E comme Evurce et Evurcine

Un grand nombre de mes ancêtres sont originaires des Mauges et, parmi eux, de la commune de Trémentines où l’on rencontre fréquemment,  comme cela a déjà été signalé, (voir les blogs Lechat de la Voisine et De Bretagne en Saintonge),  le prénom Evurce (forme masculine) et Evurcine (forme féminine), parfois écrits aussi Euvurce et Euvurcine.

Mes ancêtres Evurce et Evurcine

Voici, à ce jour car mes recherches sont encore en cours, mes ancêtres directs porteurs de ce prénom  :

1-GOURDON Evurce (vers 1602-3 septembre 1682) marié à Aubine JAMAIN, domiciliés à Trémentines. (Son père est très certainement prénommé Evurce lui-aussi, recherches en cours…)

2-BRUNET Evurcine (vers 1656-18 janvier 1691 à Trémentines), mariée à GOURDON Jacques, fils du numéro 1.

3-OGERON  Evurce (vers 1580-après 11 janvier 1640), mariée à CHOLLOUX Marie, domiciliés à Saint-Georges-du-Puy-de-la-Garde.

4-DENESCHEAU Evurcine (vers 1637-3 mai 1705 à Trémentines), mariée à CHIRON Pierre, domiciliés à Trémentines.

5-GALLICHET Evurcine (vers 1580-décédée à Trémentines), mariée à Mathieu COCHARD, domiciliés à Trémentines. (Voir aussi De Bretagne en Saintonge)

Outre ces ancêtres « sosas », je compte dans mon ascendance de nombreux Evurce et Evurcine.  Ainsi il est pratiquement certain de trouver dans la progéniture, souvent nombreuse, d’un couple  ayant vécu à Trémentines au XVIè et au XVIIè siècle un enfant prénommé de la sorte.

GIRARD Evurce - B - 15-02-1621 - Trémentines
Baptême de Evurce GIRARD à Trémentines (son parrain se prénomme également Evurce) – AD 49 – Trémentines 1607-1672- vue 68/195.

Origines du prénom

Ce prénom vient de Saint-Euverte (Evurtius en latin), auquel est dédiée,  pour une raison inconnue (cf. Célestin Port), l’église de Trémentines. Ce saint est honoré le 7 septembre.

Au IVè siècle, Euverte, sous-diacre de l’Eglise de Rome, vint en Gaule et fut élu évêque d’Orléans suite à un premier prodige : il fut désigné par une colombe. Il semble qu’il ait participé au concile de Valence en 374. Il mourut le 7 septembre 391.

Saint Euverte - Vitrail de la cathédrâle d'Orléans -
Vitrail de la cathédrale d’Orléans – Un ange invite Saint Euverte à bâtir une cathédrale

Au XI è siècle, une abbaye qui porte son nom est fondée par un « abbé de Saint-Euverte », également évêque, Agius, mais c’est seulement au XIIè siècle que l’on mentionne l’existence du tombeau de Saint-Euvert.

Don d’une relique de Saint Euverte à Trémentines

Selon Célestin Port, l’église de Trémentines, reçut en 1480 de l’abbé Saint-Euvert d’Orléans, une des trois dents conservées du saint évêque. La précieuse relique fut alors apportée par André Guyochault, sieur de la Tigeoire, et richement enchâssée.

Dans un article du Bulletin de la société Archéologique et Historique de l’Orléanais, intitulé Don d’une relique de Saint Euverte, Th. Cochard, chanoine d’Orléans, raconte en effet qu’en 1480, André GUIAUCHAULT, seigneur de la Tigeoire, « conçut le pieu dessein de doter l’église de Trémentines dédiée à Saint Euverte, d’une relique de son saint patron ». Il se rendit donc à Orléans, à l’abbaye augustine de Saint-Euverte et  le 13 janvier, on descella pour lui trois dents : il en choisit une qu’il enveloppa d’un double morceau d’étoffe de soie rouge et de linon. Le sire de la Tigeoire, promit sous serment, de la transporter à l’église paroissialle de Trémentines, de l’y déposer et de la faire enchâsser le plus richement possible, afin que le « très glorieux confesseur Euverte y soit plus vénéré ».

Trémentines

Si l’on considère le nombre de baptêmes d’Evurce et d’Evurcine relevés dans les registres de Trémentines, mais également dans les communes avoisinantes, en particulier à Saint-Georges-du-Puy-de-la-Garde, il semble que le but recherché par le sire de la Tigeoire ait été atteint. Le nombre d’Evurce et d’Evurcine est en effet assez conséquent.

Voici à titre d’exemple la transcription de la plus ancienne page des registres de baptêmes conservée à Trémentines qui date de 1562. L’un des baptêmes est celui d’un Evurce, deux des prêtres officiant à Trémentines se prénomment Evurce et, parmi les pères, les parrains et les maris des marraines, on trouve encore quatre autres personnages prénommés également Evurce !

Trémentines - 1562 - première page du registre des baptêmes
AD49- Trémentines 1562-1581 – Incipit du registre des baptêmes.

