à ma connaissance, deux enfants. Le dernier venait de fêter sa première année.

Sarthe à Porte Bise
La Sarthe à Porte-Bise ( Delcampe.net)
Noyades à Briollay

 

– Noyades de Raoul SAULNIER, René CHARNIERE et René BACHELOT (mars 1623)

Entre Tiercé et Angers, à mi-chemin à peu-près, se trouve Briollay (voir la carte ci-dessus). J’y ai découvert également un acte de sépulture dont la cause du décès est la noyade.  Nous sommes le troisième jour de mars 1623, Raoul SAULNIER, accompagné de son beau-fils, René CHARNIERE, va vendre du vin à Angers. Malheureusement tous les deux se noient. Avec eux se trouvait René BACHELOT qui est retrouvé mort noyé lui aussi.

La femme de Raoul SAULNIER, Anne HALGOURDIN, se retrouve veuve neuf mois à peine après son mariage. L’année précédente, elle avait déjà perdu son premier mari, Serge CHARNIERE. Dans ce drame, elle perd à la fois son deuxième mari et le fils qu’elle avait eu de son premier mariage. Pourtant, elle se remariera quelques mois plus tard une troisième fois, le 21 juin 1623 avec Gilles MONGODIN.

– Noyades de 42 personnes (mai 1653)

Briollay détient par ailleurs le triste record d’une noyade ayant causé la mort de 42 personnes. Ce « funeste accident » s’est produit dans les eaux sur les marais de Briollay,  et les noyés furent enterrés le premier et le second jour de mai 1653.  (Voir AD 49 – Briollay BMS 1618-1668 – Vue 39/263).

Voici la liste des victimes :

 – Jean BREHIER (1) – Perrine HUET (2) – La veuve feu Louis FOUIN (3) – Deux fils de [blanc] TOURTEAU dont je ne say les noms (5) – Mathurine NAU  [ou NAIL ? nom dans la marge ](6) – Catherine PLESSIS (7) – La femme d’Estienne SALÉ et son fils âgé d’environ quatre ans [dans la marge] (9) – Louise SALÉ (10) – Roland TIBERGE (11) –  Anthoine GAUTIER (12) – René PREAULBERT (13) – Christophle BERON (14) – Jacques HELBERT (15) – Jean ROGER (16) –  Françoise PICHONNEAU (17) – Adam GASTAU et sa fame Perrine MATIGNONE (19) –  Magdeleine PINSON (20) – Magdeleine MASSE (21) –  Marie MORILLON (22) –  Julien MAUBERT et sa femme (24) – Pierre GESLOT et sa femme (26) –  Jeanne CHENERVEIL (27) – La veuve LE MASSON et Jacques LE MASSON son fils (29) – Mathurin CLOCHER (30) -René RITOUET (31) – Izabel AU? veuve feu ? RITOUET (32) – Jean LANDAIS (33) – Perrine OLIVIER (34) – Jean [marge] et sa fille (36) – Jean OLIVIER et Barthélémy son fils (38) -Louise COULOMBEAU (39) -Jacques CHAIRE (40) – Honoré PIRON et son fils René PIRON (42).

A suivre …


Notes

Catastrophe signalée également dans Geneanet (Record de l’acte présentant le plus grand nombre de défunts).

Publicités

7 réflexions sur “N comme Noyade

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s