G comme Gallia

Gallia est le nom d’un paquebot français qui coula en mer Méditerranée le 4 octobre 1916, torpillé par un sous-marin allemand, faisant 1740 victimes. Parmi elles, se trouvait mon arrière grand-oncle, Alphonse DUPONT.
Gallia_1913
Le Gallia en 1913

Alphonse DUPONT était le mari de Marie DELAVIGNE, soeur de mon arrière grand-père Pierre DELAVIGNE, avec laquelle il se maria le 7 octobre 1902 à Villevêque. (Ils étaient cousins au 4ème degré, la mère d’Alphonse s’appelait d’ailleurs Perrine DELAVIGNE.)

DUPONT Alphonse et DELAVIGNE Marie -
Alphonse DUPONT et Marie DELAVIGNE (1902)

Fiche matricule d’Alphonse Pierre DUPONT

Né le 4 avril 1873,  il faisait donc partie de la classe de 1893. J’ai trouvé sa fiche matricule aux AD49. On y apprend qu’il portait le matricule 1292, qu’il avait les cheveux et les sourcils noirs, les yeux gris, le front haut, le nez long, la bouche moyenne, que son menton était rond, son visage ovale et qu’il faisait 1m69.

DUPONT Alphonse Pierre - Fiche matricule -

Plus bas on peut lire le résumé de sa carrière militaire : le 15 septembre 1894 il est incorporé au 32è Régiment d’Infanterie comme soldat de 2ème classe, il devient caporal le 26 septembre 1895, puis sergent le 1er juillet 1896. Il est mis en disponibilité le 18 septembre 1897 après avoir reçu un certificat de bonne conduite.

Il est rappelé  (Décret de Mobilisation générale du 17 août 1914)  et réintègre son corps le 29 novembre 1914. Le 7 avril 1915 il passe au 66è Régiment d’Infanterie, puis, le 1er septembre de la même année, au 237è Régiment d’Infanterie.

Il intègre enfin, le 26 septembre 1616,  une dizaine de jours seulement avant sa disparition, le 59è Régiment d’Infanterie. Sa femme le savait-elle ? Pouvait-elle imaginer que son mari avait changé de corps et trembler de peur à la lecture, par exemple, du Petit Courrier daté du 11 octobre et qui annonce, à propos de la perte du Gallia, quelles sont les unités à bord au moment de son naufrage ?

GALLIA - Petit Courrier - Vendredi 11 octobre 1916 -1
AD49 – Le « Petit Courrier » du Mercredi 11octobre 1916

Cet article annoncait enfin, après autorisation de la Commission de censure d’Angers, quelles étaient les unités des militaires embarqués sur le Gallia : « 35è régiment d’infanterie, 55è, 59è et 113è régiments d’infanterie territoriale, 15è escadron du train des équipages, plus treize militaires français d’unités diverses et un détachement serbe. »

S’ensuit une longue diatribe contre la censure, puis deux entrefilets, l’un sur une première liste de survivants, l’autre à la mémoire et au courage  du commandant du Gallia, Kerboul :

« Le « Gallia » était commandé par le lieutenant de vaisseau Kerboul, officier de valeur dont la famille habite Cherbourg. Hier après-midi vers 16 heures, deux dames et un jeune enfant se présentaient à Paris, au cabinet du ministre. Venue de Cherbourg à paris pour effectuer quelques achats, la femme du commandant du « Gallia » venait d’apprendre, en sortant d’un grand magasin de nouveautés le drame qui la faisait veuve. Elle accourut chercher confirmation de la triste nouvelle, et en vaillante française elle sut souffrir sans pleurer. Resté le dernier sur la passerelle, le lieutenant de vaisseau Kerboul, suivant la sublime tradition de la marine, s’était englouti avec son navire. »

Vous pourrez trouver de nombreuses informations sur le « Gallia« , ainsi qu’une liste des disparus mise régulièrement à jour, sur le très beau site  « chtimiste.com« .

Mémoire des Hommes

La disparition, le 4 octobre 1916, d’Alphonse DUPONT est ainsi signalée sur sa fiche matricule :

« Disparu en mer à bord du transport « Gallia », présumé décédé (avis du Ministère de la guerre) ».

DUPONT Pierre - Mort pour la France

Suit ensuite la mention suivante :

« Mort pour la France ». Disparu dans la perte du Gallia le 4 octobre 1916, suivant jugement déclaratif du décès du tribunal civil de Toulon du 2 juillet 1917. »

Et voici la fiche d’Alphonse Pierre DUPONT trouvée sur le site  « Mémoire des hommes » que j’ai indexée.

DUPONT Alphonse Pierre - Memoire des hommes - fiche

A suivre, peut-être…

Je n’ai, pour l’instant, pas d’informations sur la descendance de mon arrière grand-oncle. Je sais qu’il a eu des enfants, mais je n’en sais pas plus… Alors, j’espère que peut-être l’un des ses descendants se manifestera et me donnera – qui sait ? – des informations supplémentaires…


Notes et liens

– Le Petit Courrier paraît pour la première fois le 10 juin 1883. Il est conservé aux Archives de Maine-et-Loire et les numéros parus du 1er janvier 1896 au 10 août 1944, date de la suspension de sa parution, sont consultables en ligne. Il s’agit du titre le plus diffusé en Maine-et-Loire et le plus riche en informations à caractère local. Il a été poursuivi après la Libération par « Le Courrier de l’Ouest », encore existant.

Historique très complet et liste des victimes du naufrage du Gallia.

 – Fiche indexée sur Mémoire des Hommes – DUPONT Alphonse Pierre, Mort pour la France le 4 octobre 1916.

Advertisements

5 réflexions sur “G comme Gallia

  1. J’ai connu la fille d’Alphonse Dupont : elle s’appelait Hélène et s’était mariée avec Aubert, cultivateur à Villevêque. il prit sa retraite dans la maison du Pineau, à l’entrée du chemin du Rodiveau à Villevêque. ils eurent un fils Daniel, que j’ai connu à l’école primaire mais jamais revu depuis. Il a pris sa retraite sur la côte. Josie pourrait te donner son adresse

    J'aime

  2. je suis la petite fille d’un disparu dans le naufrage du Gallia. Il faisait partie du 35e RI
    son nom est Ernest François, Léon Rousselet et venait de Mieuxcé dans l’orne où son nom est inscrit sur le monument aux morts de cette commune. Son régiment était basé à Alençon (Orne). Mon e-mail : dilha_2@hotmail.fr
    Cela fait 100 ans et nous leur devons le devoir de mémoire. Paix à leurs âmes…

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir,
      Vous pouvez vous signaler – si ce n’est déjà fait – sur le site suivant :
      http://www.chtimiste.com/batailles1418/combats/Gallia/gallia2.htm#_Soldats_du_35e_REGIMENT_D’INFANTERI
      qui recense toutes les victimes du Gallia et permet aux descendant(e)s de celles-ci de se manifester.
      Votre ascendant y est cité, parmi la liste des victimes du 35è RI.
      Le mail est – je crois –
      grandeguerre@chtimiste.com
      Et merci pour votre commentaire.
      Françoise

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s