« S’ensuit les noms des enfans qui ont repceu le Sainct Sacrement de baptesme en l’église de Sainct Evurce de Tourmentines au temps de Maistre Pierre MARTINEAU, curé dudict Tourmentines »

Et premier

1-Le Xè jour de mars 1562 a esté baptizé par Maistre Evurce BERNIER le Jeune prestre, ung enfant de la Bergerie, filz de Jehan MARTINEAU, et ont esté parins Maistre Pierre MARTINEAU et Jehan CHIRON de la Sevaudière et marayne Nicole veufve de Evurce CHIRON, lequel enfant a esté nommé Jacques.

2-Le xviiè jour de mars 1563 a esté baptizé par Maistre Evurce BERNIER dict grand prestre, une fille du bourg de Tourmentines, fille de Jehan VIOLET maréchal, et a esté parin Maistre Pierre MARTINEAU et ont esté les maraynes Denise femme de Vincent MERLET et Catherine BERNIER, femme de Jehan GOURDON, laquelle fille a esté nommée Jacquette.

3-Le xixè de mars 1562 a esté baptizé par Maistre Evurce BERNIER prestre un enfant de l’Erudière, filz de Laurent GIRARD, la mère chrétienne femme dudict GIRARD et ont esté parins Evurce REULIER et Jacques HOMMEAU, la marayne Jacquette, fille de Jullien MAUSAULT, lequel enfant a esté nommé Evurce.

4-Le xxvè de mars 1562 a esté baptizé par Maistre Pierre MARTINEAU curé, un enfant [taché], filz de Perrine MARTINEAU, femme de Evurce [déchiré], et ont esté parins Evurce MARTINEAU notaire et Pierre MAUGIN, la marayne Anne BANCHEREAU, lequel enfant a esté nommé Pierre. »

( AD49 – Trémentines – Baptêmes 1563-1581 – vues 1 et 2/126)

Ce prénom fut donc très populaire au XVIè et au XVII è siècle. Peu à peu, il devint moins usité et il semble avoir complètement disparu dans les siècles suivants.  Pour plus de précisions, il faudrait lister tous les baptêmes des Evurce et des Evurcine, non seulement à Trémentines mais encore dans les paroisses avoisinantes… Vaste travail… Et pour le moment, il me faut poursuivre le challenge AZ ! Mais je reviendrai à Trémentines…

Trémentines - Carte -Localisation des communes actuelles
Situation de Trémentines

 Notes et liens

– Nominis – Sainte Euverte, fête le 7 septembre.

– Célestin Port, Dictionnaire de L’Anjou, article Trémentines.

– Encyclopédie Théologique de l’abbé Migne, article Euverte,  sur Gallica.

Bulletin de la société Archéologique et Historique de l’Orléanais, (Tome treizième, n° 174-180, 1905, pp422-423-424),  Don d’une relique de Saint Euverte, T. Cochard. D’après le Certificat du don que l’abbé de Saint-Euverte  d’Orléans, fit, en 1480, à un gentilhomme de la paroisse de Trémentines, (Acta de l’abbaye de Saint-Florent de Saumur). Lire en ligne.


Publicités

13 réflexions sur “E comme Evurce et Evurcine

  1. C’est un prénom dont effectivement je n’ai pas encore entendu parler du moins vu sur mon ascendance, mais ce qui est bien c’est que je pourrais dans ce cas-là revenir par ici prendre les renseignements du prénom 😉

    J'aime

  2. Coucou Feuilledardoise,

    J’ai également des Evurce et Evurcine dans ma généalogie ; évidemment baptisés à Trémentines. Etonnée par ce prénom, j’avais fait des recherches similaires, Célestin Port bien sûr, c’est le premier réflexe ! A l’époque personne n’en avait encore parlé sur le net, alors j’avais écrit un post ici : http://www.geneanet.org/forum/?topic=307426.0 (c’est moi Joussetgenea).

    Ce prénom aurait-il existé ailleurs, sous une autre forme, puisqu’il vient d’Euverte.

    J’ai vu que vous aviez consulté mon tout nouveau blog (je suis débutante, et j’ai mis en ligne pour voir ; pour l’instant ce n’est qu’un essai) C’est ce qui m’a permis de découvrir ce blog et j’en suis ravie car il fourmille d’articles que j’ai envie de lire.

    Bien cordialement

    Aimé par 2 people

    1. Bonjour, je suis bien contente qu’un nouveau blog angevin ( et qui plus est , des Mauges ) voit le jour. J’ai hâte de découvrir la suite ! Peut-être serons – nous cousines?

      J'aime

      1. Peut-être car nous avons bien des patronymes en commun. Je n’ai pas compris comment retrouver la liste des sosa ascendants sur Généanet ; toute la présentation a changé depuis que je fréquentais ce site. Il n’y a plus la racine de l’arbre qui permettait de savoir laquelle était la lignée sosa. Tes ancêtres cependant semblent plus à l’est que les miens, mais je n’ai pas beaucoup cherché.

        Aimé par 1 personne

        1. Je crois que mes sosa directs n’apparaissent pas publiquement pour tout le monde. Pour cela, il faut que je vous ajoute à mes « contacts ». (Pour cela, dans la page-contact de mon arbre, soit vous m’envoyez un message, soit vous m’ajoutez à vos contacts et je vous ajouterai à mon tour).
          Quant à la présentation de ce site, cela a changé il y a peu. Au début, c’est un peu déconcertant, mais on s’y fait assez vite.
          Surtout, il est beaucoup plus rapide qu’auparavant !
          A très bientôt !

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s